Avec ce brevet de bracelet à ultrason, Amazon veut-il aider ou surveiller ses employés ?

Amazon a déposé un brevet pour un bracelet qui permet de suivre avec précision où les employés de l’entrepôt placent leurs mains et qui utilise les vibrations pour les pousser dans une direction différente.

Capture d’écran extraite de la série Real Humans (2014)

En attendant que les robots fassent (presque) intégralement le travail, il semblerait qu’Amazon veuille accélérer le mouvement… du poignet de ses salariés, et plus précisément les préparateurs de commandes et autres magasiniers qui officient dans ses gigantesques entrepôts.

Selon GeekWire, le colosse du e-commerce a déposé deux brevets pour un bracelet conçu afin de guider les mouvements des travailleurs dans les entrepôts à l’aide de vibrations. Le concept est fondé sur des impulsions sonores ultrasoniques ou des transmissions radio qui détecteraient la position de la main d’un employé par rapport aux racks de stockage. L’idée est d’optimiser la routine de gestion à la réception des commandes de produits, où les magasiniers doivent récupérer l’article demandé dans ces bacs ou étagères et l’emballer avant de passer à la prochaine commande. Avec le dispositif imaginé par Amazon, si les mains d’un travailleur commencent à se diriger vers la mauvaise direction, le « système de rétroaction haptique » provoquerait le bourdonnement du bracelet et dirigerait sa main dans la bonne direction, donc vers l’emplacement précis du bon produit à expédier.

Pour cela, est c’est l’un des objets du brevet, le bracelet serait capable d’identifier la position non pas de l’opérateur, mais de sa main sur un plan vertical par rapport aux étagères.

Le bracelet de « guidage » Amazon, assistance ou flicage ?

Les brevets, déposés en 2016, suggèrent que les bracelets offrent une méthode simple et sans tracas pour vérifier que les bons articles sont traités. Les inventeurs affirment que le système permet de contourner la nécessité d’une surveillance « informatique intensive et coûteuse » au moyen de la vision par ordinateur, a la Amazon Go. Et les inventeurs connaissent la vision par ordinateur: le brevet du bracelet à ultrasons a été déposé par Jonathan Cohn, directeur technique principal du programme Amazon Go. Le système de bracelets radiofréquence a été proposé par Tye Brady, technologue en chef de Amazon Robotics.

Il va sans dire que cette nouvelle disposition, si toutefois elle voit réellement le jour, risque de créer de nouvelles polémiques sur les méthodes de travail d’Amazon, dont la réputation dans ce domaine n’est déjà pas très flatteuse. Si l’on veut voir le côté positif de la chose, on peut imaginer que ce bracelet constituerait plutôt une assistance pour les préparateurs de commandes, façon homme augmenté.

Cependant, le spectre de Big Brother n’est évidemment pas très loin, tant il parait évident que la technologie proposée pourrait également fournir à la direction d’Amazon un nouveau moyen de surveillance des employés qui perdent trop de temps ou s’interrompent trop longtemps, le tout en vue d’accroitre la productivité, encore et toujours.

Mise à jour du 6/02/2018

Suite à notre article, Amazon a réagi et nous a contactés pour apporter quelques précisions, que nous publions ici dans le cadre du droit de réponse. Voici la déclaration d’Amazon in extenso :

« Les spéculations autour de ce brevet sont infondées. Tous les jours dans le monde entier, de nombreuses entreprises utilisent des scanners portables pour faire l’inventaire et préparer des commandes. Cette idée, si elle devait être implémentée dans le futur, faciliterait le travail de nos collaborateurs au sein des centres de distribution. Transférer un équipement de ce type au poignet des collaborateurs pourrait libérer leurs mains des scanners et leurs yeux des écrans d’ordinateurs ».


5 commentaires

    • Très bonne initiative, Amazon devrait développer son idée et fournir à chacun de ses forçats du travail un beau balai-brosse avec un long manche afin de se le ficher dans le fion et ainsi pouvoir balayer son emplacement tout en gardant sa cadence de travail de trieur de colis.

  1. Très bonne initiative, Amazon devrait développer son idée et fournir à chacun de ses forçats du travail un beau balai-brosse avec un long manche afin de se le ficher dans le fion et ainsi pouvoir balayer son emplacement tout en gardant sa cadence de travail de trieur de colis.

Commenter