Connect with us

E-commerce

Amazon développe des robots assistant les employés à la préparation de commande

Amazon développe de nouveaux robots de « picking » pour assister les employés à la préparation de commande. Avant de les remplacer ?

Il y a

le

Robot

L’automatisation et la robotisation prennent une place toujours plus importante, notamment dans le monde de la logistique. Amazon, le géant mondial du e-commerce, est souvent l’un des plus novateurs dans le domaine pour répondre aux commandes toujours nombreuses de ses clients. A l’heure actuelle, The Information rapporte que 14 % des 185 centres logistiques du géant américain sont en partie robotisés. Une performance assez impressionnante dans le domaine.

Des robots pour choisir les colis sur le tapis roulant

Pour le moment, les robots utilisés par Amazon sont des chariots automatisés qui remplacent les transpalettes et seulement capable de transporter des colis jusqu’aux préparateurs de commandes. Mais c’est ce poste qui pourrait prochainement être partiellement robotisé. En effet, toujours d’après The Information, Amazon a pour projet de développer des robots de « picking », capable d’identifier et de saisir les objets.

Concrètement, le robot serait capable d’identifier visuellement les articles qui passent sur le tapis roulant, de les saisir avec un bras robotisé muni d’une pince pneumatique et de les déposer sur une table de préparation pour les employés. Ces précisions proviennent d’une personne ayant vu le robot en action parmi trois personnes proches du projet.

> Lire aussi :  Quand Jeff Bezos veut devenir le nouveau Bill Gates

L’emploi de préparateurs de commande n’est pas (encore) menacé

Amazon assure ne pas vouloir remplacer le poste de ses employés par des robots. L’entreprise, qui rappelle avoir recruté 300 000 personnes dans le monde depuis qu’elle utilise des robots dans ses centres logistiques il y a 6 ans, explique que ces robots ont pour but d’assister les employés pour faire face à l’augmentation des commandes.

D’ailleurs, l’entreprise affirme que les robots ne sont pas encore en capacité de remplacer les humains. L’énorme variété des articles avec leurs différentes formes, poids et tailles posent encore problème pour être gérés exclusivement par des robots. Brad Porter, vice-président et ingénieur chez Amazon Robotics, déclare dans un mail que les employés restent aussi plus aptes à faire face aux imprévus et détecter les anomalies comme « une fuite de détergent ». Mais jusqu’à quand ? Ces machines avaient 20% d’autonomie lors de leur lancement fin 2017, mais elles en atteignent 85% aujourd’hui…

« Nous examinons régulièrement nos opérations et évaluons comment nous pouvons intégrer la technologie pour créer de nouvelles solutions pour nos employés« , a déclaré M. Porter. « Quand il s’agit d’utiliser la robotique pour le ramassage, […] l’état actuel de la technique n’est pas capable de gérer la diversité de la sélection de produits d’Amazon ».

En tout cas ce qui est sûr, c’est que l’automatisation des tâches est devenue le leitmotiv d’Amazon jusque dans le recrutement de personnel, même s’il y a quelques ratés…

> Lire aussi :  Amazon : une nouvelle boutique virtuelle Monoprix (pour les abonnés de Paris)

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests