AMP Stories ou quand Google s’inspire aussi de Snapchat

Google lance son propre format pour les Stories, via le projet AMP. Ces Stories apparaîtront sur le moteur de recherche.

Après Facebook, Instagram, WhatsApp et même YouTube, c’est au tour du moteur de recherche Google d’afficher des Stories.

Popularisé par Snapchat, ce format est en train de faire un carton sur mobile. Et dernièrement, Mark Zuckerberg a même concédé que les Stories pourraient devenir plus importantes que les publications du fil d’actualité.

Aujourd’hui, Google se lance aussi dans cette course aux Stories via AMP, la technologie de pages accélérées

« Certaines histoires sont mieux racontées avec du texte tandis que d’autres sont mieux exprimées à travers des images et des vidéos », explique Google dans un billet de blog. « Sur les appareils mobiles, les utilisateurs parcourent un grand nombre d’articles, mais peu en profondeur. Les images, les vidéos et les graphiques aident les éditeurs à attirer l’attention de leurs lecteurs le plus rapidement possible et à maintenir le contact grâce à des informations visuelles immersives et faciles à consommer ».

Avec des éditeurs, Google a donc travaillé sur ce format Stories pour AMP. Il s’agit toujours de pages web en HTML (comme toutes les pages AMP), mais Google et ses partenaires ont fait en sorte de minimiser les efforts techniques, pour que les médias qui veulent utiliser ce format restent concentrés sur la partie storytelling. Selon Google, l’objectif est de rendre la production des Stories aussi facile que possible, d’un point de vue technique.

Mais le plus intéressant est que ces Stories sont mises en avant sur le moteur de recherche. « A compter d’aujourd’hui, vous pouvez consulter les Stories AMP sur la recherche Google », annonce également la firme de Mountain View. « Pour essayer, recherchez les noms d’éditeurs dans g.co/ampstories en utilisant votre navigateur mobile ». Les médias qui ont développé le format avec Google sont CNN, Conde Nast, Hearst, Mashable, Meredith, Mic, Vox Media, et The Washington Post.

D’autre part, Google envisage d’ajouter les Stories AMP à d’autres produits, et même d’augmenter la visibilité de ce format sur le moteur de recherche. En substance, comme Facebook, Google mise aussi sur les Stories.

Pour appendre à créer des Stories AMP, c’est par ici.


Commenter