Bon, alors…

J’ai lu beaucoup de choses au cours de ces 3 jours et, vous vous en doutez, j’ai eu le temps de réfléchir un peu à tout ce bordel. Je vais essayer d’expliquer du mieux possible mon point de vue, notamment à la lumière des différents éléments que j’ai pu noter. Comme ce billet est long

J’ai lu beaucoup de choses au cours de ces 3 jours et, vous vous en doutez, j’ai eu le temps de réfléchir un peu à tout ce bordel.

Je vais essayer d’expliquer du mieux possible mon point de vue, notamment à la lumière des différents éléments que j’ai pu noter. Comme ce billet est long et qu’il me tient à cœur qu’il soit lu et compris, je vous propose un mini-sommaire :

1 – Un break de trois jours, la belle affaire
2 L’idée reçue du billet sponsorisé qui aurait mis le feu aux poudres
3 – Sur une prétendue « obligation » du « blogueur professionnel » vis-à-vis de ses lecteurs
4 – La gestion des commentaires
5 – Ouah l’aut’, il ferme son blog exprès pour se faire de la pub et augmenter son trafic, l’enfoiré
6 – Alors comme ça j’aurais changé ?
7 – Accepter ou pas la contradiction, that is the question !

Un break de trois jours, la belle affaire

Tout d’abord, sur ce break, qui n’aura duré que 3 jours (très longs pour le blog, très courts pour ma vie en dehors du blog) : j’avais bien indiqué qu’il ne s’agissait que d’un break de quelques jours. Presse-citron a déjà connu des périodes sans publication, et cela se reproduira probablement de nouveau. La seule différence provenant du fait que je me suis fendu d’un billet de ras-le-bol pour vous en informer, question de bienséance vis-à-vis de mes lecteurs. Si j’en crois quelques esprits chagrins, je n’aurais pas dû. Soit. La prochaine fois que je prendrai des vacances je ne dirai rien à personne, promis 🙂

J’ai dit que j’avais besoin de prendre du recul, et je ne m’étendrai pas sur les raisons, mais elles sont multiples et diverses, et l’ambiance dans les commentaires n’est que la partie émergée du problème. J’ai fait une pause tout simplement parce-que l’accumulation de plusieurs mauvaises vibrations, depuis plusieurs semaines  (ça ne date pas d’hier) ici mais aussi dans d’autres secteurs de ma vie professionnelle et personnelle nécessitait que je prenne… des vacances, tout simplement. Voyez cela comme vous voulez mais pour moi c’était une nécessité et une décision de sagesse et de protection : plutôt que bloguer sans envie et risquer d’écrire des choses pas très intéressantes, puis de partir en vrille dans les discussions j’ai préféré laisser refroidir la marmite. Et si j’avais pu j’aurais pris une pause bien plus longue, jusqu’à ce que les braises soient totalement éteintes, et froides. Là elles fument encore un peu.

Évidemment, vu le rythme de publication de Presse-citron, 3 jours sans rien prennent tout de suite des proportions importantes, mais je ne vais pas faire le coup de celui s’excuse car on on me qualifierait immédiatement de prétentieux. Ou « d’imbuvable mégalomane nauséabond », comme j’ai pu le lire par ailleurs (eh ouais, y en a qui aiment tirer sur les ambulances, apparemment ça les défoule).

L’idée reçue du billet sponsorisé qui aurait mis le feu aux poudres

En tout cas, une chose est sûre, et j’ai été assez surpris de voir comment les choses pouvaient ainsi dériver et être interprétées de façon erronée : ce break n’est pas intervenu suite aux réactions au post sponsorisé sur le Polaroid PoGo, mais alors pas du tout. Pure coïncidence. J’ai vu des dizaines de commentaires sur le sujet et ils sont juste infondés. Que ce soit clair : j’ai fait en tout et pour tout deux (2) posts sponsorisés sur près de 1000 billets en 2008, et j’ai déjà dit que le débat d’arrière-garde sur le sujet était clos depuis longtemps pour moi. En substance, si je fais un post sponsorisé, c’est que son contenu présente de toute façon un intérêt pour le lecteur, qu’il se trouve dans la droite ligne du blog, et que accessoirement, il est très bien payé. C’est pour cela que j’en fais très peu, mais que quand je les fais, soyez sûrs d’une chose : j’assume sans aucun état d’âme, et je me tape totalement des commentaires négatifs et des cris de pucelles qu’ils peuvent susciter. Article commandé, article publié, travail fait, je ne vais quand même pas m’investir émotionnellement dans une pige rémunérée par une marque. La seule limite étant l’insulte ou le dénigrement gratuit du commanditaire. Qu’on me fasse une remarque argumentée sur le contenu ou le titre de mon billet, je l’accepte parfaitement, qu’on dise que mon article pue et que le produit est une grosse merde, par pure provocation, je ne l’accepte pas. Point barre. Que ceux à qui cela ne plait pas passent leur chemin et me traitent de censeur si ça les amuse, franchement je m’en fous.

Cela dit je veux bien admettre que mon test du Polaroid PoGo n’était pas assez complet (mais pas moins que la dizaine de tests parus sur les autres blogs à qui personne n’a rien trouvé à redire…) : j’ai quelque peu sous-estimé le niveau d’exigence de certains, et ok, c’était une erreur, je le reconnais. Dans mon esprit, la qualité des tirages avec un tel gadget n’était pas vraiment le cœur du sujet, mais soit. Je constate juste à regrets qu’on me fait des procès qu’on ne fait pas à d’autres…

Donc, je le répète, aucun rapport entre les discussions suite à ce billet et la fermeture de Presse-citron. Ça c’est fait.

D’ailleurs, pour en finir une bonne fois pour toutes avec ce sujet (qui semble provoquer chez certains une véritable névrose obsessionnelle), je réponds une dernière fois aux imbéciles qui essaient de faire croire qu’il n’y a « que des posts sponsorisés » sur Presse-citron, ou que j’en ai fait une « demi-douzaine » depuis juin dernier : il y a eu exactement deux billets de ce type en 2008 sur Presse-citron : celui-ci, et celui-là. C’est facile de les reconnaître, ils sont clairement identifiés comme tels. Fin de la parenthèse sur les posts sponsorisés, je n’y reviendrai plus.

Sur une prétendue « obligation » du « blogueur professionnel » vis-à-vis de ses lecteurs

Celle-là aussi elle est bien bonne. J’ai lu dans les commentaires des remarques très moralisatrices, disant en substance qu’en temps que « blogueur professionnel » j’aurais une obligation vis-à-vis de mes lecteurs, et que mon comportement en prenant une pause de quelques jours serait celui d’un amateur ou d’un rigolo, ou je ne sais quelle autre amabilité.

Quelle obligation ? Ou est le contrat ? Les lecteurs paient quelque-chose ? Je parle précédemment de bienséance, je pense avoir largement prouvé le respect dans lequel je tenais les Presse-citronnautes, mais qu’on ne vienne pas me parler d’une quelconque obligation. Personne n’est redevable à personne, chacun est libre, vous de venir, de repartir, et moi d’écrire ou d’aller à la piscine. Quand je veux. D’autre part, je le répète, je n’ai pour ma part jamais utilisé le vocable de « blogueur professionnel », je ne fais que le reprendre, avec plein de guillemets, car il ne me convient pas. Pas que ça me gêne, mais au contraire, je trouve cela pas assez explicite et trop réducteur. Je n’ai pas encore trouvé de terme approprié mais il serait plus pertinent de me qualifier de « consultant internet et éditeur de contenus exerçant la majeure partie de son activité dans l’édition d’un blog d’informations sur les tendances du web, ainsi que d’autres sites satellites ». Mais c’est trop long bien sûr.

On pose souvent la question de la différence entre un blogueur et un journaliste, entre un blog et un média traditionnel ? Ben voilà la réponse toute cuite : je suis un amateur, un indépendant, un franc-tireur, sans carte de presse, dirigeant de micro-entreprise. Bref, un blogueur qui essaie de joindre les deux bouts avec sa plume et ses quelques connaissances sur certains sujets. Rien de plus, rien de moins. Et Presse-citron n’est pas Le Monde. Il paraît que c’est justement ce qui fait le charme des blogs :  vous n’allez quand même pas me le reprocher maintenant, après m’avoir reproché l’inverse (la professionalisation) ? Je n’ai pas choisi cette voie pour me retrouver avec je ne sais quelle obligation, vous comprenez ? Free as a bird, le citron.

