Suivez-nous

E-commerce

Amazon aurait dérobé les données de vendeurs tiers pour les concurrencer

Amazon concurrencerait ses vendeurs tiers sur sa marketplace en analysant leurs données.

Il y a

  

le

 
Amazon Kindle
© Unsplash / Maarten van den Heuvel

Le Wall Street Journal vient de sortir un article qui devrait mettre Amazon dans l’embarras. Ce rapport révèle que certains employés du géant américain ont pu accéder aux données concernant les ventes sur la marketplace de vendeurs tiers. Les données récoltées auraient permis à Amazon de connaître quels produits se vendent le mieux pour ensuite lancer un équivalent sous la marque Amazon.

Pour sa défense, l’entreprise de Jeff Bezos assure que la pratique décrite est contraire à sa politique, cependant, la société ajouter qu’une enquête interne devrait être ouverte rapidement. De son côté, le média américain ne démord pas, et affirme avoir interrogé plus de 20 employés et ex-employés susceptibles d’avoir participé à cette pratique. Ces individus travaillent ou ont travaillé pour les services chargés de lancer de nouveaux produits sous la marque Amazon.

Dans son article, le Wall Street Journal prend un exemple concret, celui de Fortem. Cette startup a débuté son activité en 2016 en présentant un casier de rangement optimisé pour les coffres de voiture. Dès lors qu’il a été mis en vente sur la marketplace Amazon, ce produit a remporté un succès retentissant.

En observant cette success-story, un employé d’Amazon aurait listé 25 informations importantes sur ce produit. Parmi ces informations, on retrouve le prix et ses évolutions sur une année, la commission que se prend Amazon sur ce produit, les dépenses de Fortem en publicité sur la plateforme, les coûts de livraison, et bien plus encore.

Quelques mois après, un nouveau produit sous la marque Amazon Basics a vu le jour, il s’agissait d’un rangement de coffre similaire à ce que proposait Fortem. Amazon aurait donc utilisé certains de ses vendeurs tiers pour mener des études de marché sauvages, afin de les concurrencer déloyalement par la suite.

Selon l’employé qui a communiqué ce cas précis au journal américain, il semblerait que cette façon d’agir soit monnaie courante dans les bureaux Amazon. Malgré cela, la firme de Seattle a toujours affirmé que les produits distribués par les vendeurs tiers étaient bien de la conception de produits Amazon en interne. Affaire à suivre…

Amazon Prime Video
Par : Amazon Mobile LLC
4.5 / 5
2,2 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests