25 milliards de chansons achetées sur iTunes (et un Allemand heureux)

Apple vient d’annoncer que l’iTunes Store a franchi le cap des 25 milliards de titres téléchargés en 10 ans. Une machine à cash que les maisons de disques n’ont pas su inventer.

Savez-vous comment gagner 10.000 euros sans rien faire, ou plutôt juste en investissant 0,99 euro ? C’est très simple, il suffit d’être la personne qui a acheté la vingt-cinq milliardième chanson sur iTunes.

C’est ce qui vient d’arriver à un certain Phillip Lüpke, citoyen germanique et client d’iTunes. Le mélomane mobile (mobilomane ?) vient de se voir offrir par Apple une carte cadeau iTunes d’une valeur de 10.000 euros pour avoir téléchargé la chanson qui a permis à Apple de revendiquer 25 milliards de téléchargements sur son magasin de musique en ligne.

monkey drums

Dans un communiqué publié cette nuit, Apple révèle quelques chiffres à propos d’iTunes. Lancé il y a dix ans et disponible dans 119 pays, iTunes Store compte 26 millions de titres, avec une moyenne de 15.000 téléchargements par minute, et a généré un chiffre d’affaires de 1,7 milliard de dollars au dernier trimestre 2012.

Une véritable machine à cash, lancée et installée par défaut par une firme informatique qui a compris bien avant ceux dont c’était pourtant le métier (les maisons de disque) les enjeux de la distribution de musique par internet, en fournissant à la fois les contenus et les terminaux pour les lire.

Rappelons toutefois à titre de référence que, même si cela n’est pas vraiment comparable, 20 milliards d’applications ont été téléchargées sur l »App Store pour la seule année 2012, un chiffre qu’iTunes aura mis près de dix ans à atteindre. Mais la plupart des applications les plus téléchargées sont gratuites…

Ah, au fait, le vingt-cinq milliardième titre téléchargé est “Monkey Drums” (Goksel Vancin Remix) par Chase Buch. Un truc dance house juste un peu répétitif mais qui pourrait bien connaître son heure de gloire dans les heures à venir.

(source)


Nos dernières vidéos

18 commentaires

  1. En matière de commerce quand la donne change et que votre activité est menacée il y a deux réponses :

    – Faire tout pour que cela revienne comme avant
    – S’adapter et innover

    Si on se concentre trop sur l’auto-pleurnichage, on risque d’y perdre de l’énergie et donc se faire dépasser par des évènements que l’on ne peut contrôler.

    Il est donc préférable de suivre le courant et de proposer des solutions qui correspondent à ce nouveau flux.

    Les majors payent leur manque d’innovation et d’anticipation, personnellement je ne pleurerai pas sur leurs sorts.

  2. Pingback: “Monkey Drums" par Chase Buch va devenir célèbre aujourd'hui. Devinez pourquoi... | Pôle Régional Numérique | Scoop.it

  3. Les maisons de disques se sont trompés de cibles durant des années, au lieu de péstiférer pour rien là ou d’autre comme Apple ont trouvé une réelle solution. Et aujourd’hui le téléchargement de musique chez Apple c’est quand même bien démocratisé…

  4. Une belle opération de com bien orchestré chez Apple comme ils savent si bien le faire ! les maisons de disque nont pas compris les enjeux majeurs de la distribution de musique en ligne, tout simplement
    parce que ce marché a basculé trop vite et qu’internet n’est pas leur métier, comme d’habitude il est plus facile aux spécialistes d’internet de s’adapter a des marchés de niche que les acteurs de ces marchés.

  5. Et dire que les livres prennent le même chemin que les mp3 et qu’on ne voit toujours rien venir de concret de la part des grand editeurs. Il y a des petits éditeurs comme Bragelonne qui ont compris malheureusement les grandes maisons d’édition ne suivent pas et ils seront victimes à terme du conservatisme des gros, les gens à la façon des mp3 et cdrom auront pris l’habitude de s’approvisonner autrement en lecture.

  6. Tu parle d’un cadeau une carte Itune à 10 000 euro, ça fait beaucoup de chansons qui seront même pas écouté, la durée de la carte Itune offerte est de combien de temps ?
    Personnelement le numérique est la voie royal, déja en 1998 avec un modem 14 000 je dl quelques mp3, maintenant en 2013 je trouve dommage que la licence global soit pas encore en place.

  7. Eh ben c’est un sacré chanceux celui qui touche les 10 000.
    Cependant, une carte cadeau de 10 000 €, c’est pas pareil qu’un chèque. Il va devoir avoir la main lourde pour utiliser sa carte cadeau, surtout si elle n’est valable qu’un an 🙂

  8. C’est le titre de l’article qui m’a fait venir !!! Très accrocheur !! Et en effet quel gros coup de pub pour cette chanson, c’est Chase Buch qui doit être content 🙂

  9. C’est vrai que sur ce coup, Apple s’y est pris bien avant les autres. Il y a encore beaucoup de sites de grosses entreprise internationales qui ont du mal à lancer leur système de type iTunes.

  10. 25 milliards ! C’est assez impressionnant quand même Oo
    Entre nous, je ne peux pas m’empêcher de penser aux arguments de ceux qui nous expliquent que le numérique a tué les petites maisons de productions à cause du téléchargement illégal.

    Sérieusement, quand le service premium est bien fait, ergonomique et raisonnable niveau tarifs, il fonctionne très bien ! J’en suis persuadé depuis toujours, mais ce type de chiffres me conforte clairement dans cette idée.

  11. D’un côté je serais un peu frustrée : 10000€ de carte iTunes c’est bien, mais c’est de l’argent un peu perdu en quelque sorte. Parce que bon pour dépenser 10000€ sur iTunes, je pense qu’il va devoir un peu se forcer à acheter certaines choses.

  12. Quand j’y pense, iTunes est le seul outil que j’utilises pour acheter de la musique, ce qui doit être le cas de beaucoup d’autres personnes.
    Son succès commercial n’est pas anodin : simplicité et facilité d’utilisation.

Répondre