Twitter interdit l’analyse de ses tweets aux services de renseignement

Twitter surfant sans doute sur la vague de protestations des géants du high-tech et du web sur la question de la surveillance, vient de décider qu’il empêcherait les autorités américaines d’utiliser un logiciel pour analyser les tweets.

Twitter et la limite des 140 caractères

Il faut relativiser cette annonce car pour le moment l’entreprise n’a pas communiqué officiellement et c’est le site du Wall Street Journal qui a dévoilé cette information. Twitter refuserait qu’un logiciel puisse être utilisé pour analyser les messages publiés sur son site, même au nom du terrorisme.

Twitter demande à Dataminr de bloquer l’accès de son service aux agences gouvernementales

Twitter ne souhaite pas que Dataminr fournisse une aide matérielle aux services de renseignement aux États-Unis. A ce jour, Dataminr est la seule entreprise autorisée à avoir accès à l’ensemble des messages publiés sur Twitter, mais le géant ayant une participation de 5% dans le capital de la société, vient de demander à ce que le logiciel ne soit plus mis à la disposition des services de renseignement, mais qu’il ne serve que pour d’autres médias.

Cette décision de bloquer l’accès de certaines informations aux agences gouvernementales intervient dans un contexte particulièrement brûlant, puisqu’il y a encore quelques semaines Apple et le FBI s’affrontaient dans les tribunaux sur la question du cryptage. Dans les faits, le logiciel Dataminr est une très importante source d’informations car il est capable de faire surgir un événement avant même que les plus gros médias n’en ai connaissance.

A titre d’exemple, c’est Dataminr qui avait été le premier à évoquer les attentats du 13 novembre en France. On comprend donc l’intérêt et les enjeux de cette technologie pour les services de renseignement. Twitter vient donc de leur fermer une importante source d’informations, ce qui devrait rapidement mettre de l’huile sur le feu entre la justice américaine et la Silicon Valley.

Source


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Opera VPN
Opera lance un VPN pour iOS

Le VPN d’Opera permet de contourner les blocages géographiques, mais il bloque aussi les publicités.

Fermer