Connect with us

Actualités

Adblock Plus tacle Google, son futur concurrent

Adblock Plus fait une comparaison entre son bloqueur de publicités et celui de Google pour Chrome.

Il y a

le

Le mois prochain, Google lancera un bloqueur de publicités natif pour son navigateur Chrome. Le but de la firme de Mountain View n’est bien entendu pas de bannir les publicités, puisqu’il tire le gros de ses revenus de la pub en ligne, mais plutôt de bloquer les publicités les plus abusives.

Google est convaincu que ce sont ces publicités abusives qui encouragent les internautes à installer les extensions comme Adblock Plus. Des extensions qui peuvent priver des sites de revenus publicitaires, même lorsque ceux-ci évitent les abus en matière d’affichage de publicités.

Assez discret depuis l’annonce du bloqueur de pub de Google, Adblock Plus publie une comparaison

Dans un billet de blog, il évoque la différence entre le bloqueur de publicités natif de Google qui sera sur Chrome et son extension.

Pour rappel, afin de déterminer quelles publicités sont bloquées, Google se base sur les normes de la Coalition for Better Ads (CBA), une coalition d’acteurs du web comme Facebook, Axel Springer, Microsoft, Reuters ou encore Publicis.

> Lire aussi :  Google Feed devient Discover et se dote d’un bouton « follow »

De son côté, Adblock Plus se base sur un standard appelé Acceptable Ads, un ensemble de critères géré par la société qui propose cette extension mais qui serait bientôt géré par une organisation indépendante.

Résultat de la comparaison d’Adblock Plus : sur 55 types de publicités, Google Chrome n’en bloquerait que 9 alors qu’avec Adblock Plus, le navigateur en bloque 51. « Après avoir fait cette expérience, il était clair pour nous qu’il y a littéralement un fossé entre les normes de la CBA (ndlr, utilisées par Google) et celles de l’AAC (ndlr, utilisées par Adblock Plus) », lit-on à la fin du billet.

Adblock Plus indique avoir fait cette étude à la demande des personnes qui voulaient connaitre les types de publicités qui seront bloqués par Google Chrome. Mais les résultats permettent également à Eyeo, la société qui propose ce logiciel, de dire que même s’il y aura un bloqueur de pubs sur Google Chrome, son logiciel reste utile.

> Lire aussi :  USA : le vice-président Mike Pence demande à Google de cesser son projet Dragonfly

Avec son bloqueur de pubs, Google va bannir les publicités les plus intrusives. Mais selon Adblock Plus, il ne bannira par exemple pas les publicités vidéo en autoplay qui ne font pas de bruit ou encore les interstitiels que l’on peut immédiatement fermer.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests