Bientôt des distributeurs automatiques gratuits pour les sans-abris

Une organisation caritative anglaise déploie des distributeurs automatiques de biens de première nécessité gratuits pour les SDF.

Peut-on contribuer à améliorer le bien-être des sans abri, voire à les sortir de la rue, avec des machines ?

Au Royaume-Uni, une organisation caritative a développé des distributeurs automatiques spéciaux qui diffusent des biens essentiels comme de l’eau, de la nourriture et des vêtements aux personnes qui n’ont nulle part où aller la nuit. Ce service gratuit est l’œuvre d’Action Hunger, une association caritative de la ville de Nottingham, qui intervient en Angleterre et au Pays de Galles.

« Nous avons mis au point des distributeurs automatiques qui permettent d’accéder 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 aux produits de première nécessité, y compris l’eau, les fruits frais, les barres énergétiques et les sandwichs, ainsi que des chaussettes, des gants, des serviettes hygiéniques, des trousses combinées de brosse à dents et de dentifrice et des couvertures en papier d’aluminium », a déclaré Huzaifah Khaled, fondateur d’Action Hunger, à nos confrères de Digital Trends. « L’accès aux machines est exclusivement autorisé à ceux qui en ont besoin, et les articles ne peuvent être vendus qu’avec l’utilisation d’une carte clé spéciale émise par Action Hunger. Les cartes clés sont diffusées par nos organisations partenaires dans les villes  qui sont des sortes de refuges pour sans-abri et des centres d’accueil locaux, car elles ont une connaissance exhaustive et approfondie du paysage local. »

Un « abonnement » via une carte unique renouvelée chaque semaine

Ces cartes-clés peuvent être utilisées pour obtenir jusqu’ à trois articles par jour, un chiffre qu’Action Hunger espère permettre aux gens d’obtenir de l’aide, sans trop dépendre des distributeurs automatiques. Le contenu non périssable des distributeurs automatiques provient de dons, tandis que la plupart des aliments frais sont fournis par les organismes de redistribution. Afin de garder les cartes-clés actives, les personnes doivent s’enregistrer chaque semaine auprès de leur refuge régulier pour sans-abri.

« J’ai conçu cette idée après avoir été frappé par l’augmentation de la population sans-abri au Royaume-Uni », poursuit Khaled. « C’est une situation terriblement triste, ce qui m’ a amené à penser à une solution qui contribuerait à atténuer le stress lié à l’itinérance et encouragerait le contact régulier avec les refuges, ce qui est crucial pour mettre fin au vagabondage. J’ai passé la dernière année à travailler en étroite collaboration avec les services aux sans-abri pour faire de mon idée une organisation. »

À l’heure actuelle, la première machine est en cours d’essai à Nottingham, avec un plan d’expansion à d’autres grandes villes, y compris Manchester, Londres, Birmingham, et Brighton. Mais l’organisation entend poursuivre son expansion hors des frontières du Royaume-Uni et prévoit d’installer ses distributeurs aux États-Unis à partir de février 2018. New York recevra la première machine, et Los Angeles, San Francisco et Seattle suivront. D’autres pays d’Europe suivront probablement.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.