Suivez-nous

Tech

Aux USA, Huawei pourrait bénéficier d’un nouveau sursis de 90 jours

Il est possible que Huawei ait droit à un nouveau sursis de 90 jours, une décision sur laquelle l’administration Trump devrait se prononcer ce jour.

Il y a

  

le

 
Huawei
© Presse-citron.net

Voilà plusieurs mois que les relations entre Huawei et les États-Unis sont tendues. Si le pays a d’abord porté plainte contre la firme chinoise, il a ensuite ordonné à Google de mettre fin à la licence Android du constructeur, une décision qui a entraîné des complications que la marque se doit encore de gérer aujourd’hui.

Huawei aura-t-il droit à un délai supplémentaire ?

En effet, Huawei a été placé sur liste noire aux États-Unis, ce qui a pour effet de limiter très largement les capacités de la marque à faire du commerce avec le pays, particulièrement en ce qui concerne ses équipements. Cette liste symbolise aussi le fait que l’entreprise est considérée comme une menace pour la sécurité nationale du pays. Cette décision intervient également dans un contexte où de fortes tensions opposent les USA et la Chine, qui se livrent une guerre commerciale depuis plusieurs mois.

Si Huawei est sur cette liste depuis le mois de mai, l’administration Trump avait tout de même accordé une première dérogation de 90 jours à la firme afin que celle-ci puisse continuer ses activités commerciales. En parallèle, plusieurs fournisseurs de celle-ci ont demandé des licences afin de pouvoir continuer à collaborer avec elle et, logiquement, tirer des bénéfices. Rappelons aussi que cette mesure impacte des entreprises américaines, dont certaines -comme Intel et Qualcomm- qui se fournissent auprès de la société chinoise pour plusieurs types d’équipements.

Ce 19 août marque la fin de ce délai, mais il semblerait que les autorités soient prêtes à renouveler le sursis de Huawei d’une nouvelle période de 90 jours. C’est en tout cas ce qu’assure l’agence de presse Reuters en évoquant deux sources proches du dossier. Donald Trump et le président chinois Xi Jinping auraient d’ailleurs évoqué le sujet lors d’une discussion téléphonique ayant eu lieu ce week-end.

La décision concernant ce nouveau sursis potentiellement accordé à Huawei sera prise ce jour. Il semblerait donc que les autorités américaines soient plutôt prêtes à l’accorder, mais il faudra encore que le président Donald Trump donne son accord, ce qui semble plus compliqué, puisque celui-ci conserve vraisemblablement sa position initiale, soit le refus de la collaboration.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests