11 astuces simples pour augmenter le nombre d’abonnés à votre flux RSS

(article rédigé par Isabelle Mathieu [1]) Le flux RSS est l’un des critères utilisés pour mesurer l’audience et le succès d’un site internet ou d’un blog. Il permet d’identifier quels sont les articles les plus lus, quel est le nombre de vues et de clics pour chaque article etc …▶ Posez toutes vos questions sur

(article rédigé par Isabelle Mathieu [1])

Le flux RSS est l’un des critères utilisés pour mesurer l’audience et le succès d’un site internet ou d’un blog. Il permet d’identifier quels sont les articles les plus lus, quel est le nombre de vues et de clics pour chaque article etc …

Les nouveaux visiteurs peuvent également se faire une idée rapide de la popularité d’un site en consultant le nombre d’abonnés RSS [2]

Afin de convertir le plus grand nombre de vos visiteurs occasionnels en visiteurs répétés, voyons ensemble 11 astuces simples pour augmenter le nombre d’abonnés à votre flux.

1. Utilisez une icône pour mettre en valeur votre flux RSS

L’icône que vous choisirez sera de préférence standard c’est-à-dire de couleur orange. Vous éviterez ainsi que vos visiteurs regardent une image fantaisiste qui ne leur inspire aucune action.

Elle doit être si possible grande afin d’attirer suffisamment l’attention et se situe en haut pour que vos lecteurs n’aient pas besoin de dérouler la page.

Il est également tout indiqué de placer votre icône à de multiples endroits comme par exemple en bas de chaque billet ou encore sur toutes les pages de votre site.

Une fois votre icône mise en place, il ne vous reste plus qu’à la relier avec l’URL de votre flux RSS.

2. Expliquez ce qu’est un flux RSS

Il s’agit d’une action à envisager en particulier si votre audience n’est pas orientée high-tech. Il est alors utile d’aider vos lecteurs en expliquant ce qu’est un flux RSS, quels sont les avantages à s’y abonner, comment y souscrire et se désabonner.

Vous effectuerez la même opération si vous proposez un abonnement RSS aux commentaires, à des catégories ou aux podcasts de votre site.

3. Présentez des icônes spécifiques pour chaque lecteur

En complément de votre icône RSS principale, vous pouvez aussi ajouter d’autres icônes pour les agrégateurs les plus populaires ou les plus utilisés par vos lecteurs. Cette dernière information est facilement identifiable si vous avez installé Google Analytics, le service de mesure d’audience Internet de Google.

Vous facilitez ainsi l’abonnement à votre flux en autorisant vos lecteurs à s’y inscrire en un seul clic avec leur agrégateur préféré.

4. Créez une page dédiée pour l’abonnement à votre flux RSS

Cela peut être aussi une bonne initiative pour rassembler en un seul endroit toutes les informations que je vous jugerais utiles pour la souscription à votre flux RSS.

Dans l’idéal, cette page présentera un court message de bienvenue. Elle sera suivie de la méthodologie pour s’abonner à votre flux, des icônes des différents agrégateurs que vous aurez choisis et d’une explication sur le fonctionnement du flux RSS telle que nous l’avons déjà vu avant – ou le cas échéant d’un lien vers une ressource correspondante sur votre site.

5. Privilégiez la lecture des billets en entier

Les services de gestion de flux comme par exemple Feedburner vous proposent en général de choisir entre une consultation partielle ou intégrale des articles par vos lecteurs.
Dans le 1er cas, après avoir consulté quelques lignes, vos lecteurs cliquent sur un lien pour être redirigés vers votre site où ils peuvent poursuivre leur lecture. La deuxième option leur offre la possibilité de lire l’article en entier directement dans un lecteur en ligne ou une application.

Si vous privilégiez le nombre d’abonnés au nombre de pages vues c’est donc l’option deux qu’il vous faudra retenir.

Cependant, il existe beaucoup de débat parmi les éditeurs à ce sujet. Alors en cas de doute, n’hésitez pas à tester les deux solutions pour suivre le nombre d’abonnements et de désabonnements sur une période de 7 jours.

6. Mettez en évidence le succès de votre flux RSS

De la même manière que la foule attire la foule, votre audience sera plus encline à souscrire à un blog qui comporte de nombreux abonnés plutôt que son contraire. Votre service de gestion de flux devrait normalement vous offrir la possibilité d’afficher un compteur qui montre votre nombre d’abonnés.

Mais comment faire lorsque vous venez de créer votre site ou que vous n’avez pas encore atteint un nombre suffisant d’abonnés? Une petite astuce consiste à remplacer ce compteur par un témoignage de l’un de vos lecteurs ou un lien qui pointe sur une page de témoignages.
L’idéal reste toutefois une recommandation d’une personne reconnue dans votre industrie.

7. Demandez à vos lecteurs de s’abonner à votre flux RSS

Cette technique fonctionne particulièrement bien auprès de vos visiteurs réguliers – ceux qui par exemple tapent directement l’URL de votre site pour le consulter mais qui n’y sont pas encore abonnés.

Elle est par ailleurs très simple à mettre en place puisqu’il vous suffit seulement d’écrire un article dans lequel vous exposez votre démarche. Vous ne manquerez pas bien sûr d’expliquer à vos futurs abonnés quels bénéfices ils tireront d’un tel engagement.

8. Utilisez des plugins

Si comme moi vous avez recours à WordPress, vous ne manquerez pas d’essayer le plugin WP Greet Box pour accueillir vos visiteurs et leur rappeler qu’ils peuvent s’inscrire au flux RSS.

Dès leur arrivée sur le site, une boite de bienvenue apparaît par défaut en haut de chacun de vos billets et de vos pages pour inciter vos nouveaux visiteurs à s’abonner à votre blog. Il offre par ailleurs de nombreuses possibilités de configuration.

L’équivalent doit être possible pour d’autres plateformes de blog.

9. Soumettez votre flux à des annuaires RSS

Vous pouvez augmenter la visibilité de votre flux RSS en l’inscrivant dans des annuaires spécialisés. Pour cela, tapez « annuaire RSS » dans Google et consultez une liste de sites auprès desquels vous soumettrez gratuitement votre flux.

La procédure d’inscription est simple bien que le nombre d’informations demandées varie beaucoup d’un site à l’autre.

10. Faîtes une promotion multi-supports de votre flux

Il existe un grand nombre de possibilités pour promouvoir votre flux RSS on-line et off-line. Vous pourriez par exemple l’insérer dans la signature de vos e-mails ou de votre compte sur les forums, sur vos cartes de visites ou bien encore dans l’URL que vous renseignez lorsque vous effectuez un commentaire sur un autre site.

11. Donnez une incitation à vos visiteurs pour qu’ils s’inscrivent à votre flux

C’est de loin la méthode que je préfère parce qu’elle enregistre le meilleur taux de conversion. L’essentiel est d’offrir gratuitement à votre audience un contenu à haute valeur ajoutée auquel elle ne pourra pas résister.

Cela passe par exemple par un bon de réduction pour les sites e-commerce ou encore un document pdf, une vidéo, un mini-cours pour les sites proposant des prestations de services.

Nous sommes donc arrivés au terme de cet article dans lequel je vous ai présenté des méthodes basiques pour augmenter le nombre d’abonnés à un flux RSS. Mais il existe d’autres techniques alors n’hésitez à pas à nous faire partager vos astuces dans la rubrique des commentaires. A vous de jouer maintenant !


[1]Isabelle Mathieu, Consultante e-marketing spécialisée en stratégies web 2.0 pour les TPE et PME, édite le site Emarketinglicious, ainsi que le blog éponyme, dédiés au webmarketing pour entrepreneurs et blogueurs. Retrouvez Isabelle sur Facebook, Twitter, Viadeo et LinkedIn.

[2] (note d’Eric) attention cependant : on peut facilement truquer celui-ci en le remplaçant par une image bidon ou en piquant le code du compteur d’un autre site

.


Nos dernières vidéos

65 commentaires

  1. Très bon article. Ce sont des conseils utiles pour un site qui débute.
    Malheureusement, même avec l’application de tous ses bons conseils, les résultats peuvent ne pas être au rendez-vous.
    La persévérance et la patience pourrait être le 12e point de votre article.

  2. pour le num 9. « Soumettez votre flux à des annuaires RSS ». Attention, il y a des « annuaires » qui volent vos contenus sans scrupule

  3. Concernant le point 4, créer une page dédiée à l’abonnement au RSS et à son fonctionnement, je suis totalement d’accord. C’est une idée qui me travaille et que je comptais appliquer pour la prochaine version de mon blog, mon audience n’étant pas uniquement geek.
    Du coup, ça confirme l’idée que j’avais, et je la mettrais en place. Merci donc.

    En revanche, concernant le point 5, je pense qu’il y a une demi mesure à avoir : ce n’est pas tant les billets tronqués dans les RSS qui m’agacent que la façon dont ils sont tronqués.

    Certains sites diffuse un extrait, contenant un nombre de caractères précis, et ça m’exaspère. La lecture est coupée en plein mot, et généralement aussi en pleine phrase, dont on en perd le sens.
    De plus, aucune image, et très souvent aucun lien « Lire la suite ».

    En revanche, quand l’extrait est choisi ou créé avec soin par l’auteur, avec un lien pour lire la suite, je clique avec plaisir, quasiment à chaque fois (si tant est que l’article soit intéressant dans ce que j’en ai lu).

    Pour mon flux, je diffuse ce qu’il y a avant le « Lire la suite » présent en page d’accueil. J’ai tendance à penser que c’est l’usage d’un RSS : faire office de page d’accueil qui alerte avec des notifications quand il y a du nouveau.

    Je m’inspire surtout de ma façon de lire : quand un article m’intéresse, qu’il soit tronqué ou pas, je le lis dans son contexte original, parce que j’aime le design d’un blog, son ergonomie, et que je serais amené à commenter ou à lire d’autres articles en rapport.

    Voila voila, c’était mon point de vue. En tout cas bel article, intéressant. A bientôt 😉

  4. Bonjour

    J’ai depuis deux ans déjà cessé de diffuser des flux RSS « complets », d’autant qu’il n’est pas rare de diffuser autre chose que du texte (on est donc fort dépendant de l’agrégateur pour la retranscription du contenu… ou pas !)

    Mon argument principal tenait au fait que certains agrégateurs ne se gênaient pas pour établir leur contenu à partir de celles et ceux qu’ils agrégeaient : sympa le duplicate content !

    À contrario, chaque billet fait l’objet d’un extrait spécifique, terminé par un lien direct vers le sujet pour en faciliter l’accès.

    Petite remarque pour terminer concernant Feedburner : les statistiques sont très fluctuantes (chez moi ça peut être parfois à ±200 près, soit jusqu’à 15% de delta d’un jour à l’autre !!!), il existe cependant des techniques pour afficher des moyennes en lieu et place des chiffres journaliers de lecteurs 😉

  5. J’ai cliqué sur le flux de presse citron
    http://feeds2.feedburner.com/Pressecitron
    et je me suis aperçu que vous notiez l’intégralité de l’article sur cette page, ce flux… est-ce que ça ne crée pas des duplicates ? Est-ce que le flux ce n’est pas qu’un résumé ?
    J’ai essayé de créer un flux… il fonctionne
    http://www.auto-edition.com/rss.xml
    mais pour l’instant je n’ai pas trouvé non plus comment obtenir le nombre d’abonnés…

  6. Tiens, presse-citron n’applique pas le premier point?!
    En tout cas, avec google reader, pas d’icone jaune citron… Ai-je loupe quelque chose?

    Par ailleurs, j’apprecie beaucoup que tu mettes les billets complets: cela me fait gagner du temps. Et si jamais quelque chose ne s’affiche pas bien en RSS, rien de plus simple que d’aller sur le site a posteriori. Personnellement, je ne viens sur le site que pour poster un commentaire, ou lorsque le billet redirige vers d’autres pages du site.

  7. Est-ce vraiment interessant de soumettre son flux dans des annuaires RSS avec les pénalités pour le duplicate content mises en place par les moteurs de recherche ?

  8. @Kim : ou des digg-like (ex blogasty)

    @Eric : Merci, surtout pour WP Greet Box dont j’ignorais l’existence

  9. Un bel éventail des pratiques de promotion de flux RSS.
    On peut également mettre l’accent sur le fait qu’il existe des agrégateurs pour iPad, iPhone et autres.
    Quant au risque de DC, il est vrai qu’il existe. Je pense restreindre encore l’affichage des informations dans mon annuaire.

  10. Merci pour ces astuces. Il est clair qu’un flux RSS, si il est mis à jour autant que possible et bien mis en valeur, peut être un véritable apport en terme de visiteurs. Il permet de fidéliser les visiteurs tout en leur faisant découvrir les news du site en dehors du site lui même.

  11. merci boucoup pour ces info que tu partage avec nous j’aime bien votre site mais voila avec le temps ya bcp des icon q’ont trouve sur les site rss facebook twitter le lecteur hésite pas mal de fois avant de choisir comment suivre le site

  12. Très bon article cependant je ne suis pas sure que cela soit vraiment avantageux de proposer la lecture intégrale de l’article car même si l’on vise à augmenter le nombre d’abonné, l’intérêt reste avant tout que le lecteur vienne lire l’article sur le site.

  13. Avec toutes ces techniques, le nombre d’abonnés devrait, en effet, monter en flèche. Il est important également de tester différentes présentations ou différents emplacements pour son bouton RSS de manière à établir la combinaison qui converti le mieux.

  14. Merci pour l’article.

    12: Lorsque l’on commente un article sur un site, laisser l’adresse de son flux RSS à la place de l’adresse de son site web.

  15. Bonjour ;

    Très bon article pertinent et essentiel pour les débutants à lire absolument .

    La question que je me pose c’est pour le cas ou certains sites volent le contenue des blogs sans scrupule comme la dit @ val grâce au flux .

    Comment réussir à les détecter et surtout comment savoir si google « GG » considère  » ou a classé » notre blog dans la catégorie duplicate Content. ?

    Et Comment réussir à supprimer son flux de ses sites ? de même pour ce que dit @Hasard

    Ne devraient-ont pas juste laisser nos flux pour les lecteurs qui veulent s’abonner et oublier les annuaires et autres sites à flux hormis tweeter?

  16. Très bon article encore, notamment le point 6 concernant les sites qui n’ont pas encore beaucoup de lecteurs. J’ai essayé le plugin Greet Box il y a un mois et ai constaté une hausse conséquente du nombre de souscription à mon flux. Merci.

  17. Intéressantes astuces! Grâce aux flux rss c’est pratique de diffuser du contenu de manière automatique et de tenir au courant des mises à jour à l’internaute de ses sites favoris.

  18. Lire chaque billet d’un flux RSS dans son intégralité est beaucoup plus confortable pour le lecteur.
    Nombreux sont les lecteurs qui se désabonnent d’un flux lorsqu’ils constatent qu’il faut cliquer sur un lien qui redirige vers le site pour lire un article en entier. Par ailleurs, il y a de plus en plus d’internautes qui surfent sur le net avec leur téléphone portable et la consultation d’un flux RSS en mode partiel y est encore laborieuse
    Si vous êtes dubitatifs, je vous invite à tester les deux méthodes et à analyser le nombre d’abonnements et de désabonnements 🙂

    Concernant le duplicate content lié au flux RSS, là-aussi il existe différentes écoles.
    Pour moi, Google réussit à identifier efficacement quel est le site qui a publié en premier un article et donc quelle est la source.
    Mais vous trouverez certainement d’autres personnes qui vous diront le contraire 😉
    Presse-Citron est en full feed. Et c’est également le cas pour tous les autres blogueurs célébres que je suis: Darren Rowse (ProBlogger.net), Yaro Starak (Entrepreneurs-Journey.com), Daniel Scocco (DailyBlogTips.com), Brian Clark (CopyBlogger.com) et John Chow (JohnChow.com).

    Eric répondra certainement en personne un peu plus tard aux diverses questions qui lui ont été posées sur le flux RSS de Presse-Citron 😉

    Merci! 🙂

  19. Isabelle-Mathieu

    Lire chaque billet d’un flux RSS dans son intégralité est beaucoup plus confortable pour le lecteur.
    Nombreux sont les lecteurs qui se désabonnent d’un flux lorsqu’ils constatent qu’il faut cliquer sur un lien qui redirige vers le site pour lire un article en entier. Par ailleurs, il y a de plus en plus d’internautes qui surfent sur le net avec leur téléphone portable et la consultation d’un flux RSS en mode partiel y est encore laborieuse
    Si vous êtes dubitatifs, je vous invite à tester les deux méthodes et à analyser le nombre d’abonnements et de désabonnements 🙂

    Concernant le duplicate content lié au flux RSS, là-aussi il existe différentes écoles.
    Pour moi, Google réussit à identifier efficacement quel est le site qui a publié en premier un article et donc quelle est la source.
    Mais vous trouverez certainement d’autres personnes qui vous diront le contraire 😉
    Presse-Citron est en full feed. Et c’est également le cas pour tous les autres blogueurs célébres que je suis: Darren Rowse (ProBlogger.net), Yaro Starak (Entrepreneurs-Journey.com), Daniel Scocco (DailyBlogTips.com), Brian Clark (CopyBlogger.com) et John Chow (JohnChow.com).

    Eric répondra certainement en personne un peu plus tard aux diverses questions qui lui ont été posées sur le flux RSS de Presse-Citron 😉

    Merci! 🙂

  20. Ah je note ! On vient de lancer un blog et on commence alors ce genre de conseil est toujours le bien venu 😀
    A quand un billet pour avoir plus de visites ?

  21. Merci pour l’explication, c’est clair que je suis le premier à ne pas mettre en valeur mon flux alors qu’il peux m’apporter beaucoup, je vais revoir cela. +++

  22. Y a des jours comme ça, on comprend clairement le succès de ce blog. Bon je crois qu’après tous ces conseils on a tous du boulot ! 😀

    Sinon ça serait sympa une petite liste de quelques bons annuaires Rss 😉

    ++ Nico

  23. En tout cas, merci pour cet article.
    Bravo Isabelle. Facile à lire et à comprendre, c’est un vrai plaisir !

  24. Merci pour ces astuces, qui sont surtout un rappel important sur ce qu’il est possible et conseillé de faire 🙂

  25. @ portail auto-édition livres

    est-ce que ça ne crée pas des duplicates ?

    Il faut mettre si l’on ajoute l’article en entier, un lien vers l’article source.
    google comprends que c’est un flux et ne voit pas là un contenu plagié.
    Pas de soucis

  26. Un très bon article, tous les principes de base sont là… maintenant il faut les appliquer et ça demande du temps, de la patience et de la persévérence… mais le jeu en vaut la chandelle !

  27. Franchement, merci pour le billet, je m’en vais faire les modifications sur mon blog de ce pas. Ca va me donner du travail, parce qu’il faut que je fasse un flux sympa. Merci pour WP-Greet Box, un super plugin

  28. Intéressant, je ne pensais pas que le flux RSS était aussi important. Merci pour tous ces conseils, je vais les suivre à la lettre.

  29. Pingback: Les incontournables de la semaine du 10 Janvier 2011 | La Blogule de STONEPOWER - Agence Digitale Marseille

  30. On peut aussi simuler un faux « grand nombre » d’abonnés, ainsi les visiteurs pensent que le site est important, suivi par beaucoup de monde, et l’effet mouton s’active, si des gens le suivent alors je dois faire pareil 🙂

  31. Je ne sais plus où j’ai vu ça (si quelqu’un le sait?) : un script permettant de détecter d’où est appelé le flux rss et si ce n’est pas d’un agrégateur connu comme google reader, netvibes etc.. ou d’un navigateur web, le flux proposera uniquement les 3 premières lignes de l’article.

    Comme ça fini le pompage massif de son contenu.

  32. Feedburner semble être un service utile, mais propose t’il au même titre que certains raccourcisseurs d’URL (comme goo.gl) des statistiques ?

  33. C’est vrai que c’est un aspect que l’on peut vite négligé et pourtant avoir un maximum de personnes qui vous suivent grâce au flux RSS est indispensable pour sa popularité ! La première démarche et la plus simple et de mettre en évidence le lien du flux RSS de son blog mais à travers cet article j’ai découvert pas mal d’informations précieuses 🙂 Merci je n’ai plus qu’à travailler un peu tout ça !

  34. Je mettais aventuré dans la création du flux rss, sans grand succès, peut etre qu’en suivant ces conseils, j’aurais plus de réussite. Ajouté dans les favoris en attendant.
    Gabriel

  35. Merci beaucoup pour tout ces conseils. Wp GreetBox est vraiment un chouette plugin en tout cas! En plus, il s’adapte à n’importe quel design sans trop de problème.

  36. Pingback: Gilles Bertin » links for 2011-01-27:

  37. Pingback: 11 astuces simples pour augmenter le nombre d’abonnés à votre flux RSS - Quid de l'internet : blog seo, php, css, dev, psd | Quid de l'internet : blog seo, php, css, dev, psd

  38. Question:
    Si les lecteurs lisent le Rss mais ne vont plus sur le site, cela est-il mauvais pour le referencement Google?

  39. Je trouve votre article excellent. Je ne suis pas du même avis que vous sur le fait que de proposer un article en intégralité, il est plutôt préférable que le visiteur se rendre sur le site web pour lire la suite de l’article. Merci

  40. un très bon résumé sur les flus rss et leur implication. Je pense que cela ouvre la porte à d’autres fonctionnalités qui n’existent pas à mon avis sur le Web. pourquoi pas une plateforme d’ échanges de flux entre sites par exemple ?

  41. Article très intéressant – Je vais étudier la question pour mon site. Si je décide de me diriger vers cette solution je n’afficherai qu’une partie de mon article afin que les visiteurs se rendent sur le site afin d’y lire la suite et de découvrir d’autres articles.

Send this to a friend