Connect with us

Mobile

Aux Etats-Unis, les marchands ont décidé de bloquer Apple Pay

Un groupe de marchands américains décide de ne pas accepter les paiements via Apple Pay. Voici pourquoi.

Il y a

le

Cela n’est plus un secret. Lorsqu’Apple a dévoilé le service Apple Pay, PayPal s’est immédiatement senti menacé. Et par ailleurs, PayPal sera bientôt séparé d’eBay. Une manœuvre stratégique qui permettra au service de paiements en ligne d’avoir d’avantage de compétitivité.

Mais PayPal n’est pas le seul à grincer des dents. Pour le moment, Apple Pay n’est théoriquement disponible qu’au Pays de L’Oncle Sam. Et l’on apprend qu’un groupe de marchands a décidé de ne pas supporter le système d’Apple.

Parmi ceux-ci, il y a Wal-Mart et Best Buy, qui ont déjà confirmé l’information au Wall Street Journal. Il y a par exemple aussi la chaîne Rite Aid, qui vend des produits médicaux, qui aurait désactivé ou modifié ses lecteurs NFC pour que ceux-ci ne fonctionnent pas avec Apple Pay.

Mais pourquoi les marchands s’opposent-ils au système de paiements mobile d’Apple ? La réponse est « CurrentC ». En 2012, des marchands américains avaient lancé une coentreprise appelée Merchant Customer Exchange. Et son système de paiements s’appelle CurrentC.

Comme l’expliquait un vice-president de Wal-Mart,  » MCX mettra à profit la technologie mobile pour donner aux consommateurs une expérience de magasinage plus rapide et plus pratique, tout en éliminant les coûts inutiles pour toutes les parties prenantes ». Vous l’aurez compris, l’idée pour ces entreprises est d’éliminer les frais liés à l’utilisation des cartes de crédit.

Les marchands qui seront partenaires de MCX vont favoriser le système CurrentC, directement lié à un compte bancaire et qui fait usage de QR codes et non du NFC. Cette solution devrait être lancée l’année prochaine aux Etats-Unis.
On notera simplement que comme le souligne le site TechCrunch, les entreprises qui sont derrière CurrentC ne possèdent pas moins de 110 000 boutiques à travers l’Amérique et enregistrement 1 billion de dollars d’achats par an.

Pour l’heure, Apple Pay n’est pas disponible en Europe, sauf pour ceux qui ont une carte de crédit américaine. Mais d’après les rumeurs, le service pourrait débarquer sur le Vieux Continent dès l’année prochaine.

(Source)

13 Commentaires

13 Commentaires

  1. michelle

    27 octobre 2014 at 9 h 27 min

    C’est vrais ! Les frais des paiement en carte de crédit pèsent lourd si on va compté pour une année, je leurs donne donc raison de bloquer le système Apple Pay, je trouve ça légitime

  2. ipfix8

    27 octobre 2014 at 9 h 32 min

    nos vies se sont bien compliquées avec le temps
    il faut de la simplification qui nous dégage du temps de libre…. donc l’app currentC ou l’on doit télécharger, scanner, etc ca facilite le magasin mais pas l’utilisateur. Donc out mais ils ne le savent pas encore du haut de leur trillion

  3. Pingback: Aux Etats-Unis, les marchands ont décid&...

  4. newsoftpclab

    27 octobre 2014 at 12 h 42 min

    L’ultra nouveauté d’Apple perturbé aux états unis.On aura tout vu!

  5. Mulb

    27 octobre 2014 at 12 h 54 min

    Magasinage me pique un peu les yeux, chez moi on dit shopping…
    et juste pour info, un trillion en anglais se traduit par billion en français, ce qui fait déjà beaucoup.

    • Eric

      27 octobre 2014 at 14 h 53 min

      @Mulb : « trillion » corrigé, merci. En revanche on va laisser « magasinage », bien que d’origine québecoise cette expression nous va bien, entre ça et « shopping »…

  6. Didier Hallépée

    27 octobre 2014 at 16 h 32 min

    « les entreprises qui sont derrière CurrentC enregistrement 1 billion de dollars d’achats par an »
    En français, un billion, c’est mille milliards.
    En américain, un billion c’est mille millions.
    Ici, on parle d’un milliard de dollars (c’est déjà pas mal).

  7. Didier Hallépée

    27 octobre 2014 at 16 h 39 min

    merci de ne pas tenir compte de ma remarque précédente. Mille excuses.

    Le français pour « trillion » est bien billion.
    Mais comme ça prête souvent à confusion, on parle parfois de milliers de milliards.
    par exemple : « représente 1 billion (mille milliards) de dollars »

    C’est la joie de ce qu’on appelle l’échelle courte et l’échelle longue.
    Bon, je retourne compter mes gogols (1 gogol = dix puissance cent).

  8. Pingback: Actu e-paiement | Pearltrees

  9. Pingback: Apple Pay fait face à la résistan...

  10. Pingback: simpleNewz - Presse-Citron RSS Feed for 2014-10-28

  11. Pingback: Tim Cook réagit au blocage d’Apple Pay par les marchands

  12. michelle

    30 octobre 2014 at 9 h 16 min

    C’est normal que vous vous trompiez sur la conversion  » trillion » on a pas tous les jours l’occasion d’en croisé où de les compté 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests