Suivez-nous

Smartphones

Apple accusé d’enfreindre les règles qu’il impose aux autres développeurs

Une fois de plus, Apple est accusé d’utiliser ses règlements pour favoriser ses services et défavoriser les autres développeurs d’applications. Cette fois-ci, c’est le système d’abonnement à Apple News+, un service nouvellement créé, qui est pointé du doigt.

Il y a

  

le

 

Par

Apple news plus

Apple vient à peine d’officialiser ses nouveaux services, qu’il est déjà accusé de favoriser l’un de ceux-ci sur iOS au détriment des autres développeurs. Dans un article publié cette semaine, The Verge explique que sur le service Apple News+, qui est déjà disponible aux Etats-Unis, vous “Appuyez simplement sur le bouton « Essayez gratuitement », confirmez votre paiement et vous êtes prêt”. 

Capture d'écran faite par The Verge

Capture d’écran faite par The Verge

Le problème, c’est qu’Apple interdirait aux autres développeurs de rendre l’inscription à un abonnement aussi simple que cela. En règle générale, explique le site, Apple protège les utilisateurs en demandant aux développeurs de mieux mettre en évidence les informations sur les abonnements. 

Ce problème a également été mis en évidence sur Twitter par le développeur Dave DeLong. “Hey Apple, votre écran de renouvellement automatique de l’abonnement est en violation de la règle 3.2.1 et votre application devrait être rejetée”, écrit-il dans sa publication. “Pour les débutants… pas de liens vers la politique de confidentialité ou vers la page support ; pas d’informations sur comment annuler”. 

Apple favorise-t-il trop ses propres services ? 

Le problème, ici, c’est que les services d’Apple seraient donc avantagés par rapport à ceux développés par des sociétés tierces, si les accusations sont fondées. 

D’ailleurs, récemment, Spotify a déposé une plainte auprès de la Commission Européenne, accusant également Apple d’utiliser le règlement de l’App Store pour favoriser son service Apple Music au détriment des autres services similaires. 

De son côté, le créateur d’antivirus Kaspersky a également déposé une plainte en Russie contre Apple, accusant la firme de Cupertino d’utiliser ce règlement pour avoir le monopole sur les services de contrôle parental sur iOS. 

(Source)

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests