Suivez-nous

Réseaux sociaux

Antitrust : Facebook bientôt inquiété pour les rachats d’Instagram et de WhatsApp ?

Un très dur combat judiciaire et politique devrait bientôt commencer.

Il y a

  

le

 
Facebook
© Unsplash / Glen Carrie

Le défi le plus difficile auquel Facebook a dû faire face en 17 ans d’existence. C’est ainsi que le Washington Post décrit les accusations d’atteinte à la concurrence qui pourraient être porté vis à vis de la firme d’ici la fin d’année. Après des mois d’enquête, les procureurs généraux de 40 États dirigés par des démocrates et des républicains seraient sur le point de lancer les hostilités contre le géant de la Tech. Ils devraient être aidé en cela par la Federal Trade Commission qui travaille également sur ce dossier.

Vers un démantèlement de Facebook ?

Concrètement, des poursuites judiciaires seraient déclenchées au même moment contre Facebook au niveau fédéral et étatique. Ces accusations antitrust viendraient contester l’acquisition par l’entreprise de ses rivaux Instagram et WhatsApp qui auraient contribué à créer « un géant anticoncurrentiel des réseaux sociaux » et laissé trop peu d’alternatives de qualité aux utilisateurs.

Dans le détail, le média américain explique que si Facebook a promis de préserver l’indépendance de WhatsApp et de prendre des mesures de protections de la vie privée lors de son rachat, il n’aurait pas respecté ses engagements. Pire, l’entreprise cherche même à intégrer l’ensemble de ses réseaux sociaux, une décision qui soulève des inquiétudes en terme de confidentialité.

La gestion des données personnelles a aussi été passé au crible par les enquêteurs. Ils estiment que les développeurs d’applications tierces seraient lésés par ce fonctionnement et que cela gênerait l’émergence de nouveaux concurrents.

Au final, Facebook risque très gros. Le démantèlement de l’entreprise est une vraie possibilité ou à défaut, l’instauration de nouvelles règles contraignantes qui viendraient mieux réguler ses pratiques. Anticipant les risques, la firme de Mark Zuckerberg serait en train de mener des actions de lobbying d’envergure pour éviter le pire. Dans leur argumentation, les dirigeants de l’entreprise estiment que les acquisitions d’Instagram et de WhatsApp n’ont pas empêché le marché des réseaux sociaux de rester concurrentiel. L’émergence de TikTok est pour eux un exemple révélateur.

Instagram
Par : Instagram Inc
4.6 / 5
111,5 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests