5 facteurs-clés pour réussir sa campagne de crowdfunding

Une réflexion autour des nouvelles pistes de financement avec leurs enjeux, leurs conséquences et leurs perspectives, et 5 facteurs-clés de succès.

Article rédigé par Nicolas Dehorter, qui s’intéresse depuis plus de deux ans au financement participatif, et qui édite le blog monartisteleblog.fr, où il mène une réflexion autour de ces nouvelles pistes de financement avec leurs enjeux, leurs conséquences et leurs perspectives.

Je lance aujourd’hui ma première grande collecte sur Kiss Kiss  Bank Bank, pour mon livre, j’ai donc essayé de déterminer d’après les sources que j’avais pu rassembler et les témoignages que j’avais des facteurs clefs de succès, j’ai pu en déterminer 5 que je vous fais partager.

Évidemment, ces règles ne vous assurent pas la réussite, tous les projets n’arrivent pas à rencontrer leur public, mais ces conseils sont les bases indispensables pour moi afin de mettre toutes les chances de son côté.

Tout en n’oubliant pas que la campagne que vous lancez est aussi l’occasion au-delà de l’objectif financier, de donner à voir et de vous rapprocher de contacts appréciant votre travail et que vous aviez peut-être un peu perdu de vu ( autant c’est comme cela que je le vois aussi). Avoir une actualité et montrer que l’on travail est toujours très important.

1 – Ne pas rater l’occasion de faire une bonne première impression.

Votre projet c’est votre vitrine, faites le maximum pour créer la sympathie, mettre en valeur vos compétences et rédiger avec soin la présentation de son projet. N’ayez pas peur d’être direct : dire pourquoi l’on a besoin d’argent, ce qu’on va en faire et quel sera le résultat concret à la fin ; (« Ce qui se conçoit bien s’énonce aisément » comme le dit Nicolas Boileau ). Ce rôle de séduction est d’autant plus important, que la philosophie du crowdfunding est encore mal connue, même si des plateformes comme Kickstarter ou Ulule en France, commence à être reconnu, le risque d’être spammer dès le premier contact est grand ! N’hésitez pas à adresser des mails personnalisés (l’abolition du copier-coller est évidemment de rigueur dans ces cas-là) et d’expliquer de quoi il s’agit exactement et de mettre un lien qui renvoi vers le site.

2 – Mobiliser son entourage et commencer à se faire connaître autour de soi

Vous vous dîtes sans doute, quel intérêt ai-je à présenter mon projet sur internet si c’est pour solliciter ma famille ou mes amis. La raison est simple et c’est ce que nous apprend la plateforme Kickstarter :

Les internautes soutiennent des projets qui réussissent

Lorsque l’on étudie les statistiques du site américain Kickstarter, on apprend que 43 % des projets présentés réussissent (taux enviable il faut reconnaître), mais surtout que 21 % des projets n’ont jamais même eu une seule contribution. Ainsi lorsque l’on regarde de plus prêt, on constate que les chances de succès grimpent à 52 % lorsque l’on a au moins une contribution et à 90 % lorsque dans la dernière ligne droite on atteint 30 %.

C’est tout à fait compréhensible lorsque l’on sait que la force d’une plateforme de financement participatif  est de s’appuyer sur la puissance de recommandation des réseaux sociaux est de pouvoir agrandir le premier cercle de soutiens (amis, familles, proche). Les relations humaines sont toujours aussi importantes à l’ère du numérique, connaître l’avis de ses proches, bénéficier de leurs relations, sera toujours plus efficace surtout en France, que des mailing sauvages. Comment imaginer convaincre des inconnus, si nos proches et notre entourage ne nous font pas confiance ?

C’est une véritable rampe de lancement, cela reste une réalité, même si la donne évolue un peu grâce à internet. Mais il ne faut surtout pas imaginer que le « travail » s’arrête à la présentation du projet sur la plateforme et au contraire garder à l’esprit qu’il s’agit d’une campagne, il faut informer, donner envie de connaître, répondre aux questions, c’est une vraie démarche, qui demande de l’investissement.

