Apple supprime puis réintègre de son App Store des jeux avec le drapeau confédéré

La semaine dernière, Apple avait supprimé de son App Store des jeux vidéo affichant le drapeau confédéré. Une censure excessive sur laquelle est revenue le géant américain.

Une décision motivé par la tuerie de Charleston

Il y a quelques jours, la ville de Charleston était le théâtre d’une tuerie raciste. Rapidement, les réseaux sociaux ont retrouvé des photos du tueur, un suprématiste blanc, arborant le drapeau confédéré.

Ce drapeau, né pendant la guerre de Sécession, est toujours très populaire dans le sud du pays et divise les américains. En effet, de nombreux mouvements racistes reprennent ce drapeau et les événements récents ont relancé la polémique.

Résultat, des grandes enseignes comme Walmart ou Amazon ont rapidement décidé de supprimer le drapeau de leurs rayons ainsi que Apple. Dans son App Store, le géant de Cupertino a censuré des jeux affichant le drapeau confédéré (Ultimate General: Gettysburg et les jeux Civil War), ne laissant que les livres et films traitant de la guerre civile américaine.

UGG_Big_Battle_1

« Nous ne pouvons pas changer l’histoire, mais nous pouvons changer l’avenir »

Une décision surprenante puisque ces jeux n’ont évidemment pas vocation à soutenir des théories racistes mais a relater des faits historiques et la présence du drapeau confédéré apporte plus de réalisme comme l’explique sur leur blog, les développeurs du jeu Ultimate General: Gettysburg.

S’ils comprennent la décision d’Apple et le débat de la nation américaine autour de ce drapeau, les développeurs soulignent le caractère éducatif de leur jeu pour lequel ils reçoivent de nombreuses lettre de remerciement d’enseignants américains qui l’utilise en classe. Enfin, contrairement à l’éditeur des jeux Civil War qui a indiqué vouloir remplacer le drapeau confédéré par d’autres drapeaux, ils ont expliqué qu’ils ne modifieront pas le contenue de leur jeu.

UGG

C’est finalement Apple qui est revenu sur sa décision, expliquant avoir dans un premier temps supprimé les jeux qui utilisaient le drapeau confédéré de manière « offensante » mais qu’il ne souhaitait pas supprimer les applications qui en avaient une « utilisation à des fins historiques ou pédagogiques ».

Ce n’est pas la première fois que la censure d’Apple est pointé du doigt. A plusieurs reprises, des livres en ont été victimes à cause de leur couverture montrant une femme aux seins nus ou une chute de reins. Plus récemment, c’est l’application France Musique qui en a fait les frais à cause d’une émission sur l’érotisme.

(Source)


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. Nous on a pire que ces excès en France… bien pire.
    Quand Zara (ou H&m je me rappel plus) avait sorti un pijama pour enfant avec une etoile de cherif, les associations juives avaient demander le retrait du dit-pijama car l’étoile était de la meme forme que l’étoile de David (autant dire aussi de la meme forme qu’a peu près toutes les étoiles de Cherif ) ! autant dire que retirer un simple drapeau dans un jeu ca n’a pas un impact énorme… autant retirer un pijama produit par milliers d’exemplaires, c’est une autre histoire.

    Et on eu un paquet d’autres histoires sur ce sujet mais sur d’autres également…

  2. Thomas-Estimbre on

    @JIAJO : Oui je me souviens de cette affaire, c’était bien Zara ! Elle n’était pas spécifique à la France d’ailleurs, le pyjama en question avait indigné dans de nombreux pays.
    Sur Presse Citron, on évoque cette affaire car elle est en lien direct avec notre thématique 🙂

Répondre