15toFAME, quinze minutes de gloire et puis c’est tout

Bon vous connaissez tous la prophétie warholienne sur le quart d’heure de gloire, à peu près aussi célèbre, galvaudée, déformée et mise à toutes les sauces que celle d’André Malraux sur la spiritualité ou la religiosité du vingt et unième siècle. (Malraux ? Uh, dans un blog high tech ? Quel est le fuck ?

Bon vous connaissez tous la prophétie warholienne sur le quart d’heure de gloire, à peu près aussi célèbre, galvaudée, déformée et mise à toutes les sauces que celle d’André Malraux sur la spiritualité ou la religiosité du vingt et unième siècle. (Malraux ? Uh, dans un blog high tech ? Quel est le fuck ? se demande le lecteur médusé).

15tofame

Reprenant donc à son compte la célèbre citation visionnaire d’Andy Warhol selon laquelle « dans le futur, chacun serait mondialement célèbre pendant 15 minutes », ce qui laisserait presque penser que ce cher Andy avait imaginé le web, YouTube et Secret Story trente ans avant tout le monde, 15toFAME – un site qui n’est pas le premier du genre – propose à tout un chacun de publier sa vidéo et que celle-ci s’affiche seule en une du site pendant quinze minutes, à l’exclusion de toute concurrence.

Les apprenties-célébrités n’ont pas grand chose à faire à part une vidéo et avoir un peu de talent : choisir un créneau horaire, saisir le lien de leur vidéo et attendre que celle-ci arrive en une pour quinze minutes de frisson mégalo. Et si vous vous inscrivez sur le site il y a même un applaudimètre qui permettra peut-être aux plus doués de figurer dans le Top 100.

Un site qui bien sûr ne fonctionnera que si le buzz fonctionne et avec lui le trafic. Si c’est le cas, le terrain est tout prêt pour les publicitaires, et peut-être pour une monétisation des espaces de gloire.

Si le buzz ne fonctionne pas, les vedettes éphémères seront surtout célèbres auprès d’une personne : elles-mêmes.


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Symptomatique d’internet et de notre société aujourd’hui, tout va plus vite et disparait aussitôt, les informations, les amitiés « facebookienne »… même la durée de publication d’une vidéo…C’est Zéphir, le Dieu de la célérité qui gagne du terrain.

    Heureusement la sémantique web arrive à grand pas pour absorber (organiser) cette information virvoltante.

  2. Il est souvent plus facile de faire parler de soi en détruisant le peu d’image dont nous disposons tous dans notre set de base.

    La construction positive est une autre affaire, tout dépend du bon usage que l’on fait de ces 15 minutes.

  3. La célébrité n’est pas si éphémère car les vidéos du Top100 figurent avec un lien vers youtube. Mais il est vrai que la majorité des clips sera vite oubliée.

  4. ça vas peut être faire connaitre des personnes qui font de l’animation ou du dessin animé plutôt que des vidéo d’eux même qui aurais peux d’intérêt.

Répondre