50% des smartphones Android ne devraient pas voir Ice Cream Sandwich !

Alors que l’on s’étonnait du faible nombre de smartphones éligible à Ice Cream Sandwich du côté de HTC, Google vient de publier le rapport mensuel de la répartition des appareils Android selon leur version. Un constat s’impose, les mises à jour ne suivent pas !

Alors que l’on s’étonnait du faible nombre de smartphones éligible à Ice Cream Sandwich du côté de HTC, Google vient de publier le rapport mensuel de la répartition des appareils Android selon leur version. Un constat s’impose, les mises à jour ne suivent pas !

Chaque début de mois, Google propose un rapport concernant la répartition des différentes versions d’Android. Avec l’arrivée de la version 4.0, il est donc intéressant de voir où en sont les différentes versions et on s’aperçoit que les constructeurs mettent du temps à mettre à jour… si ils mettent à jour ! En effet, si Android 2.3, connue sous le nom de Gingerbread et version actuelle pour smartphone représente aujourd’hui 44.4 %, c’est bien 53.7% des appareils qui fonctionnent encore sur une version antérieure, principalement sous FroYo (Android 2.2) qui représente à lui seul 40.7%. Les 1.9% restant vont vers Android 3.0 « Honeycomb », la version dédiée aux tablettes.

Si les tablettes devraient bien voir Android 4.0 « Ice Cream Sandwich » qui marquera une unification entre le système mobile et tablette de Google, la donne risque d’être différente pour les smartphones.

En effet, on peut estimer que 50% des appareils fonctionnant aujourd’hui sous Android ne verront pas la mise à jour vers la version 4.0. Si les smartphones sous Gingerbread devraient être de la partie, du moins en théorie, comme le confiait Gabe Cohen à Engadget le 19 Octobre dernier, il est peu probable que ceux fonctionnant sous FroYo voient un jour cette mise à jour.  On peut également exclure les appareils fonctionnant sous Android 1.X et ceux sous Android 2.1 « Eclair ».

Le Galaxy SII et le Galaxy Note goûteront au sandwich à la crème glacée

Bien sûr, cela reste une estimation et rien ne dit que les constructeurs ne porteront pas d’avantage « Ice Cream Sandwich » sur leurs appareils mais les récentes déclarations ne sont pas encourageantes. Du côté de chez HTC, nous avons évoqué cette première liste de seulement 4 smartphones ! (8 en tout si on ajoute ceux réservés au continent américain). Une habitude chez HTC qui n’est pas le plus enclin à mettre à jour ses terminaux. Pour Samsung, le Galaxy SII sera évidemment de la partie, de même que le Galaxy Note qui a su séduire Eric. Le grand absent est donc le Galaxy S premier du nom, dommage quand on sait que l’appareil a tout juste un an mais compréhensible au vu du succès de son successeur. Chez LG, on a d’abord cru qu’il n’y aurait pas de mise à jour pour le Optimus 2X, premier smartphone double cœur, avant que la marque met fin aux rumeurs et annonce une mise à jour prochaine pour son smartphone, d’autres pourraient suivre mais pas plus de précision pour le moment.

Le Xperia X10 n’aura cette fois-ci pas droit à Android 4.0

Enfin chez Sony, c’est toute la gamme Xperia 2011 qui est concernée.  Sony tente donc de se rattraper après avoir déçu l’an passé en ne proposant pas de mise à jour vers FroYo pour ses Xperia X10, malgré une pétition… et de finalement proposer une mise à jour vers Gingerbread ! Enfin, concernant Sony et LG, on espère que les mises à jour vers Android 4.0 iront plus vite : le LG Optimus X2 et les Xperia 2011 viennent tout juste d’être mis à jour vers Android 2.3…

On espère donc que les constructeurs joueront le jeu pour réduire la fragmentation d’Android mais également les opérateurs, SFR vient à ce propos de publier un calendrier concernant les mises à jour.


Nos dernières vidéos

17 commentaires

  1. C’est l’inconvénient de android comparé a ios. Android doit être compatible avec beaucoup de téléphones qui ont des configurations très différentes (résolution de l’écran, puissance…) se qui est un casse tête pour les mise a jour et pour les développeur d’applications l’avantage de l’iphone c’est que hormis sa puissance la configuration reste plus au moins la même d’un iphone 4 à un iPhone 4s

  2. Mouais… Au dela de ce titre racoleur, l’idee est de regarder dans la liste des smartphones sortis en 2011 (une majorité passera sous ICSI), et ceux en 2010-2011. Ou le nombre de mise a jour par mobile et par marque.
    Le x10 par exemple a été annoncé en 2009 et finalement retarde a début 2010.qu’il ne passe pas à 4.0 en venant de la version 1.6 (c’est a dire 4 versions au dessus) n’est pas choquant.

  3. les 50% me paraissent LARGEMENT optimiste (sauf si on parle de maj officieuses ou de custom roms).

    – Actuellement seul les modèles les plus hauts de gammes ont été comme officiellement upgradable.

    – L’expérience montre que les promesses des constructeurs (sans parler de la bonne volonté des opérateurs) ne sont pas fiable. Donc dans les modèles précédemment cités, tous ne seront pas mis à jours, loin de là.

    – Les délais annoncés (plus de 6 mois pour le SGSII par exemple) après la sortie d’ICS laisseront la place aux nouveaux modèles … Or on sait tous qu’une fois les nouveaux modèles sortis .. .les anciens sont vite oubliés.

    Donc avant que la nouvelle garde des androphone remplace le parc existant , allant du bas de gamme, au haut de gamme qui ne sera pas mis à jours .. et depasse atteigne les 50%, on en sera a Android 5 …

    Suffit de voir le taux de pénétration d’android 2.3 par rapport a la 2.2, alors que la 2.3 n’est qu’une vulgaire optimisation de 2.2 … Je n’ose pas imaginer ce que ca sera avec ICS …

    Perso, je pense que si un an apres la sortie d’ICS on a 20% d’ICSphone … ca sera déjà miraculeux.

  4. Android est fragmenté du seul fait de l’existence de couche propriétaires des opérateurs et/ou fabricants.

    Comment gérer les mises à jours dans ce cas?

    Apple est un bien meilleur parti dans ce cas puisque meme le 3GS, sortie en juin 2009, peut profiter du dernier iOS 5. Sans bidouille, sans intermédiaire.

    Un autre sujet sur lequel Google/Android devrait s’inspirer 🙂

  5. Les Xperia 2011 ont été mis à jour en 2.3.3 en mai, et reçoivent depuis septembre la 2.3.4. Plutôt honnête comme rythme d’update non?

  6. Un élément non spécifié par rapport à Ice Cream Sandwich :

    C’est l’arrivé de l’accélération matérielle par le GPU dans le systeme, ce dernier n’est compatible qu’avec un nombre restreint de solution graphique. Un grand nombre de smartphones seront matériellement incapables de bénéficier d’ICS et ce malgré la communauté 🙁
    ICS est un grand changement dans l’OS de google mais il ne résoudra pas (bien au contraire) le grave problème de fractionnement actuel.
    Au passage il est difficile de s’appuyer sur le travail de la communauté pour palier ce soucis, nombre de personnes n’ont pas la compréhension technique des procédures de déverrouillage et de flash.
    Les marques bonnet d’âne ces derniers temps étant Motorola ou LG dont l’attitude est impardonnable. Par ailleurs LG n’à pas démenti les rumeurs comme écrit dans l’article mais bien plié face à la grogne de ses utilisateurs. Par ailleurs cette marque à par le passé bien souvent promis des mises à niveau qui ne sont finalement jamais arrivée … carton rouge

  7. Un gros bon point par contre pour Sony-ex-Ericson, qui dès l’annonce du système à clairement fait savoir la gamme compatible et mise à niveau. Le suivi des X10 (non mini) après des débuts laborieux est désormais exemplaire.

  8. Finalement, Samsung s’en tire le mieux dans ce point présent. On a le droit au 4.0 sur le haut de gamme et on devrait l’avoir rapidement.
    http://www.tayo.fr/test-galaxy-note-news.php
    Le Note sans, s’en sort très bien sans tout le monde l’apprécie ( engadget, les avis youtube.. )
    Je pense que les fabricants devraient se bousculuer pour proposer ce genre de fonctionnalité, ça fait une bonne publicité.
    Ca ne doit pas etre si compliqué pourtant
    Cela dit, ce n’est pas non plus obligatoire d’avoir ces téléphones en version 4.0 avec Android.

  9. Pingback: 50% des smartphones Android ne devraient pas voir Ice Cream Sandwich ! - Presse-citron | iOS Vs Android : quels impacts sur le marché de la mobilité? | Scoop.it

  10. J’ai un Galaxy S2 et devoir attendre 6 mois pour une mise à jour en 4.0 me parait aberrant !
    Plus les jours passent plus je regrette de m’être pris un smartphone sous Android :'(

  11. Apple aussi est fractionné,Siri est porté que sur le 4S et pas les autres,si je fais une appli qui utilise Siri,elle ne marchera pas sur tout les Idevice…de plus,depuis la version Android 2.2,ça ne change pas grand chose pour les utilisateurs…donc la fragmentation n’est pas un problème pour les utilisateurs Android,ça a surtout l’air d’un problème pour les pro-Apple….
    A voir le résultat de IOS5 sur Ipad1 et Iphone3 qui semble perdre de l’autonomie et de la réactivité,il vaut bien mieux avoir un Android 2.2 réactif qu’un 4.0 qui se traine…

  12. N’oublions pas non plus qu’un iPhone est vendu 150/200 € (300-400 € avec un forfait 2h) de plus qu’un bon mobile sous android (htc sensation à 200 €).

    Pour autant, la fragmentation est insupportable et inadmissible pour des portables de moins de 2 ans !
    Après 2 ans, je comprends que les constructeurs laissent la main à la communauté…

  13. @Thomas: « mais compréhensible au vu du succès de son successeur », je trouve cela un peu fort de café.
    J’ai un Galaxy S qui ne sera donc pas mis à jour, sauf si je cherche un peu moi même, eventuellement. Parallèlement, j’ai un iPhone 3GS, sorti en Juin 2009, quand même, qui lui est pris en charge dans la dernière mise à jour d’iOS, et ce, malgré le succés de d’iPhone 4S.
    @Jean-Luc: Il n’y à pas de fragmentation sur l’iPhone. IOS5 est déjà adopté par plus de 60% des utilisateurs IOS. Pour ce qui concerne mon utilisation perse, j’ai au contraire constater une amélioration question utilisation avec mes iPhones 3GS et 4, ainsi que mes iPad 1 et 2. La mise à jour 5.0.1 à semble t’il résolu quelques problèmes de batteries, mais ça reste à voir.

Répondre