La gestion des commentaires

Je ne sais pas si vous aviez remarqué (quelqu’un le fait dans les commentaires justement) mais la discussion est partie sur l’omnipotence des trolls dans les blogs et forums. Sauf que si vous relisez bien mon billet, je n’utilise pas ce terme. Je ne parle pas de trolls, volontairement, pour plusieurs raisons :

  • je ne considère pas les commentaires et les discussions (entre autres) qui ont provoqué mon ras-le-bol comme des trolls. C’est bien plus pernicieux que cela. Un troll c’est souvent plus bête que méchant, ça va ça vient, en général tu respires un grand coup, tu évites de réagir à chaud et 5 minutes après ça te fait plutôt sourire. Les commentaires qui m’ont vraiment blessés ne sont pas des trolls : ils proviennent de personnes qui cherchent délibérément à nuire et à faire mal, qui ont repéré votre corde sensible (ne me racontez pas d’histoires, nous en avons tous une). Bref, des vicelard(e)s, des vrais. Des gens qui cherchent à vous abattre par tous les moyens, sans que j’en connaisse un début de commencement de raison. Juste parce-que ma gueule ne leur revient pas, probablement. Et ça c’est difficilement supportable. Je précise que certains commentaires n’ont pas été publiés car ils ont été (heureusement) captés par mon anti-spam, mais moi je les ai lus et pris en pleine gueule. J’ai hésité à les publier pour vous montrer leur niveau d’ignominie (je n’exagère pas, certains font allusion à ma famille, je les ai archivés en conservant bien les IP, au cas où), mais à quoi bon, on va encore dire que je fais dans la victimisation.
  • le terme de troll ne veut plus rien dire, il est galvaudé et ne reflète pas la réalité de la violence de certains propos. En fait, un troll c’est plutôt gentil. Ou, au pire, niais.
  • enfin les trolls c’est comme les cons : nous sommes tous le troll de quelqu’un 🙂 Moi-même j’ai déjà balancé parfois des trucs pas très fins sur Presse-citron, que certains ont pu considérer comme des trolls, et j’en ai assumé la vigueur des réactions car je les avais un peu cherchées. Qui n’a jamais fait ça, plus ou moins volontairement ou maladroitement ?

La gestion des commentaires désobligeants ou injurieux (ou simplement provocateurs), bien plus délicate, reste un art difficile. D’abord, nous n’avons pas tous la même résistance (ou sensibilité) à l’épreuve des balles, c’est une question de curseur, d’éducation, de qui vous êtes vraiment et de quel bois vous êtes fait. Ensuite, il y a le problème de l’écrit qui est une source permanente de malentendus. Il y a autant de façons d’interpréter un commentaire un peu abrupt qu’il y a de personnes pour le lire. J’ai souvent remarqué que répondre gentiment ou courtoisement à un commentaire agressif et désagréable avait pour effet de désarmer son auteur, et que la discussion prenait alors un ton plus civilisé, voire que le « troll retourné » devenait l’un de vos plus fidèles lecteurs… et défenseurs.

Facile à dire, pas facile à faire : j’admire le sang-froid de certains, ou leur détachement, personnellement, même si je m’y contrains, j’avoue éprouver quelques difficultés à ne pas répondre du tac au tac à ce que je considère comme un commentaire agressif. Sorte de réflexe de légitime défense. Parfois j’ai tort, je le sais, mais c’est comme dans la vraie vie : si je prends un gnon, je le rends, et éventuellement je réfléchis après. Je vais essayer d’améliorer ce point, docteur.

En fait, pour avoir discuté récemment avec des e-commerçants, on pourrait faire une parallèle qui vaut ce qu’il vaut : les trolls sont aux blogs ce que les clients mécontents sont à la hotline par email. Or un client mécontent, dès sa première réclamation, écrit un mail contenant souvent des propos très vifs, agressifs, voire injurieux. Pourquoi ? Parce-que, comme dirait l’autre, dans le cyber-espace personne ne vous entend crier. Autrement dit, mon achat ne fonctionne pas, je vais sur le site du marchand, ça me gonfle déjà parce-qu’il me faut 15 mn pour trouver le formulaire de contact, je le complète tant bien que mal avec la quasi-certitude qu’il ne sera pas lu, ou traité par un robot, ça m’énerve et je gueule par écrit, juste pour avoir une chance infime d’être peut-être entendu. Le troll (ou commentateur acrimonieux) c’est pareil : il commence par gueuler, en pensant que l’auteur du blog est une sorte de gourou lointain qui ne le lira jamais. Eh les mecs, pas besoin de gueuler ! Sur Presse-citron, je suis là, je suis juste un gars comme vous, qui lit les commentaires (ou qui essaie en tout cas) et qui s’implique, et qui répond, et qui discute, et qui… Bref, je vous écoute.

Plusieurs suggestions et tentatives de solutions sont proposées pour la gestion des commentaires, de la modération à priori à la fermeture pure et simple. Je ne souscris à aucune d’entre elles car, comme je l’ai toujours dit et continue à le penser malgré ces péripéties, les commentaires sont l’essence même d’un blog. Regardez le ratio ici : près de 4000 articles et plus de 61000 commentaires en 3 ans et demie. Les commentaires représentent la matière principale du contenu de Presse-citron et sur ces dizaines de milliers il ne m’est arrivé que tout à fait exceptionnellement d’en supprimer ou d’en modérer. Je n’aime pas le faire d’ailleurs, mais j’ai aussi réglé mon captcha pour qu’il bloque quelques abrutis clairement identifiés qui pratiquent une sorte d’acharnement trollesque assez pitoyable dans le seul but d’essayer de faire connaître leur propre blog, ou de vous faire chier.

Je ne souhaite pas pour le moment apporter de modification au traitement des commentaires : 99% d’entre eux sont intéressants, enrichissants et j’ai déjà démontré à plusieurs reprises que je savais modifier ou mettre à jour un article suite à une rectification ou une contradiction publiée dans un commentaire.

Et puis, si le blog est mon job, je n’oublie pas que la gestion des discussions fait partie de celui-ci, et je n’ai pas envie de me défausser de cette fonction : répondre aux commentaires et gérer ceux-ci doit me prendre 2 à 3 heurs par jour, et c’est normal. Donc pas de changement en vue pour l’instant. Je referai un point plus tard, afin de déterminer si l’activation de la fonction WordPress requiérant d’avoir déjà au moins un commentaire validé pour pouvoir ensuite en poster d’autres s’impose. cela peut être une solution intermédiaire pertinente. A voir.

Ouah l’aut’, il ferme son blog exprès pour se faire de la pub et augmenter son trafic, l’enfoiré

Vous avez lu jusqu’ici ? Merci, c’est sympa. Vous avez donc vu les paragraphes précédents, longs et à peu près argumentés. Celui-ci sera très court car il n’a pas besoin d’arguments : penser un instant que j’aie pu faire ça pour le buzz, c’est juste stupide. D’une stupidité incommensurable, qui donc ne mérite même pas de réponse. Fermez le ban.

Alors comme ça j’aurais changé ?

J’ai vu aussi ici et là que j’aurais changé, que Presse-citron aurait changé, que j’aurais pris le melon, que le ton serait différent, que ça ne serait plus comme avant, etc…

Je pense que c’est faux. J’ai évolué, le blog aussi, mais je reste le même. M’affubler des caractéristiques de grosse tête ou de m’attribuer je ne sais quelle mégalomanie est à peu près aussi pertinent et exact que si on prétendait que je suis rentré dans les ordres, et ceux qui me connaissent un peu le savent bien. Mégalo, moi ? D’ailleurs, au nom de quoi devrais-je être mégalo ? Avoir un pauvre blog juste un peu plus lu que les autres et en tirer quelques subsides ? La belle affaire, il y en a qui se prennent pour des stars juste avec ça ? Pas moi. Mon blog est une partie importante de mon job, j’y consacre environ 10 heures par jour (parfois beaucoup plus, parfois un peu moins) et j’essaie de faire mon taff du mieux que je peux. Dans ce travail, il y a forcément une part d’exposition publique, et je vous garantis que ce n’est pas celle que je préfère. Vous n’imaginez pas le nombre de sollicitations que je reçois et que je décline, où d’autres se précipiteraient pour montrer leur trombine et se goinfrer des petits fours à l’oeil. Au risque de paraître immodeste, j’ai été interviewé et cité un nombre incalculable de fois dans les médias ces derniers mois (presse, TV, radio, etc…) : vous m’avez vu souvent la ramener en copiant et publiant les articles, extraits audio ou vidéo en question dans Presse-citron ?

En revanche, forcément, comme n’importe-quel business qui grandit un peu, il y a des effets collatéraux : la croissance induit immanquablement une distance. Je subis le syndrôme du gars qui a ouvert un bistro pour les potes qui, le succès venant, s’est peu à peu transformé en brasserie géante : je ne peux pas être en même temps aux fourneaux, à toutes les tables et au comptoir. Je ne peux plus répondre à tous les commentaires, m’impliquer dans toutes les discussions, répondre à tous mes mails, suivre tous les buzz, prodiguer les conseils pour lesquels on me sollicite plusieurs fois par jour comme je le faisais avant. C’est tout simplement impossible. Mais je peux comprendre que cela puisse être mal interprété par certains. A eux de me comprendre à leur tour et d’essayer de se mettre un peu à ma place.

Accepter ou pas la contradiction, that is the question !

L’argument selon lequel je n’accepterais pas la contradiction et que je ne donnerais de crédit qu’à ceux qui sont d’accord avec moi revient souvent. S’il revient souvent, on pourrait penser qu’il y a peut-être un fond de vérité. Je veux bien l’admettre, mais pour tout vous dire je trouve cet argument un peu facile. C’est un peu le truc que sortent justement ceux qui n’ont pas beaucoup d’arguments. Ou alors qu’on me fournisse des preuves tangibles, je ne demande qu’à voir et si nécessaire à m’améliorer sur ce point.

Soyons sérieux : il y a à ce jour 61494 commentaires publiés dans Presse-citron. Vous pensez vraiment que ce sont 61494 commentaires qui me caressent dans le sens du poil ? Et puis quand on parle d’un service web ou du dernier HTC, quel est le point sur lequel on peut « être en désaccord » ? On parle de matos, de services, de faits là, pas de ma life. Je crois avoir prouvé à maintes reprises que j’acceptais parfaitement toutes discussions (sinon je ne tiendrais pas un blog) et toutes les opinions, à une seule condition : qu’elles soient exprimées courtoisement, sans agressivité et avec des arguments. Le gars qui, comme la semaine dernière au sujet de Bertrand Cantat, vient me brancher en me disant en substance « qui t’es toi pour parler de Cantat, reste sur des sujets que tu connais » ne frappe effectivement pas à la bonne porte et a de fortes chances de se faire envoyer dans le mur avec un grand coup de pied dans le cul. Si c’est cela ne pas accepter la discussion ou la contradiction, alors ok, je n’accepte pas. Moi j’appelle ça ne pas accepter les imbéciles.

Voilà pour un premier jet. J’aurais voulu aborder de nombreux autres sujets, en réponse notamment aux énormités que j’ai pu lire dans les commentaires, ici et dans d’autres blogs ayant évoqué la fermeture de Presse-citron, mais il est tard et ce billet est déjà assez long comme ça. j’y reviendrai peut-être ultérieurement. Ou pas.

Presse-citron va reprendre tranquillement un rythme normal, si possible dans l’esprit qui a toujours animé celui-ci, parce-qu’il y a encore plein de choses passionnantes à découvrir et à raconter, sur le web et ailleurs, et que c’est cela le plus important. Avec ou sans trolls.

Putain j’ai soif.


Nos dernières vidéos

152 commentaires

  1. Heureux de te revoir…
    Les chroniques de presse-citron m’ont tout de même manqué.
    C’est une de mes étapes obligatoire du matin* et même si la lecture de ce long long billet m’a mis en retard sur mon boulot il était très touchant.
    Et oui, il est 9h du mat de l’endroit d’où je poste 😉

  2. Moi aussi, j’ai soif, du coup. Très bel article, très détaillé, je ne vois rien à rajouter. Si, une chose : content de te lire à nouveau 😉

  3. comme les sifflets du stade de France, la mise en avant des crétineries occulte de propos.
    Laisses pisser et reviens à l’essentiel 😐

  4. En lisant ton article je me suis rendu compte que j’ai du mal à comprendre le concept de quelqu’un qui vient sur un blog poster un commentaire incendiaire…

    Perso, si je vois un article qui ne me plait pas quelque part, je passe mon chemin et j’écourte ma visite sur le blog en question… ça me permet d’avoir plus de temps pour aller poster un commentaire positif sur un autre blog… 🙂

    La sanction suprême serait un article qui n’a AUCUN commentaire… Eric, est-ce que ça t’est déjà arrivé d’avoir zéro commentaire sur un article ? 😀

  5. Tu m’as tenu en haleine jusqu’au bout, et cela à été un régal, ça fait du bien de te relire de nouveau. Je vais boire un coup !!:)

  6. Eric, tu as juste oublié de donner ce qui correspond au [1] dans la partie « La gestion des commentaires ». 😉

  7. Comme tu le dis très bien dans ce post, je préfère voir des pauses plus souvent que des articles qui ne valent pas un citron 🙂 Continue comme ca, tu as tes fans !

  8. Je suis un lecteur régulier de votre blog, je trouve intéressant de lire ces retours d’expériences sur « comment se passe une vie de bloggueurs pro’ (désolé pour le terme 😉

    Cette question de la mentalité des internautes quand ils abordent le site mérite approfondissement car totalement différent de ce que les média dit classique on pu offrir auparavant.

    y-a-t’il d’autre cas similaires (FR ou autre) pour avoir un autre point de vue?

    Bon courage

  9. Effectivement tu as tes fan et nous somme heureux de te revoir parmi nous pour de nouveau article :).

  10. C’est quand même incroyable les proportions que ça prend !
    Vu le nombre de commentaires et la taille du billet de retour pour à peine 3 jours, j’ose pas imaginer ce que ça donnerait pour deux semaines de vacances…

  11. Pourquoi se justifier ? Je ne comprends pas très bien. Laisse courir ! Ton audience ne baisse pas que je sache ; les mauvais coucheurs ne sont donc pas tes vrais lecteurs ! De ce fait… Laisse les dire et continue 😀

  12. Bravo et merci d’avoir fait cette longue et passionnante mise au point. Et comme d’autres l’ont dit avant moi : heureux de te voir revenu.

  13. Je pensais également que tu prendrais plus de temps pour respirer ! … Bon retour !
    Et que vive la passion !

  14. Eric,

    Déjà je suis content que Presse Citron (que je n’abrégerai pas PC pour éviter les confusions/trolls d’ordre politique) soit de retour.

    Concernant ta réaction, je pense qu’elle était plus que saine. Visiblement en plus, tu as déjà fait un effort certain (vu les quelques bribes de vie privée que tu as évoqué plus tôt) a… « bosser » en nous pondant les articles dont nous même et nos agrégateurs nous gavons, mais aussi à répondre à certaines personnes que je ne qualifierais pas ici (pas envie de risquer qu’une de ces… personnes porte une plainte pour diffamation qui serait reçue en plus avec le bol que j’ai).

    Moi je me rappelle juste que certaines personnes, en cas d’épreuve personnelle difficile, prennent des congés. Et pas juste 3 jours.
    Ensuite, moi j’adore les gens qui viennent t’attaquer sur ta vie personnelle dont en s’en fout quand même ? Enfin, un peu quoi… Autant que je me rappelle, elle n’est de loin pas le sujet de ce blog ? Ce qui intéresse les lecteurs, c’est ta façon d’analyser, de décortiquer et de traiter les sujets nop ? Pas ce qui se passe chez toi. Même si c’est agréable d’entendre que tout va bien avec ta famille, tes amis ou les quelques anecdotes ou tu les mentionnes. A ce propos, si quelque chose va pas fort, il paraît que « après la pluie, le beau temps ». Bref.
    Ensuite, pour l’exemple particulier de l’andouille qui ne réfléchit pas avant de te dire de « parler de sujets que tu connais », j’imagine que de temps en temps parler d’autre chose fait du bien, que aussi la musique est une de tes passions (j’en appelle à tes posts mentionnant ta gratte) et que donc tu peux te permettre de poster une petite note (3 lignes dans ce cas !) sur quelque chose qui te plaît, te touche etc etc. Et de toute façon, c’est quand même toi qui as les clés, non ? Donc s’il ne sont pas content, qu’ils aillent pointer souris et lecteurs de flux RSS ailleurs, ça sera mieux pour tout le monde (surtout nous). Et en plus, on a même le droit de pas être d’accord hé hé.

    M’enfin bref, je trouve qu’il était temps que quelqu’un râle (même qu’à priori t’es pas le seul, voir chez Korben je crois quelques mentions d’autres blogeurs qui ont lâché l’éponge, certains pour de bon) à propos de la dégradation du respect que certains montrent (enfin plutôt de l’absence dudit respect) sur la toile. Ca me pourrit vaguement l’idée d’internet que j’ai, à savoir un vrai endroit d’échange, sans crétins pour pomper l’air de ceux qui souhaiterait enfin s’amuser tranquille. Il y a déjà assez d’emmerdeurs dans la vie réelle, si en plus ils viennent nous pomper le virtuel, où va le monde ma bonne dame ? 🙂

  15. J’oubliais : Éric, un blogeur comme les autres 😀
    (ou : « Éric, un humain comme les autres », bref ce genre de variations bancales).

  16. Ravi que tu dois de retour ! En ce qui me concerne, un jour sans presse-citron est un jour un peu plus morne ! 😉

  17. Ouf, lu !
    Ouf, revenu ! 😉
    Et bien je tombe sur le cul. J’avais suivi de loin l’arrêt (sur Twitter entre autre), mais là, en lisant ça, je tombe sur le cul. Je ne pensais pas que ça avait une telle dimension.
    Peut-être que j’ai le tord d’user de ma liberté de ne lire que ce que je veux de Presse Citron, et en particulier de très peu lire les commentaires.
    C’est con de commenter et de dire ça…, mais c’est vrai que je lis peu les commentaires en général (sur les blogs que je lis), car ils me déçoivent souvent.

    En tout cas bon retour, et bon courage !

  18. Ne t’inquiète pas Eric 🙂

    Sa m’as embêter de pas lire du neuf pendant 2 jours,mais je sais que c’est pour lire ds articles encore « mieux » à l’issu de ta pause.

    Tu as eu raison de faire ton commentaire, c’est un peu le principe de la « feuille de papier » que tu jettes au feu!

    J’attend ton prochain article.

