Connect with us

Internet

Aides du CNC : une situation qui pose question concernant le youtubeur Cyprien

Le YouTubeur Cyprien suscite la polémique après qu’il ait obtenu une subvention du CNC alors qu’il y siège en tant que membre de la commission. Un cas qui pose question.

Il y a

le

Aides du CNC : une situation qui pose question pour un le youtubeur Cyprien

Un tweet pour lancer la polémique contre Cyprien

Cyprien est sans doute l’un des Youtubeurs les plus célèbres en France. Ce « créateur de contenus » comme il se définit, occupe désormais une place de choix dans l’écosystème de la création numérique française.

C’est sans doute pour cette raison qu’il est apparu dans le viseur du forum 18-25 du site Jeuxvideo.com. Tout commence par un tweet du compte « l’Elite voit tout », (un nom qui fait référence à la communauté).  Devenu viral, il parle de « conflit d’intérêt grave » concernant Cyprien. Concrètement, une aide de 50 000 euros qui a été attribuée par le CNC à son entreprise en avril 2018 par le CNC. Or, le Youtubeur lui-même siège dans cette commission.

Suffisant pour lancer une polémique. Cyprien a fini par réagir pour se défendre auprès du Monde.

« Sous prétexte que j’ai une chaîne populaire sur Internet, il ne faudrait pas que j’ai droit de demander des aides ? Une humoriste inconnue a eu la même aide que moi, mais là ça ne pose pas de problème. J’essaie de créer du contenu, ça peut ne pas plaire à tout le monde mais je fais de mon mieux. »

Cyprien a respecté le règlement en ne siégeant pas ce jour-là.

> Lire aussi :  SAP rachète Qualtrics pour 8 milliards de dollars

Des commissions qui font débat

Pour autant, ce cas met en lumière un problème inhérent au fonctionnement du CNC. Pour avoir des spécialistes, ce sont des professionnels des industries qui siègent dans les commissions de l’institution.

Si on peut comprendre la logique, ce n’est pas la première fois qu’il y a des accusations de connivence entre les membres de la commission. Selon une étude de 2012, 27% du fonds d’aide au jeu vidéo reviennent aux membres du jury d’une forme ou d’une autre. Si ces fonds sont bien indispensables aux différents secteurs concernés (cinéma, jeu vidéo, Internet…) une certaine remise à plat du système pourrait être une bonne idée…

Source

 

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Duclos

    26 octobre 2018 at 16 h 03 min

    Je trouve que c’est abusé de faire des choses comme celle là. Ça ne devrais même pas avoir lieu. Cordialement

  2. Arthur

    6 novembre 2018 at 16 h 46 min

    Les aides du CNC sont normalement destinées aux créateurs sans le sou. Mais au final ces aides (publiques !) vont dans les poches des plus riches. Rien de neuf sous le soleil…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests