Le ransomware Popcorn Time veut que vous contaminiez vos amis pour récupérer vos données

Attention dans les jours à venir au ransomware Popcorn Time, du même nom que la célèbre application. Ce logiciel malveillant qui agit sur Windows, offre la possibilité de récupérer gratuitement vos fichiers à condition de l’aider à infecter au moins deux personnes de votre entourage.

La France entre dans le Top 10 des pays visés par les hackers

On ne présente plus les Ransomware, tant ils sont devenus nombreux ces dernières années. Ces malwares cryptent vos données au moyen d’un algorithme de chiffrement AES-256, en échange d’une rançon pour les décrypter, devenant ainsi l’une des plus grosses plaies du moment dans le monde de la sécurité informatique. Le ransomware Popcorn Time pour Windows vient justement faire grossir cette famille.

Pour ne pas payer, infectez vos amis !

Le ransomware Popcorn Time pour Windows est toutefois différent, car contrairement à tous ses homologues, il propose une solution gratuite pour déchiffrer vos données ou pour débloquer votre machine. Ce programme malveillant suggère en effet deux solutions pour récupérer votre machine en parfait état de fonctionnement, soit payer une rançon d’un bitcoin (entre 700 et 800 euros), soit contaminer deux amis afin de se propager plus vite.

Le deal que propose ce malware est de contaminer vos propres amis et si au moins deux d’entre eux cliquent sur un lien Tor infecté, alors vous recevez une clé de déchiffrement. Pas très sympa ! Il n’est toutefois pas assurer que les pirates prendront le temps de faire un « suivi client » pour honorer leur « promesse», une fois que la propagation deviendra virale.

Autre particularité de ce ransomware, les hackers s’excusent de leur acte, en expliquant le faire par nécessité. A priori, les créateurs de ce programme malveillant seraient de Syrie et ils expliquent : « Nous sommes extrêmement navrés de devoir vous obliger à payer, mais c’est la seule façon de continuer à vivre ». Ce point est toutefois assez dur à vérifier et il n’est pas impossible qu’il s’agisse d’un stratagème des pirates, pour optimiser le taux de contamination en déculpabilisant les victimes. De cette façon, la personne contaminée se dit : « finalement ce n’est pas bien grave, je ne dois rien payer, je récupère mes données, et mes amis en feront sans doute de même… ». Soyez donc méfiant et ne rentrez pas dans le jeu des pirates…

Source


Nos dernières vidéos

Un commentaire

  1. Honnêtement, même si évidemment ce n’est pas du tout éthique, c’est du génie.

    Ils ont mis en place le même modèle de referral/affiliation que l’on trouve dans la plupart des grosses start-ups (Uber, Deliveroo, ect..), qui fonctionne très bien d’ailleurs, mais pour un ransomware. C’est agréable de voir qu’il y a encore des pourris qui font preuve d’imagination

Répondre