Suivez-nous

Internet

Après les « fake news », Facebook veut lutter contre… les « old news »

Sur Facebook, une petite notification apparaîtra chez ceux qui sont sur le point de partager un article trop ancien. Explications.

Il y a

  

le

 
Facebook Old News
© Facebook

Afin d’éviter à ses utilisateurs de se faire duper par un article trop ancien, Facebook va déployer une nouvelle notification, qui viendra s’afficher à l’écran de tous ceux qui seront sur le point de partager un article datant de plus de 90 jours. Evidemment, l’utilisateur aura le choix de partager l’article malgré tout, ou bien de renoncer à ce partage, qui pourrait induire ses abonnés en erreur.

Facebook en guerre contre les « vieux » articles

Du côté de chez Facebook, on explique : « Lorsque nous demandons aux gens quel genre de nouvelles ils veulent voir sur Facebook, ils nous disent continuellement qu’ils veulent des informations qui soient récentes et crédibles. » Toujours selon le géant américain, les éditeurs de presse, en particulier, ont exprimé leur inquiétude quant au fait que des publications plus anciennes soient partagées sur les médias sociaux comme étant des nouvelles actualités, ce qui peut donner une fausse idée de l’état de l’actualité réelle.

Facebook indique que dans les prochains mois, le groupe testera également d’autres notifications similaires, concernant notamment les articles qui mentionneront le COVID-19. Cela fait quelques années maintenant que Facebook tente de lutter contre la désinformation sur son réseau. En 2018, Facebook a lancé son Context Button, qui permet à un utilisateur d’en savoir davantage concernant un post et son auteur, avant même de cliquer sur l’article en question.

Récemment, c’est l’autre réseau social, Twitter, qui demandait très clairement à ses abonnés de prendre le soin de lire un article avant de le partager en ligne. En effet, beaucoup (trop ?) d’utilisateurs ne s’arrêtent qu’au titre d’un article avant de le partager sur leurs réseaux sociaux, et Twitter affichera un message lorsque l’utilisateur souhaite retweeter un article qu’il n’a pas ouvert, afin de l’encourager à le lire en amont.

Facebook
Par : Facebook, Inc.
3.7 / 5
103,5 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. Patrick Huet

    27 juin 2020 at 13 h 10 min

    Ce ne serait pas mieux de mettre une date, comme pour les articles de blog ? Pourquoi pas en rouge, par exemple, ou même clignotante.
    Parce que là, c’est leur dire, toute information de plus de 3 mois… il ne doivent plus la consulter.
    D’ici à ce qu’on supprime tout article de plus de 3 mois, il n’y plus qu’un tout petit pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests