2016 pourrait être une année charnière pour l’internet en Li-Fi

Les connexions Wi-Fi sont partout aujourd’hui et il serait difficile de s’en passer, tant elles nous rendent de précieux services. Le Li-Fi est cependant en embuscade et attend sa démocratisation.

connexion Li-Fi

2016 pourrait même devenir une année charnière pour la connexion internet via le spectre lumineux à la place des ondes. Beaucoup d’analystes pensent en effet que c’est à partir de l’année prochaine que les installations d’ampoules électriques spécialisées pour diffuser du Li-Fi vont débuter.

Le Li-Fi sera l’alternative au Wi-Fi

Il faut dire que le Li-Fi ou Light Fidelity, à de nombreux avantages car la limite théorique du débit est de 1 gigabit par seconde, soit dix fois la capacité d’un Wi-Fi, grâce à des ampoules à LED. De plus, la bande Li-Fi est 10 000 fois plus large que la bande Wifi… ce qui permet un plus grand nombre d’utilisateurs sur une même borne. Il est donc logique d’imaginer que les hotspot devraient rapidement se tourner vers cette technologie, dans les gares, les aéroports, les cybercafés, les restaurants, les hôtels, les entreprises, etc. Il n’y a pas d’onde, ce qui réduit les soucis d’interférences dans les avions par exemple et élimine le potentiel côté néfaste pour la santé, jamais prouvé officiellement.

Plusieurs spécialistes comme Oledcomm ou Lucibel débutent déjà leurs expérimentations et une start-up estonienne Velmenni a même déjà commencé des tests domestiques. Les deux points qui seront décisifs pour permettre la démocratisation de cette technologie reste l’installation d’ampoules à LED et la prise en charge du standard Li-Fi par les constructeurs de terminaux (smartphones, tablettes, PC portables, objets connectés, etc.).

L’année 2016 pourrait être le vrai début du Li-Fi, d’autant que les chercheurs de l’Université d’Oxford sont parvenus à atteindre, en laboratoire, un débit de 224Gbps et que ce type de connexion ne traverse pas les murs. Un atout contre les piratages de type Man in The Middle. Les opposants à cette technologie se servent de cet argument pour préciser que la connexion ne peut pas se faire d’une pièce à une autre…

Le saviez-vous ? Le Li-Fi ne date pas d’hier…

Bien que l’on puisse naturellement penser que la technologie Li-Fi est une prolongation du Wi-Fi et qu’il s’agit donc d’une technologie très récente. En réalité, c’est même l’inverse et elle est apparue avant l’apparition des premiers ordinateurs ! En effet, la première fois que l’on a pu transférer des données grâce à un faisceau lumineux, date de 1880… C’est Alexandre Graham Bell qui fut le premier à envoyer le son de sa voix à une centaine de mètres, grâce à la lumière.

Source


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Pingback: En 2016 Le Li-fi remplacera le Wifi - Informatique Chez Vous.com

  2. Le truc qui discrédite complètement cet article »Il n’y a pas d’onde, ce qui réduit les soucis d’interférences dans les avions par exemple ». Faut vous renseigner un peu sur la nature de la lumière…
    J’aimerais bien savoir comment s’effectue la voie de retour avec cette techno

  3. Tiens, transférer des données via une onde lumineuse, c’est pas ce qu’on fait déjà dans les fibres optiques depuis des années ? c’est moi où ce truc de Li-Fi c’est uniquement du buzz marketing ? Me semble qu’un peu de recul serait nécessaire sur ce sujet.

  4. Pingback: Apple songe déjà au successeur du Wi-Fi | Presse-Citron

Répondre