Apple : vers des MacBook sous Kaby Lake et avec 32 Go de RAM

Les MacBook et MacBook Pro devraient connaître une mise à jour matérielle importante en 2017. Au programme, des processeurs Intel dernière génération (Kaby Lake) et plus de RAM.

Apple a enfin mis à jour ses Macs en 2016 en dévoilant en octobre dernier ses nouveaux MacBook Pro équipés d’une Touch Bar, une nouvelle série qui ne fait pas l’unanimité et qui arrive sur un marché du PC encore et toujours en baisse.

Malgré cette situation délicate, Apple entend jouer un rôle important en 2017 sur ce marché avec le retour au premier plan de l’iMac, l’ordinateur de bureau reste un secteur « hautement stratégique » pour Apple, et une mise à jour intéressante de ses Macs portables.

Des Macs sous Kaby Lake…

En effet, s’il on en croit le toujours bien informé Ming-Chi Kuo, les MacBook 2017 devraient avoir droit à des processeurs Kaby Lake, la nouvelle gamme de processeurs Intel (7ème génération). Un changement d’architecture qui s’accompagnera d’une hausse des performances même si les premiers retours concernant Kaby Lake montrent qu’il ne faut pas s’attendre une révolution par rapport à la génération actuellement déployée dans les MacBook d’Apple (Skylake).

et avec plus de RAM !

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, les MacBook devraient profiter de cette mise à jour 2017 pour embarquer plus de RAM. Toujours selon MacRumors qui cite l’analyste Ming-Chi Kuo de KGI Securities, les nouveaux MacBook (Retina 12 pouces) pourraient embarquer jusqu’à 16 Go de RAM contre 8 Go maximum actuellement, cette quantité importante devrait être proposée par Apple sous forme d’option. La production de ce nouveau modèle devraient débuter au cours du deuxième trimestre.

Concernant les MacBook Pro, la production des modèles 13 et 15 pouces sous Kaby Lake devrait débuter au début du troisième trimestre et Apple aurait prévu un MacBook Pro 15 pouces avec 32 Go de RAM. La production de ce nouveau modèle débuterait au début du quatrième trimestre et la RAM installée dans ce nouveau MacBook serait identique à celle qu’on retrouve dans les ordinateurs fixes.

Pourquoi recourir à ce type de mémoire (RAM) ?

La décision de recourir à la RAM qui équipe les ordinateurs de bureau n’est pas anodine. Actuellement, Apple utilise de la RAM LPDDR3E, une version améliorée de la LPDDR3 (le E signifie Enhanced) qui offre des fréquences plus élevées (1 866 MHz et 2 133 MHz pour les derniers MacBook alors que la mémoire de type LPDDR3 est limitée à une fréquence de 1 600 MHz). Si Apple souhaite dépasser cette quantité de 16 Go, il lui faut recourir à une mémoire de type LPDDR4 mais cette dernière n’est pas supportée par les processeurs 6ème (Skylake) et 7ème (Kaby Lake) d’Intel ou passer à une mémoire de type DDR4, celle qu’on retrouve dans les ordinateurs fixes.

Une solution intéressante mais plus gourmande en énergie qui aurait donc eu un impact sur l’autonomie des derniers MacBook. En 2017, Apple pourra compter sur les améliorations apportées par Kaby Lake et sur l’arrivée de la DDR4L (le L signifie « Low-voltage ») pour proposer un MacBook avec 32 Go de RAM sans sacrifier l’autonomie.

Séduire les « Pro »

Avec 32 Go et un processeur dernière génération, le MacBook Pro justifierait son statut d’ordinateur portable « pro » et pourrait réconcilier la marque avec ce type d’utilisateurs. En effet, de nombreux professionnels ont pointé du doigt le fait de ne pas voir de modèle 32 Go dans le catalogue d’Apple au point de faire réagir Phil Schiller. Ce dernier avait alors expliqué qu’il était impossible d’aller au delà de 16 Go de RAM sous peine de voir l’autonomie être réduite.

(Source)


Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Send this to a friend