Apple réfléchirait à une solution contre spams téléphoniques pour l’iPhone

Apple plancherait aussi sur une fonctionnalité contre les spams téléphoniques.

Il y a quelques jours, Google a levé le voile sur ses deux nouveaux smartphones hauts de gamme, le Pixel 3 et le Pixel 3 XL.

Et si ces deux modèles présentent bien évidement des évolutions matérielles par rapport aux versions de l’année dernière, c’est surtout à travers la couche logicielle que la firme de Mountain View fait parler d’elle.

Parmi les innovations au niveau software présentées avec le Pixel 3 et le Pixel 3 XL, il y a la fonctionnalité Screen Call. En substance, celle-ci filtre les appels et utilise un robot pour demander (à la place de l’utilisateur) à un numéro inconnu de qui il s’agit et quel est le motif de l’appel. La réponse est transmise à l’utilisateur. Et s’il s’avère qu’il s’agit d’un spam téléphonique, l’utilisateur peut alors ne pas prendre l’appel et signaler celui-ci.

Un brevet d’Apple contre les appels spams

Apple n’a pas de solution similaire sur l’iPhone. Cependant, la firme de Cupertino pourrait également travailler sur une fonctionnalité contre les spams téléphoniques.

> Lire aussi :  Face ID : comment ajouter un second visage sur l'iPhone XS ?

Du moins, d’après notre confrère The Verge, c’est ce que suggère un brevet récemment déposé par Apple. La technologie décrite dans ce brevet analyserait les informations techniques sur un appel entrant afin de déterminer s’il peut s’agir d’un spam ou non. S’il est probable qu’il s’agisse d’un spam, le smartphone pourrait alors afficher un avertissement pour l’utilisateur.

Ce n’est pas aussi sophistiqué que ce qui est proposé par Google sur les smartphones Pixel. Mais étant donné que les appels spams sont de plus en plus fréquents, une telle fonctionnalité serait la bienvenue sur iOS.

Mais bien entendu, tout ceci est à considérer avec parcimonie. Les sociétés comme Apple déposent de très nombreux brevets, mais ne les utilisent pas tous.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.