  19. Tout lu, et malheureusement affligé par les réactions pathétiques de certains frustrés du clavier.
    Courage Eric, Mobi est derrière toi.

  20. la merguez masquée on

    wow c est hard de lire ce si long texte de bon matin ^^
    bravo, je trouve tes explications tres claires, surtout « Je subis le syndrôme du gars qui a ouvert un bistro pour les potes qui, le succès venant, s’est peu à peu transformé en brasserie géante », bravo, tres belle image, qui a elle seule peut tout expliquer… 🙂 ca fait du bien de se lever et de voir qu il y a un post sur presse citron!!!

  21. Je suis très satisfait de ce que tu as écrit sur les « Trolls » et ça confirme ce que j’ai essayé de faire passer dans mon intervention(#347 – Fermé pour cause d’inventaire).
    « Un troll c’est souvent plus bête que méchant, ça va ça vient, en général tu respires un grand coup, tu évites de réagir à chaud et 5 minutes après ça te fait plutôt sourire »
    C’est la meilleure définition qui existe, assortie de la meilleur méthode.

    Au plaisir de te lire,

    22€ – Merci

    :osculte avec un « O » comme 😮 – Accepte la carte Vitale – Consultations sans rendez-vous les mercredis et vendredis de 14h00 à 22h00

  22. j’ai (presque) tout lu! 🙂

    Eric, une petite coquille: t’as offert 27 paragraphes de réponse aux relous, et du coup dans l’emballement t’as juste oublié de nous dire que tu nous aimes, et que tu nous remercies nous les gentils fayots majoritaires « sans qui rien de toute cette merveilleuse aventure n’eut été possible. » 😉

    C’est susceptible le fayot tu sais! 😉

    Welcome back, boss! 🙂

  23. Pingback: Eric Dupin (Presse Citron) s’explique…

  24. « Et puis quand on parle d’un service web ou du dernier HTC, quel est le point sur lequel on peut “être en désaccord”? »

    Quoi??? Encore un billet sponsorisé??

    ok… —> []

    😉

  25. D’après ce que j’ai compris (mais je peux me tromper) tu préfère faire des efforts sur toi même que de trouver une solution plus technique au problème. C’est tout ton honneur mais pas forcément simple.
    J’avoue que je n’aime pas la gestion des commentaires sur presse citron (c’est pas une enieme attaque hein ? j’essaie d’être constructif 🙂 ). En effet, il n’y a presque aucun filtre au niveau des commentaires et du coup on se retrouve pour chaque billet avec 100 commentaires dont à peine une dizaine sont réellement intéressant. C’est très gentil de la part des lecteurs de laisser un commentaire du genre « super ton article continu comme ça » malheureusement ça n’apporte rien à l’article. Tu dit que les commentaires sont l’essence d’un blog, mais de quels commentaires parles-tu ? Tous sans exception ? J’avoue que je ne lis jamais les commentaires sur presse citron car il y en a trop et trop peu intéressant, du coup je rate les commentaires qui aurait compléter l’article ou lancer un débat (intelligent). Les encouragement devrait te parvenir mais être filtrer pour les lecteurs, les attaque perso devrait également être filtré (et tu devrait les ignorer) les commentaires productif devrait être visible par tous.
    Mais ce n’est que mon point de vue..
    Et puis au passage laisser un commentaire sur ton blog c’est s’offrir un lien en « follow » de bonne qualité. Je penses que si seul les commentaires intéressant était publiés tu aurai beaucoup moins d’admirateurs (Je ne veux pas te saper le moral mais malheureusement je penses que c’est véridique)

  26. Youpi, le citron d’Eric est de retour ! En tous cas, j’suis tout à fait d’accord avec ta réaction et comprends tout à fait que tu ais eu besoin de prendre du recul ! On en a tous besoin de temps en temps !
    Perso, je ne lis pas Presse-citron depuis très longtemps (quelques mois tout au plus) et j’en ai une très bonne opinion, c’est aussi pour ça que je me permets de poster ici. Je trouve pas que tu te prennes la tête que ce soit dans tes articles ou ailleurs (il n’y a qu’à écouter les paroles de blogs pour s’en rendre compte) alors que ça n’est pas le cas de tout le monde dans la blogosphère…
    J’espère en tous cas que cette pause t’aura fait du bien (elle a l’air en tout cas), et ça fait du bien de revenir par ici, ça commençait à me manquer.
    Bon courage pour la suite.

  27. Bonjour Eric, je n’avais pas du tout vu passer cette histoire, je viens de lire le commentaire que tu cite dans ton billet précèdent (le commentaire de marianne), effectivement c’est à vomir…

    J’ai de la peine pour toi, de la peine que tu sois touché par ces cons !

    Les billets sponso et les pubs ça ne m’a jamais choqué, je dirai même plus : je m’en tape et je me demande quel est le sentiment qui anime ces trolls, la jalousie ?

    Bref, je ne suis pas très doué pour l’écrit alors : bon courage pour la suite Eric et continu comme ça 🙂

  28. Pas convaincu par tes explications, Eric. Notamment, je ne comprends pas la nuance que tu fais autour de blogueur professionnel : si tu vis de ton blog, tu es un professionnel de l’information, et à ce titre tu as des obligations. Cela dit, elles ne t’empêchent pas pour moi de bloguer quand tu veux. Elles se situent plus au niveau d’une obligation de rigueur et de qualité de tes posts.

    Bon, un peu marre de ce genre de polémique stérile, impression de perdre mon temps.

    Ciao, je reviendrai peut être un jour

  29. Le seul fait que tu reviennes au bout de 3 jours seulement prouve ton respect des lecteurs. Pour ça, bravo. Bravo aussi pour tes articles pertinents, ta franchise et… ton humanité !
    Bon retour

  30. Salut,

    Tout d’abord, bon retour à toi.

    Je tiens juste à rebondir à propos des articles sponsorisés.

    Je pense que le problème ne vient pas forcément du fait que tu fasses des articles sponsorisés mais plutôt de par leur rareté.

    Alors que des sites pseudo-techniques populaires qui ne font quasiment que des articles sponsorisés modifiant totalement une réelle critique du produit testé, toi, tu oses faire un test par ci par là, et en plus tu dis réellement ce que tu penses !…

    Forcement, ça ne va pas. 🙂

    J’ai pu surtout constaté ce genre de problème dans le monde du jeu vidéo où les sites web à la « gamespy » (pour ceux qui connaissent) mettent des notes de 9/10 à des jeux qui devraient même pas avoir la moyenne… Mais dans ces cas, ces sites sont connus pour ça mais quand même lu, et puis y’a une « équipe » derrière donc l’argent emmagasiné ne va pas qu’à une personne.

    Là, la donne est différente. Tu es seul, tu es « amateur », tu fais un blog. Certains se disent « hey mais moi aussi je suis capable de faire un blog, et d’ailleurs j’en ai un, mais j’suis pas payé moi ! ». Sans compter que les gens ne sont aussi, vu que tu n’en fais pas beaucoup, pas habitués à lire sur ton blog des posts sponsorisés, du coup, incompréhension, mécontentement, tout ça. C’est pas bien de modifier les habitudes des gens. 😉

    Enfin voilà, même si je ne suis pas toujours d’accord avec toi, ou pas vraiment intéressé par des articles trop « fashion victim » à mon goût, l’histoire qui s’est passée ici n’aurait pas dû avoir lieu.

    Bonne continuation Eric. 🙂

  31. Petite réaction sur le commentaire de pierre.
    Je n’arrive pas à comprendre pourquoi dés que le mot professionnel arrive on est catalogué.sans aucune distinction. Tous les professionnels ne font pas le même métier… Dans le cas où il faudrait payer pour aller lire les article de presse citron ont peu en effet considérer qu’Eric serait tenu de poster un certain nombre d’article de qualité. Dans le cas présent c’est à dire l’accès gratuit au contenu du blog, Eric n’a aucun engagement ? Il réussi à gagner sa vie avec son loisir (blogger) pourquoi devrait il rendre des comptes … S’il publie des articles de mauvaise qualité la seule personne qui perdra de l’argent c’est lui … et il ne force personne à lire c’est article donc si vous ne voulez pas perdre de temps, passez votre chemin.

    On lit souvent sur des blogs que l’auteur ne gagne pas d’argent (ou pas beaucoup) avec son blog parce que c’est un choix et qu’il veut rester libre de la gestion de son blog… c’est simple à dire lorsque dans tous les cas on à pas assez d’audience pour gagner sa vie.
    Au final Eric est la cible des railleries simplement parcequ’il a réussi à réaliser le rêve de beaucoup d’autres…

  32. J’ai tout lu, et bien bon retour chez nous, enfin chez toi !

    « Je n’aime pas le faire d’ailleurs, mais j’ai aussi réglé mon captcha pour qu’il bloque quelques abrutis clairement identifiés qui pratiquent une sorte d’acharnement trollesque assez pitoyable dans le seul but d’essayer de faire connaître leur propre blog, ou de vous faire chier[1]. »

    Je veux bien le texte qui va avec le [1] 😉

    Content de te retrouver parmi nous en tout cas !

  33. Bonjour Eric,

    Je dois avouer que te lire est l’un des mes Plaisirs quotidien.

    Je souffre avec toi. Surtout te voir pour la nième te justifier me déstabilise.
    A mes yeux, Presse-Citron doit être le seul blog français à faire une telle auto-critique et grosso modo ça revient à justifier sa liberté d’expression, un comble d’écrire ça en France !
    J’aime que les blogs aient des opinions tranchées avec lesquelles il n’est pas possible ni souhaitable (?) d’être toujours en phase, comme tu l’as écrit, nous sommes tous différents et heureusement, sinon qu’est-ce que ce serait chiant.
    Les blogs sont les aspérités d’un paysage d’information aseptisé, il faut qu’il en soit ainsi quitte à ce que les billets fassent réagir.

    Qu’on se le dise, les cons sont là toujours prompts à réagir, c’est épidermique, comme un atavisme, bref on y peut rien.
    Il n’y a pas de justification à trouver sur ces comportements compulsifs dont on aurait pu penser que l’écriture aurait tôt fait de modérer (réflexion préalable oblige), mais non finalement, hélas ça devient un postulat avec lequel il faut composer. Les cons ne mérite pas ton attention, ni ton mépris, juste ton indifférence.

    Il ne faut à mon très petit niveau que tu cesses de te justifier même si c’est tout à ton honneur d’être transparent sur ton mode de fonctionnement.
    Presse-Citron t’appartient avant d’appartenir à ton lectorat.

    Never give up !

    Ma brosse à reluire du jour, parce que ça fait du bien : Tu as un humour tranchant et surtout pas rasoir ;o))

    Cédric qui se sent beaucoup d’affinités avec ce que tu es de ce qu’il en ressent en te lisant.

  34. Eric

    @Vanipod, ah oui mais non, je l’ai enlevé car ça n’avait pas beaucoup d’intérêt en fait

  35. Bon, c’est bien joli tout ça, mais en ce qui me concerne, le concept de la bête (Polaroid PoGo) me convient bien.
    Et j’aimerai bien l’avoir la petite chose, histoire de me la péter en société ! 😉
    Alors, on le remet sur le tapis le cadeau ?

  36. Tu as bien réagi, Eric. Take care ! Au plaisir de mordre dans un bagel en sirotant une Eau Bénite en ta compagnie 🙂

  37. Haaaaa super, enfin de retour.
    Pour ma part je suis d’accord avec Cédric.
    Je ne pense pas que tu doives te justifier sur tes actes.
    Reste franc et naturel si je peux me permettre de donner mon avis, ton blog marche très bien, fin de l’histoire, c’est tout ce qui compte.
    « Avoir un pauvre blog juste un peu plus lu que les autres et en tirer quelques subsides ? »
    Franchement non ! Où ça pauvre blog ? Ton blog marche très bien et c’est reconnu, pourquoi revenir sur ça, c’est loin d’être quelque chose de « pauvre ».

    En tout cas bonne continuation.

    PS: je me suis tout à fait reconnu dans ta déscription du troll repanti, ça craint … 🙂

  38. Pour ma part, j’aime bien tes pauses. Cela me permet de lire les anciens billets que je n’ai pas lu.
    Quant à tes obligations, pour ma part, tu n’as pas plus d’obligations que tout type d’entreprise, et si celle-ci ne correspond pas à ses clients, les clients s’en vont, d’autres arrivent etc. Quand j’achète un magazine si le contenu ne me plait pas, je ne rachète pas. Quand je lis un blog gratuit, si celui-ci ne me plait pas je ne le lis plus. Je ne considère pas que les rédacteurs me « doivent » quelque chose, si ce n’est que j’en ai pour mon argent ou mon temps, mais je reste libre de mes choix, donc rien de grave, et pas de quoi « assassiner » les rédacteurs. Tout au plus de les laisser écrire comme il le souhaite sans les lire.
    Je lis avec plaisir tes quelques articles qui m’intéressent chaque semaine, et l’oublie les autres, normal …
    Vouloir qu’un rédacteur (journaliste, blogueur et autres) n’écrivent que des articles qui me plaisent … serait bien égoïste et vaniteux …
    Je suis convaincu que les commentaires méchants sont le fruit de la jalousie. Combien de lecteurs aimeraient posséder un Presse-citron aussi célèbre et vivre de leur passion ?

  39. Ah ouf, le retour.
    Je commençais déjà à me sentir seul avec mon T-shirt « Fuzz y est » et son gros citron dessus !

    Bon retour !

  40. Ah ça fait plaisir de te relire.

    Moi je dis à bas les imbéciles négatifs, aigres, jaloux, et tout ce que vous voulez, assis (seuls) bien au chaud derrière leur écran qui balance des débilités sans argumenter (parce que ça leur est trop difficile d’en fournir peut-être 😉 ) et qui pourrissent le web depuis maintenant bien trop longtemps.

    En tout cas bon courage à toi Eric et surtout longue vie à Presse-Citron.

  41. C’est un article long, mais qui a le mérite d’être lu. Les personnes qui ne comprennent rien à l’univers des blogs sont directement visées et ça leur fait les pieds.

    C’est ton blog, tu en fais ce que tu veux de toute façon. Tu as entièrement raison dans tes propos.

    Je suis content de pouvoir te lire de nouveau. A+ et longue vie à Presse Citron

  42. Ce que retiens ce sont les vicelards, c’est infiniment plus grave que tous le reste. Le respect des lecteurs (et la pression que ça doit te mettre, quoique tu en dises) c’est bien mais c’est tellement anecdotique à l’échelle d’une vie…
    Pour moi c’est juste la preuve que tu es un people (une vedette?), avec tous les inconvénients que cela suppose. Le prix de la liberté (que je t’envie)?
    Tu as tous mes encouragements pour continuer car ça doit pas être simple à gérer. Des fois t’es con mais t’as un réel talent, ce billet en est la preuve.

  43. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec ton analyse sur le troll « plus bête que méchant ». Le troll a une réelle volonté de destruction du lieu où il se trouve. Cela passe par plusieurs méthodes et les « meilleurs » d’entre eux sont en général des maîtres de la manipulation. Ta « fermeture » était donc une victoire pour eux.

    Les trolls existent depuis que la fonction de discussion sur le net a été inventé. Dans les newsgroups, sur les forums.

    La difficulté d’un auteur de blog…c’est qu’il est 1/ la cible principale (même si les lecteurs peuvent aussi être visés (« les imbéciles de lecteurs »)) 2/ il est seul pour « contre-attaquer ».
    Sur un forum les modos peuvent partager la charge émotionnelle de l’agression…Ici, tu es seul.

  44. Tout à fait d’accord avec toi, en particulier sur le chapitre « obligation du blogueur professionnel ».A l’ère du tout gratuit (même si en fait, c’est la pub qui finance la plupart du temps), on trouve toujours des guignols qui pensent qu’on leur doit quelque chose! Par contre quand il s’agit de bouger ou de créer, là il n’y a plus personne. C’est un peu pareil avec l’écologie, ceux qui critiquent les USA et leur autisme environnemental sont souvent ceux qui agisse le moins à leur niveau! Bref, j’attends beaucoup des autres mais je ne donne rien moi-même…

  45. Perso je pense que tu devrais en faire plus des billets sponsos. Je suis sur que tu t’empêche d’en faire plus, moi je ferais pas de chichis, et sans me justifier.

    C’est ton blog, le tiens rien qu’à toi. Et nous on adore le lire 😀

  46. Eric, même si tu t’es donné du mal à écrire ce billet, je ne l’ai pas lu. Tu n’avais pas à te justifier !

  47. blablabla…tout un billet pour ça…c’est pas la première, ni la dernière fois que ca arrive sur un site autorisant les commentaires…Faut arrêter de chialer comme une madeleine et laisser pisser comme l’a dit bernie en commentaire.

  48. Pour ma part, je trouve également que « tu as prit le melon », n’y voit pas une attaque je ne fais que réagir a ton article.

  49. @Benjamin,
    Je pense que tu fais fausse route. Les « trolls » qui cherchent par tous les moyens à nuire et à détruire, ne sont pas des trolls.
    « Troll » est un métier et comme tout métier, il y a des règles à respecter. Il ne faut pas tout mélanger.
    Le nuisible moyen, celui dont tu parles, n’aura jamais la finesse (même par une grande maîtrise de la manipulation) d’un troll « bête et méchant ». Le Troll est attendu et reconnu. On sait toujours quand et comment il va venir car il utilise toujours les mêmes codes, les mêmes expressions, la même signature et la même technique. La différence majeure entre le nuisible et le troll, est que le troll défend toujours le maître des lieux ou/et la modération sans pour autant être un fayot et oublier son objectivité qui lui ferait perdre sa notoriété.

    En fait, comme pour beaucoup de choses IRL, il faut avoir été ou être pour comprendre et porter un jugement. D’ailleurs, parmi le 500 commentaires éclairés du billet « fermé pour cause d’inventaire » combien proviennent de bloguers ?
    Doit-on juger le travail des autres quand on ne le connaît pas ?

    22€ – Merci

    :osculte avec un “O” comme – Accepte la carte Vitale – Consultations sans rendez-vous les mercredis et vendredis de 14h00 à 22h00

  50. En fait je pense que la majorité de lecteurs doivent être à peu près comme moi et ne lisent pas les commentaires, ou très peu; les tous premiers à la limite… qui d’ailleurs se ressemblent souvent. Là une liste de 66 déjà, c’est énorme et ça donne pas envie; En plus le billet est long…
    Bref, tout ça pour dire que quand on lit un post intitulé « j’arrête trois jours à cause de [des trucs qu’on a pas lu et qu’il faut aller lire pour comprendre -> c’est l’effet pervers :p ] » et « ça y est je reviens » je me dis qu’il y a un manque d’objectivité sur l’impact réel de ces commentaires sur le lecteur lambda… qui en fait s’en fout un peu et ne les lit pas vraiment. Du coup désolé mais j’ai trouvé les 2 billets un peu lourds dans ce contexte (eh oui).
    Aller, bon courage ED -> Ed -> Eddy Oh yeah! 😀

  51. J’étais tellement dans l’article que je me suis aperçu que j’avais les yeux sur l’écran, en tout cas je suis tout ta fait d’accord avec toi.

  52. Excellent article. C’est ce qui s’appelle mettre les points sur les i.

    Bien content de te retrouver après cette période d’absence qui nous a paru longue, mais qui j’espère t’a permis de reprendre tes marques (au sens propre, je précise 🙂 )au niveau personnel comme professionnel.

    Continues de nous donner de « good vibes ».

    @+

  53. si tu voulais nous donner de la lecture pour rattraper les jours précédents merci c’est réussi !
    Content de te lire à nouveau.

    Commentaire très intéressant (n°35) de maniT4c :
    « il n’y a presque aucun filtre au niveau des commentaires et du coup on se retrouve pour chaque billet avec 100 commentaires dont à peine une dizaine sont réellement intéressant. C’est très gentil de la part des lecteurs de laisser un commentaire du genre “super ton article continu comme ça” malheureusement ça n’apporte rien à l’article. Tu dit que les commentaires sont l’essence d’un blog, mais de quels commentaires parles-tu ? Tous sans exception ? J’avoue que je ne lis jamais les commentaires sur presse citron car il y en a trop et trop peu intéressant, du coup je rate les commentaires qui aurait compléter l’article ou lancer un débat (intelligent). Les encouragement devrait te parvenir mais être filtrer pour les lecteurs, les attaque perso devrait également être filtré (et tu devrait les ignorer) les commentaires productif devrait être visible par tous. »
    N’étant pas blogueur (tout juste aspirant webmaster) je ne cache pas mon ignorance : n’existe-t-il pas un système d’attribution d’un ou plusieurs mots-clés aux commentaires (attribué par le rédacteur du commentaire ou le propriétaire du blog, selon le niveau de confiance qu’il a de ses lecteurs)permettant de les classer par catégorie (ex: appréciation de la qualité de l’article, apport d’infos supplémentaire, troll (!!), débat…)
    Ensuite il serait possible pour le lecteur de filtrer les commentaires par catégorie souhaitée, histoire de ne pas être découragé par la centaine de post, et d’obtenir les infos souhaitées.
    Ce n’est pas de la censure, puisque tous les commentaires sont accessibles, mais cela pourrait décourager les abus.
    est-ce que ça existe déjà? des exemples?
    sinon, est ce réalisable ? quels inconvénients voyez vous?

  54. Salut Eric,

    Je sais pas si je dois te dire bon retour car tu n’es jamais parti, comme tu l’a dit chaque blogueurs ou webmasters à le droit de s’arrêter de poster pendant quelques jours sans données de justifications. De toutes façon tu ne doit rien à personnes, la seule personne à qui tu doit quelque chose c’est toi.

    Dans le monde du web, le visiteur n’est qu’un personne qui cherche à assouvir un besoin d’information.
    Personnes ne lient personnes et encore tant mieux car c’est la que réside le charme du net. Celui qui est pas comptent qu’il trace sa route…

    Bonne continuation

  55. Pingback: La gestion des commentaires désobligeants ou injurieux | Casawaves

  56. Eric

    @Coreight, en fait là il y a beaucoup de commentaires mais c’est dû à la situation un peu particulière. La moyenne habituelle est plutôt d’une quinzaine de commentaires par billet, et beaucoup d’articles ne déclenchent que 2 ou 3 réactions, donc pour le moment je ne crois pas qu’il soit nécessaire de modifier le système. Mais j’y viendrai si cela devient vraiment ingérable.

  57. Eric

    @Mael, pour juger si une personne « prend le melon », je pense qu’il faut bien la connaître, la côtoyer, etc… Comme nous ne nous connaissons pas, pourrais-tu me donner quelques exemples concrets qui illustreraient ton propos ?

  58. Beau petit article que j’ai pris soin de lire entièrement =)
    Donc personnellement, je n’ai rien à redire et j’attends avec impatiences les prochains articles 😉

  59. Salut Eric,

    je te lis depuis un bout de temps, je ne réagis jamais aux articles… parfois je devrais mais bon… je préfère garder cette distance dont tu parle dans ton mot.

    Mais là franchement… Pourquoi te sens tu obligé de te « justifier » sur cet arrêt, expliquer le pourquoi du comment… Allez franchement!

    Que l’on râle sur Laurence Ferrari à la présentation du JT parceque le choix n’est pas si vaste que ça (pour le commun des téléspectateurs) ok… mais sur un blog! aussi bon soit-il (et le tien est dans cette catégorie)!

    Si le lecteur n’est plus content avec ton contenu, il annule son abonnement RSS (on peut lui filer quelques tutos s’il cale!)
    Le choix est vaste, très vaste!

    Quand tu écris le fameux article promo, j’aime lire que c’est un publi rédactionnel, ça me va.

    Je lis ton blog car ça me détend, ça m’informe, ça m’occupe intelligemment!
    Tes paroles ne sont pas des paroles divines, je croise mes infos au besoin, car je suis intelligent 🙂

    Laisse « pisser le mouton » et que le râleur passe son chemin!

    Nous on aime te lire et on te soutien! Franchement, prends de la distance et continue à nous abreuver d’articles intéressants (ou moins -> mais ceux là on est encore libre de les zapper)

    Courage mon bon Eric, après la pluie…

    au plaisir de te lire encore.
    Olivier

  60. Eric, je n’ai pas lu l’article car trop long. Je pense que je ne suis pas le seul. T’aurais dû faire une video à mon avis.

  61. Bonjour,

    je me permets de faire ce commentaire pour exprimer mon point de vue personnel.

    Je suis un lecteur « passif » de
    presse-citron, je ne lis que les articles, pas les commentaires.
    Quand un article est noté comme sponsorisé, cela se voit, et on est libre de le lire ou non et je trouve leur fréquence d’apparition vraiment négligeable (pas comme de plus en plus de blogueurs dit « influents » qui voient leur fréquence de publication doublée par l’ajout de posts sponsorisés).

    Alors continue à poster, au rythme que tu veux, sur les sujets que tu veux, c’est au lecteur de s’accorder sur tes choix, pas l’inverse.

  62. Bon apparemment le buzz Press-Citron a fonctionné, depuis ce matin j’ai du mal à aller sur le blog

    Non j’déconne, y’a pas assez de billets sponsorisés à mon goût, tu devrais en faire plus, et emmerder tout ceux qui te font chier, après tout t’es sur ton blog quand même ? ;D

  63. @mael, facile de balancer un  » t’as pris le melon » et de ne pas etayer tes réponses et encore moins de réagir a Eric qui a eu la politesse de te lire et répondre. Eric a pris le melon ? OK moi ceux qui prennent le melon je les cotoie plus, les lis plus, bref, les laisse de coté. Nous ne te reverons plus, je pense ou alors j’aurais mal compris ? ou alors il s’agirait seulement de méchanceté gratuite ?
    Arretez de faire CH.. avec vos comm qui n’apporte rien. Perso il m’est arrivé de me détourner d’un blog parce que la ligne éditorial ou le redac devenait chiant. Si vous ressentez ceci, faites comme moi. Laissez tomber le fameux blog. Perso, je vois pas ou Eric a pris le melon, je ne comprend pas non cette justification ici. Ca aura le mérite d’en rassurer certains et qu’il mette une url de redirection en cas de récidive :p

    Enfin le débat du bloggeur pro ? perso je m’en fout, une fois de plus, si je ne veut pas cliquer sur les pub ou activer adblock, je suis encore libre. Ca me rappelle le débat des mecs qui se plaignent de julien courbet et qui le mette (loin de moi de te comparer avec M. jemefaisdupognon surlamiseredesgens).
    POur résumer mon point de vue, continue a te casser le cul pour nous pour chercher des softs, des articles que nous, nous n’avons pas le temps de chercher et merci pour le job

    keep ono rockin’ man

  64. Non, tu n’as pas changé et tu restes toujours aussi passionnant, fais fi des médisances jalouses. Continu à écrire comme tu le fais et je te serais toujours aussi assidu.