3 –  Ne pas avoir peur d’être créatif et de partager…

Il faut établir une stratégie, qui non seulement va attirer l’attention des internautes, mais qui doit aussi donner envie de vous suivre et les inciter à participer à votre projet. La réussite passe autant par un message réussit, une histoire que l’internaute apprécie, que par des contreparties que le contributeur a envie d’avoir, parce qu’il apprécie le travail de l’artiste.

Le message pour se faire connaître

En se découvrant, en créant notamment une vidéo…

Il est important et l’ont bien compris les américains, qu’il est important de dépasser la simple relation virtuelle, pour cela il faut d’abord susciter l’intérêt et être attractif, les idées les plus simples et les plus proches des internautes sont souvent les meilleurs… Cette volonté passe souvent par une vidéo, une captation qui rapproche, met à nu un peu le porteur du projet ou montre simplement son engagement et son ambition.

Dans ce domaine, il y a deux écoles, soit centré sur le porteur de projet en valorisant le savoir être ou sur le projet en valorisant le savoir faire…

Proposer des contreparties ou des « cadeaux » attirants

« en avant de l’audace, toujours de l’audace, rien que de l’audace »

La base de l’inspiration, vous le savez, est ce qui se fait chez les autres. Alors n’hésitez pas à surfer sur des sites de crowdfunding, même dans d’autres domaines artistiques et repérez les bonnes idées, ce qui marche et ce qui ne marche pas. Des œuvres en petits formats, des œuvres dédiés, proposer leur des cours, des rencontres, de leur montrer comment vous travaillez…Les possibilités sont immenses, alors demandez-vous ce que vous aimeriez obtenir et offrez-le.

J’ai remarqué notamment dans la photographie, qu’il y a une volonté d’apprentissage très forte, concernant les méthodes de reportage, en offrant la possibilité aux internautes de vous suivre pendant votre expédition ou en leur proposant de leur expliquer comment vous avez travaillé, vous avez de grandes chances d’attirer les contributeurs.

4 – Une campagne de crowdfunding est un marathon.

Il faut pouvoir la suivre, l’alimenter, répondre aux questions, ne pas avoir peur de relancer, réussir à toucher les différents cercles, en s’intéressant en priorité à ses proches, qui sont véritablement la base de la fusée. Ne pas avoir peur de communiquer, de s’investir et de solliciter ses contacts à travers les réseaux sociaux et l’emailing, qui sera votre meilleure arme.

5 – être positif

Remercier autant que vous pouvez et n’oubliez pas que ce n’est pas fini tant que le compte à rebours n’a pas sonné.

Même si l’on ne doit pas oublier que rien n’est magique, tout fonctionne beaucoup mieux, lorsque l’on donne pour mieux recevoir (elle est un peu facile, mais je trouve quelle reflète bien la mentalité, qu’il faut avoir). Le plus important est donc pour moi d’être présent, de montrer que le projet nous tient à cœur, que l’on n’est pas uniquement là pour récolter de l’argent, mais aussi pour essayer d’intéresser les gens à son travail, sans négliger cette part d’aventure humaine.

Mon livre Free Culture Film

Sources :


  • Gamescom 2017 : notre expérience #TameTheTrack chez Ford Performance

    Ce mardi, nous étions de passage à la Gamescom 2017 à Cologne, avec un arrêt du côté de chez Ford Performance, qui propose une expérience #TameTheTrack étonnante, et qui justifie pleinement sa présence à cette grand messe du jeu vidéo. Explications. […]

  • Découvrez le smartphone de Lamborghini à 2450 dollars

    Vous avez toujours rêvé d’une Lamborghini ? Malheureusement comme pour beaucoup, ce rêve est inaccessible et restera donc au statut de rêve, du moins pour les voitures… Il existe désormais un autre produit griffé de la célèbre marque italienne, il s’agit d’un smartphone et ce dernier sera nettement plus accessible, même s’il reste relativement onéreux ! […]

  • Western Digital dévoile son nouveau disque dur externe WD My Book Duo de 20 To

    Dans la guerre du stockage, les constructeurs sont en quête perpétuelle de produits offrant des records de capacité, le nouveau disque dur externe de Western Digital est précisément ce genre de produit, puisqu’il offre une capacité record de 20 To ! Le WD My Book Duo est en effet équipé de deux disques de 10 To chacun […]

Nos dernières vidéos

14 commentaires

  1. Attention toutefois aux aspects réglementaires (cas du crédit de particulier à particulier et du financement de capital d’amorçage)…

  2. Bravo Nicolas, bienvenue dans le monde du crowdfunding !

    En tant que CM de Ulule.com, je te transmet les larmes de toute l’équipe, traumatisée que tu nous aies oublié dans ton joli nuage de sites, au moment même où l’on fête nos 300 projets financés ! 😉
    http://www.ulule.com/projects/#!status/success/

    Trêve de blagues, on te souhaite une belle réussite. Pour preuve, voici nos petits documents d’aide aux porteurs de projets qui se lancent dans la belle aventure… Il s’agit de toutes les bonnes pratiques des porteurs de projets d’Ulule (dispos également sur notre forum Ulule Vox) :

    – Avant la validation, soyez sûrs de préparer le lancement de votre projet :
    http://fr.vox.ulule.com/guide-.....rojet-507/

    – N’hésitez donc pas à coordonner vos premiers soutiens : c’est ainsi que les projets démarrent.
    http://fr.vox.ulule.com/les-tr.....nding-717/

    – Retrouvez également nos 5 règles d’or pour la réussite de votre projet en crowdfunding (tu n’es pas tombé trop loin pour celles-ci, bravo Nicolas) :
    http://fr.vox.ulule.com/crowdf.....ojet-1399/

    En espérant te voir sur Ulule pour le prochain projet. 😉

    Happy crowdfunding !

  3. Merci Cédric,

    Ulule est une source d’inspiration pour moi !!
    J’espère ne pas m’arrêter là…
    J’invite évidemment tous les porteurs de projet à consulter les liens ci-dessus qui sont devenus indispensables….
    Ululement votre
    Nicolas

  4. Pingback: links for 09/23/2011 « Alan Vonlanthen's blog

  5. Pingback: Les clefs pour réussir sa campagne de crowdfunding | numero-C | Scoop.it

  6. Pingback: Les clefs pour réussir sa campagne de crowdfunding | WEB 2.0 etc ... | Scoop.it

  7. Pingback: Les clefs pour réussir sa campagne de crowdfunding | Web 2.0 Community Management | Scoop.it

  8. Pingback: Crowdfunding : pourquoi participer à une campagne de financement collaboratif | Ultra News Crowdfunding : pourquoi participer à une campagne de financement collaboratif | Les meilleures News du Net !

  9. Bravo pour l’article Nicolas !

    Il est vrai qu’Ulule manquait mais leur CM a été plus réactif que nous à vous le faire remarquer !

    En tout cas merci pour les conseils pertinents que nous ne manquerons pas d’utiliser au sein de notre nouvelle société de crowdfunding !

    Notre concept pourrait d’ailleurs vous intéresser: http://pour-convaincre.com est un site de publicité citoyenne participative.
    Les internautes choisissent des messages sur des thèmes de société forts auxquels ils adhérent et cofinancent leur publicité.

    Si jamais le concept vous intéresse, n’hésitez pas à revenir vers nous.

    Nicolas de PourConvaincre

  10. Pingback: Le financement participatif pour les artistes contemporains « Art Marketing « ArtDeco-online.com

Send this to a friend