Appgratis lance une pétition pour survivre

L’application Appgratis, récemment retirée de l’App Store d’Apple, a lancé une pétition pour « sauver » l’entreprise.

Il y a environ une semaine, la nouvelle tombait : Appgratis était retirée du jour au lendemain de l’App Store. Apple avait déclaré que l’application ne respectait pas les règles de son Store et pouvait prêter à confusion, gênant ainsi l’utilisateur.

Le service français a décidé de réagir et a lancé une pétition sur son site internet. En envoyant un mail (de manière anonyme) à une adresse créée pour l’occasion – save@appgrat.is – vous pourrez exprimer votre soutien à la start-up et expliquer pourquoi il faut qu’elle revienne.

« C’est à vous que doit revenir la décision finale. Il est temps de think different. » Site save.Appgratis

AppgratisPetition

La pétition est devenue un moyen populaire pour se faire entendre avec l’avènement des médias sociaux. Les « crowd » systèmes, qui fonctionnent via un regroupement de gens autour d’une idée, d’un projet, sont en pleine expansion sur internet. Dans le domaine de la pétition on peut citer Change.org qui est la plus grande de plateforme de pétition, mais on peut aussi penser à « We The people » un programme américain qui propose de répondre aux questions des citoyens si plus de 100 000 personnes valident une question (ce qui donne parfois des résultats étranges ou discutables).

Tout le problème vient de la réaction qu’aura Apple face à cette action. La marque semble assez hostile à ce genre d’entreprise et précise dans son sacro-saint guide de l’App Store que les entreprises ne doivent pas « alerter la presse et médire de nous ». Espérons pour le français AppGratis que cette pétition aura du succès et saura convaincre qu’une application qui possède 12 millions d’utilisateurs ne peut pas disparaître du jour au lendemain.

(source)


Nos dernières vidéos

15 commentaires

  1. Je n’ai aucune compassion pour Appgratis:

    1. Ils ont délibérément fait reposer 40 emplois sur un modèle économique qui ne respectait pas les clauses de l’app store. Ça donne une idée du niveau de responsabilité du fondateur.

    2. Ils pleurent auprès du gouvernement. L’état providence c’est bien, respecter ses employés c’est mieux.

    3. Retrouver des applis perraves dans le top 10 de l’app store à cause d’appgratis, ça m’a toujours fait chier.

    Qu’ils aillent spammer l’ANPE.

  2. Steve votre réaction est idiote : la société à été fondée en 2008, au moment même de la création de l AppStore. La règle pretendumment violée date d octobre 2012. Vous me suivez?
    N est ce pas a Apple de aire évoluer ses algorithmes pour que les classemens de l AppStore reposent sur une évaluation qualitative et non purement quantitative? N est ce pas la responsabilité d une des sociétés les plus technologiques et les les plus riches au monde?

  3. @Steve : c est pôle emploi maintenant (et non je suis pas au chômage ) mais 100% d accord pour le reste avec en plus

    4 / ils ont floué bon nombre de petits éditeurs & start-up en leur demandant un paquet de k€ pour la promo d’un application avec un retour souvent plus que mitigé. en effet la majorité d user installe de temps en temps une app jusque parce qu elle gratuite, mais sans être vraiment la cible. une fois qu il se rend compte que l appli ne lui plait pas, il désinstalle .

  4. « alerter la presse et médire de nous » c’est bon ça, il faudra que je mette les même règles pour les visiteurs de mes sites un jour lol obligation de ne mettre que des commentaires gentils en ma faveur 😉

    Bon sinon, j’ai appgratis depuis un moment sur mon galaxy note je m’en suis servi quelques jours, puis j’en ai eu marre de regarder cette appli, ça ne m’apportait rien à part me faire perdre du temps à tester des trucs qui ne me servait à rien.

    J’ai aussi entendu que l’état comptait dire quelque chose à apple.. On va se rendre ridicule une fois de plus. Il y a des règles, il faut les respecter, point.

    Tu parlais dans cet article : http://www.presse-citron.net/a.....dappgratis « AppGratis : le moment de vérité » où tu expliquais que Appgratis allait devoir faire du brainstorming et réussir à se sortir de ce pétrin.

    Si c’est la seule façon qu’ils ont trouvé, je ne trouve pas ça terrible terrible..

  5. Moi je trouve que cette affaire n’est pas surprenante, par contre l’ampleur qu’elle prend est étonnante, Apple est tout puissant sur son appstore, ils font ce qu’ils veulent! Tout le monde le sait donc du coup c’est un peu abusé de s’en étonner après-coup.

    Dans ce cas, ils changent les règles quand ils veulent et peuvent te virer aussi sec, si ton appli est trop populaire, ils peuvent aussi en créer un clone et virer ton app dans un même mouvement.

    Mais finalement pourquoi ne pas remercier Apple qui par ce geste témoigne d’une volonté d’améliorer qualitativement le contenu de son appstore au grand bénéfice des ses utilisateurs!

  6. Ce qui leur est le plus préjudiciable c’est d’avoir créé un business qui dépend d’une autre entreprise. A partir de là, ils sont forcément plus vulnérables.

  7. Les conditions d’Apple, qui a d’ailleurs le pouvoir de changer unilatéralement le contrat l’unissant aux entreprises (chose en général réservée à la puissance publique), sont à la limite de l’illégalité. Elles peuvent être considérées comme abusives si l’affaire va jusqu’en cour de justice. Ainsi voir de fervents d’Apple défendre cette marque… Ça me fait bien rire

  8. Je suis entièrement d’accord avec Steve.
    AppGratis, au lieu de se plaindre et de rameuter l’état sur leurs « malheurs » devrait plutôt réfléchir comment utiliser au mieux les 10 millions qu’ils ont dans leur poche pour assurer la pérennité de la société .

  9. Le problème, c’est que App Gratis, par le voix de son boss, se la joue victime en mode « Pays des Bisounours » en déclarant que la société n’avait pour objectif que de faire découvrir des apps aux consommateurs.

    Alors qu’en fait c’est une histoire de gros sous, les document révélés par Business Insider démontre que App Gratis ne cherche qu’à se faire des montagnes de fric sur le dos des consommateurs de bonne foi.

    Qu’ils soient éjectés, ça leur fera les pieds, personnellement je n’éprouve absolument aucune compassion pour cette société.

    Si Apple utilise des méthodes à la limite, App Gratis n’est pas la gentille que l’on veut faire croire.

  10. Pour avoir déjà fait appel à leurs services pour la promotion d’un jeu, la somme demandée était exhorbitante, et le cout par utilisateur (3-4€ par joueur avec l’effet de traine) était beaucoup plus important que de la publicité ciblée sur mobile (2 à 3x moins cher).
    Il ne faut pas se voiler la face, ils ont joué avec le feu, se sont fait beaucoup d’argent et étaient très borderline avec les guidelines apple.
    D’après mon estimation, ils devaient se faire entre 20 et 30k par jour !
    Pour moi, c’est plus une erreur stratégique de la société, il n’ont pas su diversifier leurs solutions (en 4 ans d’expérience) et ce qui devait arriver arriva. C’est pas de la voyance, mais plutôt du bon sens.

  11. La pétition ne sert a rien ? Mais si : encore un article consacré a appgratis… a défaut d’effets sur apple cela leur fait de la pub gratis – pour leur site et leur version Android…

Répondre