Suivez-nous

Smartphones

À cause du coronavirus, Samsung aurait une présence limitée au MWC de Barcelone

À cause de l’épidémie de coronavirus, de nombreux participants au Mobile World Congress de Barcelone limitent leurs présences. Pendant ce temps, des usines sont à l’arrêt en Chine, ce qui pourrait par exemple affecter la production des iPhone d’Apple.

Il y a

  

le

 

Par

Le logo de Samsung au CES de Las Vegas
© Presse-Citron.net

L’épidémie de coronavirus n’épargne pas le Mobile World Congress, la messe annuelle dédiée aux technologies mobiles qui se tient chaque année à Barcelone. Des acteurs qui, traditionnellement, profitent de cet événement pour dévoiler leurs dernières innovations technologiques ont déjà annoncé qu’elles limiteraient leurs participations, cette année.

LG, par exemple, a déjà annoncé qu’il a décidé de se retirer de l’exposition et de la participation à cet événement. Quant au constructeur chinois ZTE, celui-ci aurait opté pour une participation partielle. Ericsson a également annoncé son retrait, le 7 février.

Et pour ne rien arranger, le numéro un mondial du marché des smartphones, Samsung, aurait également choisi de limiter sa présence au MWC.

Le constructeur ne sera pas absent du Mobile World Congress, mais d’après un article de Cnet, qui cite des sources proches du dossier, beaucoup d’employés de Samsung aux États-Unis et en Corée prévoiraient d’annuler leurs vols.

Mais au moment où j’écris cet article, cela n’a pas encore été confirmé par le constructeur.

Le coronavirus menace également les expéditions

Par ailleurs, le coronavirus ne menace pas seulement l’un des plus grands salons high-tech, mais pourrait également perturber la chaîne d’approvisionnement des entreprises qui vendent du hardware.

En effet, à cause de l’épidémie, des usines qui fabriquent des smartphones, des consoles, etc. en Chine sont actuellement à l’arrêt.

Par exemple, d’après un article publié par Nikkei cette semaine, Foxconn, l’un des principaux fournisseurs d’Apple pour l’iPhone, aurait reçu l’ordre de Pékin de ne pas rouvrir ses usines (qui étaient déjà fermées) le 10 janvier. Cette décision ferait suite à une inspection des autorités sanitaires qui auraient conclu que ces usines présenteraient un risque élevé d’infection de coronavirus.

De son côté, Nintendo a admis que les livraisons de ses produits, dont la console Switch, seront retardées à cause de l’épidémie.

En substance, cette épidémie affecte bel et bien le monde de la tech, qui dépend de la Chine pour l’assemblage de la plupart de ses produits.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests