Suivez-nous

Auto-Moto

Avec la Ghibli Hybrid, Maserati dévoile son tout premier véhicule électrifié

Maserati met à jour sa Ghibli avec l’arrivée d’une version quatre cylindres Mild Hybrid essence, qui sera amenée à remplacer la motorisation V6 Diesel.

Il y a

  

le

 

Par

Maserati Ghibli Hybrid
© Maserati

S’il faudra encore attendre pour voir débarquer sur nos routes une toute nouvelle génération de Ghibli, Maserati met à jour la gamme actuelle de sa berline, et dévoile la toute première voiture électrifiée de son histoire avec cette Maserati Ghibli Hybrid. Et pour ce faire, le constructeur de Modène a fait légèrement évoluer son style, dans la continuité du discret restylage opéré en 2017, avec l’arrivée d’une calandre et d’optiques là aussi subtilement redessinées.

La nouvelle Ghibli Hybrid inaugure également des touches colorées bleues, distinctives de tous les futurs modèles hybrides de la marque : sur la Ghibli, elles se retrouvent sur les étriers de frein, les ouïes latérales, les badges du trident sur les montants arrière, ou encore à l’intérieur sur les surpiqûres des sièges. Le système d’infodivertissement connecté se met quant à lui à jour, avec l’arrivée d’un écran tactile plus grand (10,1 pouces contre 8,4 pouces jusqu’à présent).

Un quatre cylindres sous le capot d’une Maserati

Mais c’est surtout sous le capot que se situe la principale nouveauté : si nous attendions une version hybride rechargeable de la Maserati Ghibli, en réalité, il n’en est rien. Maserati a opté pour un moteur quatre cylindres essence turbocompressé Alfa Romeo de 2,0 litres de cylindrée, associé à une batterie 48 V et à un alterno-démarreur baptisé « e-Booster », et couplé à une boîte de vitesses automatique ZF à huit rapports. L’ensemble développe une puissance de 330 chevaux pour 450 Nm de couple, permettant de passer de 0 à 100 km/h en 5,7 secondes, pour une vitesse maximale de 255 km/h.

En pratique, cette motorisation récupère l’énergie cinétique de la voiture lors des phases de décélération et de freinage, pour la stocker dans la batterie. Celle-ci est montée à l’arrière de la voiture pour un meilleur équilibre des masses, et avec un poids homologué à 1 878 kg, cette Maserati Ghibli Hybrid est 80 kg plus légère, et plus puissante de 55 chevaux, que la version V6 Diesel (275 chevaux) qu’elle remplace.

Si les performances ont l’air, sur le papier, convaincantes, cette nouvelle Maserati Ghibli Hybrid aura bien du mal à contenir ses émissions de CO2, annoncées entre 192 et 216 g/km (données en cours d’homologation). Sur l’échelle du malus écologique 2020, cela représente tout de même une sanction allant de 8 254 à 20 000 €… Sur un tarif qui n’a pas encore été annoncé par la firme italienne.

Cette Ghibli Hybrid n’est que la première étape de l’électrification de la gamme Maserati : il faudra encore attendre jusqu’à l’année prochaine pour voir arriver les premiers modèles 100% électriques de Maserati, avec les nouvelles GranTurismo et GranCabrio !

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests