Suivez-nous

Fintech

Banque Casino dévoile ses ambitions en Espagne et en Belgique

La Banque Casino débarquera en Espagne et en Belgique « au premier semestre ».

Il y a

  

le

 
Banque Casino
© Banque Casino

2019 aura été l’année de tous les records pour Banque Casino. Après avoir franchi le seuil des 3 millions de clients en France, la filiale détenue à parts égales entre le distributeur Casino et le groupe Crédit Mutuel veut désormais s’attaquer à l’Europe.

Dans son communiqué, la banque précise qu’elle se lancera sur le marché espagnol et en Belgique dès le premier semestre de cette année. Elle y viendra avec son offre de paiement fractionné – qui a fait toute sa notoriété dans l’Hexagone.

Le paiement en 10x déployé en 2020

Difficile de comparer les banques en ligne classiques avec Banque Casino. En effet, cette dernière limite sa gamme à seulement trois produits : le paiement fractionné, le crédit à la consommation et les cartes bancaires associées à du cashback (pour les magasins Géant Casino et le site e-commerce Cdiscount – lui-même filiale du groupe Casino).

Le paiement fractionné représente aujourd’hui la majorité de ses revenus (60%), faisant de Banque Casino le leader dans l’Hexagone avec 25% de parts de marché. Son succès, elle le doit également à des partenaires tiers à l’instar des Oscaro, 1001 Pneus, Vide Dressing, ou encore Pierre et Vacances qui utilisent sa solution pour offrir le paiement en 4 fois. En 2020, Banque Casino souhaite déployer sa solution de paiement en 10 fois à tout le commerce en ligne avec une réponse garantie en moins de 2 minutes.

Pour Banque Casino, les chiffres auront été excellents pour l’année écoulée : 2 milliards d’euros de production (+18%), un produit net bancaire atteignant 171 millions d’euros (+23%) et un résultat courant de 21,6 millions d’euros (+68%%). Catherine Vidal, Directrice énérale de Banque Casino commente : « ces résultats, uniques dans notre secteur, démontrent la capacité de Banque Casino à afficher une croissance, forte, saine et surtout durable. En 2020, nous visons une croissance de 20% en France mais aussi à l’international ».

Banque Casino embrasse la fintech

Au delà du e-commerce, Banque Casino voit plus loin et noue déjà des partenariats avec les fintechs émergentes. C’est le cas par exemple avec l’application Lydia, qui propose depuis 2018 une solution de mini-crédit instantané. Banque Casino a depuis étendu ces prêts à l’agrégateur de comptes Bankin (lui-même concurrent de l’agrégateur Hello bank!).

Marc Lanvin, Directeur Général Adjoint de la banque insiste sur les efforts de cette dernière quant au déploiement de « solutions de financement et de paiement toujours plus innovantes, conçues pour nos partenaires e-commerçants et Fintech ». Banque Casino collabore « déjà avec plusieurs acteurs du French Tech 120 » pour se développer auprès d’un public encore plus large, explique le communiqué.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BanqueLien
Voir
Voir
Voir

Actualités