Connect with us

Objets connectés

Alexa : Wake-on-LAN allume vos appareils endormis

Alexa, l’assistant vocal (très intelligent) d’Amazon est déjà doué pour faire beaucoup de choses, mais voilà que de nouvelles possibilités se dessinent.

Il y a

le

Amazon Alexa Echo

Le géant des technologies a annoncé la création de Wake-on-LAN, une fonction qui permet de « réveiller » un appareil éteint grâce au simple fait qu’il soit connecté en réseau, à condition qu’il possède de façon native ce paramètre.

Les possibilités sont immenses puisque d’après Amazon, il suffit d’une simple adresse MAC pour activer Wake-on-LAN. Cela permet aux fabricants de ne plus s’appuyer uniquement sur le cloud pour laisser les utilisateurs contrôler leurs appareils. Ainsi, un device en sommeil peut être réveillé en toute simplicité. Un avantage pour la consommation d’énergie, en plus des opportunités ouvertes via Alexa.

Wake-on-LAN réveille de nouvelles possibilités pour Alexa

Dans son annonce, Amazon précise que VIZIO, LG et Hisense ont d’ores et déjà adopté Wake-on-LAN pour leurs téléviseurs. La fonctionnalité sera déployée dans une mise à jour dans les mois qui viennent.

S’il suffit d’un simple appel vers une adresse MAC, sans même la création d’élément de contrôle particulier, cela semble formidable. Tout élément de votre maison pourrait être éveillé. Votre box internet, votre PS4, votre Nintendo Switch, votre vieille imprimante WiFi, etc. D’une commande vocale, vous pourriez allumer ces appareils si leurs fabricants intègrent cette nouveauté d’Alexa.

> Lire aussi :  Philips, Echo, Netgear... les promos continuent sur la maison connectée chez Amazon

« Bien que les fabricants d’appareils puissent déjà utiliser Alexa Smart Home API pour contrôler les téléviseurs et autres équipements, jusqu’à aujourd’hui, les clients n’étaient souvent pas en mesure d’allumer les appareils en mode basse consommation. Nous avons maintenant proposé une alternative qui peut aider à allumer les périphériques, sans exiger des fabricants qu’ils apportent des modifications matérielles… Les clients qui ont activé les fonctionnalités associées à leur TV ou autre appareil n’auront pas à prendre de mesures supplémentaires pour activer cette fonction, » a précisé Brian Crum sur le blog officiel dédié à Alexa.

Si ce nouveau paramètre n’en est qu’au stade d’annonce, il ne fait aucun doute qu’il devrait séduire bien des personnes. Avoir une enceinte connectée ou un assistant vocal pour gérer ses appareils ne doit pas aller de pair avec l’impossibilité de les mettre en veille ou les éteindre. De plus, Wake-on-LAN pourrait permettre d’intégrer des outils moins « intelligents » à son réseau de devices gérer du timbre de sa voix.

> Lire aussi :  Snap et Amazon s’allient dans le e-commerce

Source.

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Webjamy

    20 novembre 2018 at 7 h 45 min

    En quoi c’est nouveau ? Le Wake On Lan (WOL) est un standard qui existe depuis des décennies, notamment sur nos PC (Cartes mères).
    Et c’est AMD et HP qui ont inventé cela.
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Wake-on-LAN

    • Valentin

      20 novembre 2018 at 10 h 40 min

      Salut Webjamy ! Effectivement ce n’est pas nouveau en soit. La nouveauté est que cela devient accessible à travers Alexa.
      Merci pour ta vigilance et ton message 😉

      • Luka

        20 novembre 2018 at 16 h 41 min

        Salut Valentin,

        Je crois que c’est en train de faire un mauvais buzz sur les réseaux (https://twitter.com/benkow_/status/1064869672099684352) :/
        Ce qui est intéressant, c’est qu’Alexa rende le WOL accessible, et ça c’est une vraie révolution.

        Peut-être que ça va pousser à de nouvelles applications du Wake-on-LAN plus propres sur smartphones, smartwatches, ou autres, qui sait ?

  2. webjamy

    20 novembre 2018 at 21 h 33 min

    Hello Valentin,
    L’article prête à confusion laissant croire qu’Amazon a créé le WOL, alors qu’ils ont simplement créé « un contrôleur WOL pour Alexa », lui permettant d’envoyer un « paquet magique » à un appareil prenant en charge le WOL.
    Nouveauté intéressante et qui permettra, espérons-le, de démocratiser ce standard qui pourrait permettre d’optimiser la consommation énergétique 🙂

  3. Noam

    21 novembre 2018 at 11 h 23 min

    grandes imprécisions dans cet article.
    Comme indiqué par d’autres, le WOL n’est pas une création d’Amazon. ça existait déjà il y a 20 sur les cartes mère AT (il fallait rajouter un câble « wol », car rarement câblé d’origine). Avec l’arrivé de la norme PCI, le câble a été intégré dans le brochage.
    Le WOL ne réveille pas un appareil éteint, uniquement un appareil en veille (veille profonde éventuellement, mais pas éteint).
    Coté consommation, c’est l’inverse de ce que dit l’article, puisque les appareils sont en veille, ils consomment plus que s’ils sont éteints. Ils consomment cependant moins qu’en veille active. Un meuble TV ‘moyen’ (tv + box + console) consomme 20€/an en veille (source Insedo/2010), donc une prise télécommandée à 10€ en amont de la multiprise est vite rentabilisée.
    Une box internet n’est jamais compatible WOL, car si elle se met en veille, il n’y a plus de réseau, donc plus de moyen de lui envoyer la trame IP. De même, les appareils wifi sont rarement compatibles, car en veille, le wifi est coupé.
    La PS4 est déjà compatible WOL, il existe des applis pour ceux qui n’ont pas Alexa pour la sortir de veille.
    Le bluetooth ne gère pas le WOL, donc pas d’enceintes connectées pilotables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests