Anonymous a piraté le site du Premier Ministre néo-zélandais

Anonymous a-t-il encore frappé ? Le site internet du premier ministre néo-zélandais aurait été piraté durant un bref moment, ainsi que des sites liés à son parti politique.

C’est ce mardi que le site du Premier Ministre de la Nouvelle Zélande a été victime d’attaques de la part d’hacktivistes. Cette attaque a été faite en signe de contestation contre un projet de loi qui donnerait le droit au gouvernement du Pays de surveiller les néo-zélandais sur le web.

La branche du groupe en question est baptisé Anonymous NZ. Dans une vidéo YouTube, celui-ci a revendiqué l’attaque menée contre le site www.johnkey.co.nz et d’autres sites web ayant un rapport avec le parti politique du Premier Ministre, le National Party.

Dans cette vidéo, le groupe a exprimé son opposition à cette nouvelle loi qu’il qualifie de répugnant. Selon le groupe, la majorité des néo-zélandais seraient opposés à celle-ci. Effectivement, le groupe Anonymous est, par principe, opposé à toute forme de censure ou de surveillance.

Le Premier Ministre a déjà réagi en qualifiant cette action de puérile, rappelant son illégalité.

Notons que la Nouvelle Zélande n’a actuellement pas le droit de pratiquer la moindre forme d’espionnage sur ses citoyens. John Key, le Premier Ministre, a récemment proposé une loi qui est censée permettre une meilleure coopération entre l’Etat, les militaires et les services de sécurité. Le texte en question est actuellement étudié par le parlement de la Nouvelle Zélande. Des manifestations contre celui-ci ont déjà eu lieu.

Les récentes actions d’Anonymous

Récemment, le groupe Anonymous a énormément fait parler de lui. Il y a quelques jours, le groupe avait revendiqué une cyber attaque contre le gouvernement de l’île de Nauru pour soutenir des contestataires. Anonymous avait également attaqué le Congrès américain et publié les mots de passe de milliers de comptes. On sait aussi que le groupe compte mener une attaque de grande envergure le 5 Novembre pour célébrer le Guy Fawks Day.

(Source)

Crédit Image : Matt Westerveltt


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. C’est malheureux, mais ces projets de loi, ne seraient-ils pas fait pour que les citoyens se disent :
    « ils veulent nous surveiller mais ouf, ils ne le font pas ».
    Histoire, de camoufler le fait, qu’ils n’ont certainement pas attendu ce type de projet de loi, pour commencer à espionner la population.
    Bon, je suis peut-être un peu parano là…ou pas.

Send this to a friend