Suivez-nous

Internet

Amazon : des cybercriminels ont siphonné de l’argent depuis des comptes

Des comptes de vendeurs sur Amazon ont été victimes de cybercriminels. Ceux-ci ont pu détourner de l’argent en changeant les données bancaires des vendeurs.

Il y a

le

Vente flash Amazon
© Unsplash - Christian Wiediger

Le géant du e-commerce, Amazon, serait victime d’une fraude massive. Des cybercriminels auraient détourné des sommes d’argent depuis des comptes vendeur. Une enquête a été menée.

Amazon victime d’une fraude massive

Amazon est un géant américain du e-commerce. L’entreprise de Jeff Bezos commercialise un très grand nombre de produits et des vendeurs peuvent aussi y proposer les leurs. C’est justement auprès de ces vendeurs que la fraude massive aurait eu lieu pendant plusieurs mois. La vulnérabilité du système d’Amazon ne serait cependant pas mise en cause. Explications…

Ce sont nos confrères américains du journal économique « Bloomberg » qui ont découvert des documents juridiques britanniques qui montre que le géant du commerce en ligne a été victime d’une « fraude massive ». Des cybercriminels auraient ainsi pu accéder à une centaine de comptes de vendeurs et de transférer l’argent sur leurs propres comptes bancaires. Amazon a confirmé à nos confrères l’existence de cette fraude et affirme avoir terminé une enquête interne sur ces cas.

Interrogés par nos confrères, les avocats d’Amazon ont précisé qu’ils pensent que la fraude s’est étalée sur une période allant de mai 2018 à octobre 2018. Pendant 5 mois, les cybercriminels ont modifié les informations bancaires des comptes de vendeurs en cause. L’argent serait ainsi parti sur différents comptes dans des banques comme Barclays Plc et Prepay Technologies Ltd. L’argent présent sur les comptes des vendeurs provenait à la fois des ventes réalisées mais aussi des emprunts commerciaux réalisés auprès d’Amazon.

Un juge a été saisi pour remonter les transferts

Dans les documents en possession des journalistes de « Bloomberg » on peut y lire que les avocats d’Amazon ont saisi un juge londonien afin qu’il autorise les recherches sur les comptes bancaires incriminés sans pour autant incriminer les banques en question. Cet accès aux comptes est nécessaire afin d’enquêter sur la fraude, retrouver les sommes d’argent et identifier les coupables.

Selon les avocats du géant américain, la vulnérabilité des systèmes Amazon ne serait pas en cause. Les vendeurs auraient été bernés par une attaque de type phishing. Aucune indication n’a été donnée sur le montant de cette fraude. Il semblerait cependant que celui-ci soit particulièrement élevé pour que l’entreprise de Jeff Bezos parle d’une fraude massive.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans Prime Day 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests