Art-DV, la décoration intérieure entre particuliers

Sur les traces d’Etsy et, plus près de nous de Crafitz, voici un nouvel arrivant : Art.DV  (pour Art de Vivre) surfe à son tour sur la vague générée par l’explosion du marché de la décoration intérieures et propose un service qui permet aux artisans, créateurs, designers, peintres et autres artistes anonymes de proposer leurs

Sur les traces d’Etsy et, plus près de nous de Crafitz, voici un nouvel arrivant : Art.DV  (pour Art de Vivre) surfe à son tour sur la vague générée par l’explosion du marché de la décoration intérieures et propose un service qui permet aux artisans, créateurs, designers, peintres et autres artistes anonymes de proposer leurs créations en ligne afin de tenter de les vendre aux particuliers en quête d’objets de déco originaux et uniques.

Pour les créateurs, le dépôt d’une oeuvre revient à 12,00 euros HT par an, et jusqu’à 28 euros HT par an pour quatre créations.

La navigation parmi les créations est originale puisque, outre les grandes catégories (tableaux, sculptures…) elle propose des filtres par ambiance, taille, thème et couleur dominante.

Autre point intéressant : la possibilité d’offrir un espace à un créateur sur Art.DV en lui attribuant des chèques-cadeaux.

Les places de marché thématiques entre particuliers se développent, et proposent un modèle économique à priori crédible. Reste à savoir si le succès sera au rendez-vous, l’enjeu consistant ici à obtenir une visibilité importante auprès du grand public.


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. salut, t’aurais pu mettre un lien vers le site, non? 😉 Ca oblige a cliquer sur le lien cheque cadeau, ou de taper dans google…

    Bah, j’t’aime bien quand même :-p

  2. Une plainte est déposée près le Procureur de la République de Paris contre le producteur de l’émission « C’est au Programme france 2 » qui a publié une rubrique sur ce site Internet Art-dv, pour incitation à la fraude fiscale.
    Petit rappel :
    Code de la sécurité sociale : – article R382-20
    « Les formalités de début d’activité : Dans les 8 jours qui suivent le début de votre activité : vous devez remplir une fiche de recensement et présenter un extrait Kbis du registre du commerce et des sociétés. »

    Ce type de vente porte le nom de « paracommercialisme » ou « travail au noir » échappant à toute fiscalité et obligations sociales, portant préjudice de plus aux Artistes déclarés qui eux, paient impots, tva, sécurité sociale etc…
    De plus, ce site Internet échappe apparemment aux contributions obligatoires en qualité de diffuseur et m’apporte aucune précision quant aux obligations légales pour les « artistes » amateurs qui y vendent.

Répondre