  65. Alors voilà, j’avais commencé à écrire un com sur la fermeture pour inventaire, puis au moment de poster, les com étaient fermés 🙁
    Je pense qu’il est toujours plus ou moins d’actualité :

    Bonjour Eric,

    Comme beaucoup de monde ici, je trouve ça moche de voir des personnes aussi peu respectueuse de votre travail. J’ai du mal à concevoir le plaisir / l’acte de venir critiquer de façon insultante un blog, un travail, une vie, un homme.

    De quel droit ? Rétorquer que c’est le principe du blog, je suis désolé, mais le blog c’est l’échange, pas un lynchage ou un défouloir.

    Vous êtes un passionné du web, je trouve que vous avez des initiatives fortes et innovantes : « Parole de blog » par exemple. Toujours navrant de voir des gens prendre plaisir à casser le travail des autres par pur plaisir ou jalousie. Vous n’êtes pas content ?! Montez votre blog, aller ailleurs !
    Effectivement, un bon indicateur est le nombre visites, mais au-delà de çà vous êtes peut-être déçu de la tournure qualitative de la participation de certains ?

    Je dois vous dire que je culpabilise un peu. Depuis des mois, je suis lecteur de ce blog et je constate une « trollisation » croissante, ainsi qu’un « agacement », tout à fait compréhensible et justifier, naissant dans vos réponses.

    Je me posais alors la question de comment vous faisiez pour encaisser tout cela ? Aujourd’hui, j’ai ma réponse : mal.

    Plusieurs fois, j’avais envie de poster contre certains posts qui me semblaient déplacés et injustes. Quand c’est vous qui répondez, la perception n’est pas la même ou alors on vous rétorque que vous n’acceptez pas les remarques. Ceux qui disent cela ne doivent pas se rendre compte. Il est bien beau et facile de donner des leçons de « tu devrais faire ci, tu devrais faire çà ».

    Alors oui aujourd’hui, je regrette d’avoir été parmi la majorité silencieuse contente de lire vos articles, sans forcement les défendre face aux Trolls. La politique tacite sur le net de ne pas répondre aux trolls, doit par moment vider son sac. Je crois donc en la suppression de certains messages qui n’apportent rien. Le système de pcinpact sur la modération des commentaires me semble correct sur ce point.

    Je me joins à tous les autres commentaires : content de vous revoir !

  66. Un de tes meilleurs billets à mon goût. Il va bien plus loin que le monde du blog, il met en valeur la société même, je dirai.

  67. Alors voilà, j’avais commencé à écrire un com sur la fermeture pour inventaire, puis au moment de poster, les com étaient fermés 🙁

    Je pense qu’il est toujours plus ou moins d’actualité :

    Bonjour Eric,

    Comme beaucoup de monde ici, je trouve ça moche de voir des personnes aussi peu respectueuse de votre travail. J’ai du mal à concevoir le plaisir / l’acte de venir critiquer de façon insultante un blog, un travail, une vie, un homme.

    De quel droit ? Rétorquer que c’est le principe du blog, je suis désolé, mais le blog c’est l’échange, pas un lynchage ou un défouloir.

    Vous êtes un passionné du web, je trouve que vous avez des initiatives fortes et innovantes : « Parole de blog » par exemple. Toujours navrant de voir des gens prendre plaisir à casser le travail des autres par pur plaisir ou jalousie. Vous n’êtes pas content ?! Montez votre blog, aller ailleurs !

    Effectivement, un bon indicateur est le nombre visites, mais au-delà de çà vous êtes peut-être déçu de la tournure qualitative de la participation de certains ?

    Je dois vous dire que je culpabilise un peu. Depuis des mois, je suis lecteur de ce blog et je constate une « trollisation » croissante, ainsi qu’un « agacement », tout à fait compréhensible et justifier, naissant dans vos réponses.

    Je me posais alors la question de comment vous faisiez pour encaisser tout cela ? Aujourd’hui, j’ai ma réponse : mal.

    Plusieurs fois, j’avais envie de poster contre certains posts qui me semblaient déplacés et injustes. Quand c’est vous qui répondez, la perception n’est pas la même ou alors on vous rétorque que vous n’acceptez pas les remarques. Ceux qui disent cela ne doivent pas se rendre compte. Il est bien beau et facile de donner des leçons de « tu devrais faire ci, tu devrais faire çà ».

    Alors oui aujourd’hui, je regrette d’avoir été parmi la majorité silencieuse contente de lire vos articles, sans forcement les défendre face aux Trolls. La politique tacite sur le net de ne pas répondre aux trolls, doit par moment vider son sac. Je crois donc en la suppression de certains messages qui n’apportent rien. Le système de pcinpact sur la modération des commentaires me semble correct sur ce point.

    Je me joins à tous les autres commentaires : content de vous revoir !

  68. Salut Eric,
    Contente de voir que tu as repris du service ! Mon Netvibes paraissait tout triste sans tes titres inspirés 🙂

    Je crois que tu te laisses beaucoup toucher par les commentaires agressifs et la « connerie humaine » comme tu dis.

    Je me souviens avoir lu un jour une phrase très utile. Cela disait quelquechose comme : « Ne perdez pas votre temps à essayer de convaincre ceux qui ne vous écoutent pas. Economisez votre énergie pour échanger avec ceux qui vous écoutent. »

    Cette idée m’a beaucoup servi 🙂

    Welcome back,
    Eve

  69. Eric Dupin devient une star médiatisé du web 🙂
    Tu dechaines donc les passions !
    Peut-être bientoôt les photos dans Gala :D.

    Sinon pour revenir sur le terme « blogueur professionnel », je pense qu’on va tendre vers « blogueur » pour les « pro » et « blogueur amateur pour les autres »

  70. J’ai tout lu ! ;o) Le commentaire de Pierre semble être surtout de la jalousie, car toi Eric, tu gères ta vie professionnelle (bloguesque donc) comme tu l’entends. Je vois dans tes commentaires que certains lourds sont toujours là, mais c’est la rançon du succès !

    Et sinon, ta pause a été si courte que je ne l’ai même pas considérée comme telle ! En fait, je me suis occupée en lisant les commentaires… ;o)

  71. Bonjour Eric,
    Content comme beaucoup que tu sois revenu. Comme je le disais (mal) dans un commentaire précédent, il ne faut pas se laisser dicter sa conduite par les gens qui veulent rendre les autres heureux contre leur gré.
    Quand aux attaques personnelles, il faut bannier leurs auteurs. Définitivement. Tu as bien fait.
    Pour les grincheux qui se plaignent de censure, au temps pour eux.

  72. Je lis ton blog avec un lecteur de flux RSS. Autant te dire que les commentaires , les trolls et les chieurs de service qui viennent ici pour te pourrir la vie, je n’en ai rien à carrer…

    Je lis ce que tu écris car cela m’interresse (sur un gros pourcentage)et ce qui me navre, c’est que tu te sois fendu d’un article pour te justifier.

    Bon je retourne dans mon lecteur RSS.

  73. Pingback: Presse citron est de retour !!! | youbuzz

  74. Bonjour Eric,

    Eh bien, que de commentaires positifs ! Je me permets d’appuyer ces propos et te souhaiter bon retour sur ton oeuvre.

    3 jours ce n’est rien, mais de toute évidence tu es addictif au vu de cette centaine de réactions 😉

    J’ai beaucoup aimé cet article, tu touches dans le mil le sujet de la société virtuelle. Passionnant et inspirant !

    Quant au melon… LOL. Si avoir un style du tonnerre et une plume délicieuse signifie avoir le melon… Tu es le roi des cucurbitacées !

    Bonne journée

  75. Je suis toujours étonné de lire ce type de billet sur certains gros bloggueurs. Je me dis certainement (à tort) qu’à leur place, les commentaires désobligeants, stupides ou injurieux… et bien je n’en tiendrais tous simplement pas compte !

    Mais bon j’imagine que derrière le blogueur il y a une « âme sensible » qui doit finir par saturer à force de recevoir ce type de messages ?!

    Enfin, ce que m’hallucine le plus, c’est que des personnes se permettent d’avoir une attitude très limite sur un contenu complètement gratuit qu’une personne se donne la peine d’écrire, de maintenir bref d’investir énormément de temps sans pour autant avoir une contrepartie financière qui soit forcément à la hauteur. Bien sûr, la critique constructive est intéressante voire pratiquement essentielle à un blog mais, pour le reste, si un blog m’irrite je m’y désabonne, tout simplement !!

    Mais bon comme disait un tonton, les c.. ça ose tout c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnaît !

    En tout cas bravo pour ton blog et bonne continuation…

    Sloom

  76. hello!

    ne serais tu pas victime de la bonne vieille « jalousie de la réussite »? Tu sais cet acquis bien français qui fait qu’au lieu d’avoir envie de rejoindre les gens qui accomplissent de belles choses (comme toi) on se dit que c’est improbable sinon impossible d’y arriver. Le réflexe naturel alors c’est de faire ‘tomber’ ceux qui sont en haut à son niveau voire plus bas, de les faire chuter dans sa hierarchie de valeurs pour pouvoir soi même se mettre au dessus. C’est vieux comme le monde ce truc là!

    Ca m’inspire du mépris et du dégoût.

    Les « grands » laissent cracher les « petits ». Et toi tu fais partie des grands!

    good luck!

  77. Bonjour,

    Je suis une lectrice assez peu régulière de presse citron, et je suis moi aussi heureuse que tu sois de retour.

    Parfois il est nécessaire de faire une pause pour souffler un peu et recharger ses batteries.

    Personnellement je peux aussi comprendre que tu aies ressenti le besoin de te justifier sur ce départ. Ca peut aussi permettre de relativiser ce qui s’est passer et surtout de ne pas se sentir seul face a des commentaires qui peuvent blesser.
    Je ne sais pas si c’est dans ce sens la que je devais le prendre, et si ce n’est pas le cas, j’en suis désolée.

    De toute manière quoiqu’il arrive je pense que nous pouvons tous comprendre que tu es besoin de faire des pauses. Tu fais déjà beaucoup de chose pour nous en gérant ce blog…

    Bon courage…

  78. Pingback: [fr] Fuzz gagne son procès en appel et créé un précédent

  79. Bonjour Eric,
    Tout d’abord, je t’apporte tout mon soutien dans les problèmes personels qui te touchent (quels qu’ils soient), et espère du fond du coeur que tout s’arrangera pour toi.

    Ceci étant dit, j’aurai quelques remarques à formuler, en toute courtoisie.

    1/concernant le « trolling »
    Le problème c’est que si certains te semblent braqués contre toi, c’est aussi par ce que les qualificatifs de trolls, d’aigris et autres frustrés tu les a affublé à des gens qui n’étaient tout bêtement et simplement pas d’accord avec toi….
    Je vais parler de ce que je connais, quand certains graphistes sont venus s’exprimer sur ton utilisation de wilogo pour ton concours de t-shirt fuzz, et par ce qu’ils croient sincèrement qu’il s’agit là d’un danger pour les jeunes professionnels (de la profession, comme dirait l’autre), tu y as tout de suite vu un « trolling anti-wilogo » et des « graphistes frustrés »….
    Qui sème le vent récolte la tempête..Comment veux-tu que moi graphiste et néanmoins lecteur de le première heure de ton blog (de moins en moins je l’avoue…), affublé des qualificatifs de troll et autre frustré le jour où mon opinion a différé de la tienne, je puisse accorder un quelconque crédit à ton coup de gueule contre ces mêmes « aigris et frustrés »???

    Et pourtant je suis 100% d’accord avec toi, pour avoir lu certains commentaires , qu’il s’agit parfois d’attaques gratuites et stupides, mais comment le savoir, vu que tu m’as mis dans le même sac pour un simple délit d’opinion????

    2/ sur le buzz de la fermeture.
    Tu bottes superbement en touche, néanmoins (et il n’y a pas de mal à ça), tu pourrais difficilement me regarder dans les yeux et me dire que tu n’avais pas conscience en postant ce billet (« fermeture blabla »…) que celui-ci allait provoquer un gros buzz dans la « blogosphère » ….
    Encore une fois rien de mal à ça, mais simplement «  »assumer »… (on va y revenir).

    3/ publipostage.
    Je n’arrive pas à comprendre pourquoi tu as tant de mal à assumer la présence de publi-reportages sur ton site…..??? Il est pourtant tout à fait légitime en tant que blogueur « pro » que ceux-ci constituent une vraie partie de ton contenu, et personne ne verra de mal à ça…
    Par contre, par contre….
    Affirmer publiquement que:

    « il y a eu exactement deux billets de ce type en 2008 sur Presse-citron »

    C’est se moquer ouvertement de ton lectorat pour lequel tu dis pourtant « je pense avoir largement prouvé le respect dans lequel je tenais les Presse-citronnautes »

    Il suffit d’aller fureter ici:
    http://www.presse-citron.net/p.....t-securise

    ou là:
    http://www.presse-citron.net/s.....me-edition

    Voir encore là:
    http://www.presse-citron.net/c.....asus-eeepc

    (avec un « cet article n’est pas sponsorisé par Orange » en entête d’article et un « Je fournis 3 billets d’ambiance à Orange – 1 par jour- contre un pass sur le congrès, voilà le deal. » en commentaire 61…).

    Sans compter les cadeaux anniversaire de presse-citron, qui ne sont pas en effet des billets sponsorisés, mais qui ne ressemblent pas tellement non plus à une initiative de blogueur indépendant « free as a bird »…

    Encore une fois où est le souci avec ces billets sponsorisés? Aucun pour moi, il suffit de le dire et de l’assumer, sinon en tant que lecteur lambda, j’ai la trés désagréable impression qu’on se moque un poil de moi….

    Voilà, j’ai exprimé mon opinion. Peut-être y verras-tu un gros trol frustré et jaloux, peut être que tout simplment tu t’en fous, peut-être que ça permettra d’engager une discussion sur certains points.. quoi qu’il en soit, c’est dit.

    Encore une fois, c’est ton blog, tu le gères comme tu veux, et personne n’a à te donner de leçon, mais d’un autre côté, les commentaires sont publics et ouverts à tous, alors je revendique le droit moi aussi d’y exprimer mon opinion… Aprés il t’appartient de laisser, supprimer, ignorer, ou tout autre action qui te semble judicieuse « chez toi ».

    Je me suis permis de te dire tout ça, par ce qu’étant lecteur depuis de nombreuses années, j’ai tout d’abord trouvé plein de choses intéressantes, puis un peu moins, et puis maintenant (et comme je te l’ai exprimé précedemment), j’ai carrément l’impression qu’on se moque de moi (2 billets Sponsorisés, Franchement…..)

    Bonne continuation à toi, en tout cas, en espèrant que tes soucis personnels se règlent au plus vite.

    Cordialement,

    Christophe HERBINET.

  80. Pingback: Fuzz gagne son procès en appel !!! - Café Froid .net

  81. moi je m’en fiche de vos histoires,moi je veus juste des news infos du web 2.0,des bon programmes et services qui facilite ma vie d’internaute; un point c ‘est tout

  82. Je lis et ne commente que très rarement (je n’ai jamais commenté ton blog même si je viens plusieurs fois par jour).
    En tant que lecteur, il est facile pour moi de croire te connaître (on se dévoile un peu dans chacun de ses articles).
    Et il me semble remarquer en toi un grand sens des responsabilités et d’intégrité.
    Beaucoup plus que la moyenne des blogueurs !
    Cela à mon sens te fragilise un peu face à certains « Bourrins » qui attaquent sans vergogne tes billets.
    Je mets à disposition dans mon entreprise des documents sous Outlook pour mes clients internes.
    (Je suis gestionnaire télécom de ma boite, 102 GSM et 495 Fixes).
    Dernièrement, j’ai attiré l’attention sur la problématique de l’utilisation des GSM et de la Santé en mettant à disposition des documents entre autre de l’OMS et de l’AFOM pour mieux gérer les risques des champs électromagnétiques.
    Il m’est revenu un nombre énorme de mails remettant en cause mes choix de portatifs, provider, « que comptes-tu faire pour ma santé » …..
    Cette petite anecdote juste pour te dire que même avec les meilleures intentions, il y aura toujours des gens pour critiquer même sans raison ton action (au départ cela partait pour moi d’un bon sentiment !?).
    Assez parlé de moi (pas intéressant).
    Je suis bien heureux de te lire tous les jours et j’espère encore longtemps !!!
    Bien Amicalement.
    Domi.

  83. Bonjour Eric

    Bienvenue chez toi 😉 super content de te lire à nouveau en tout cas même si la pause a été courte elle aura au moins permis au citron de reprendre ses couleurs !

  84. J’ai vu que la cours d’appel a finalement donné tort a Oliver Martinez. Merci a toi d’avoir passé tout ce temps, cette énergie, et cet argent, pour le web 2.0.

  85. Mouai…que dire pour un 1er com…

    Bon alors, aller pour la forme.

    Les commentaires sont pathétique, alors dès que l’on fait la moindre remarque, critique, constat de négligence on est qualifié de troll jaloux, aigri, envieux, frustré du clavier etc etc.

    En fait qui insulte qui?

    Les blogs sont devenu un média comme les autres, c’est le culte de la pensée unique.

    Mes remarques ne s’adresse pas particulièrement à pressecitron, elles sont d’ordre générale sur la blogosphère. Car j’ai déjà subit plusieurs bannissement pour avoir dénoncer (preuve à l’appui) certains travers sur la toile.
    Bonsoir.

    Ps: je sais je suis un dangereux terroriste extremiste.

  86. Mouai…que dire pour un 1er com…

    Bon alors, aller pour la forme.

    Les commentaires sont pathétique, alors dès que l’on fait la moindre remarque, critique, constat de négligence on est qualifié de troll jaloux, aigri, envieux, frustré du clavier etc etc.

    En fait qui insulte qui?

    Les blogs sont devenu un média comme les autres, c’est le culte de la pensée unique.

    Mes remarques ne s’adresse pas particulièrement à pressecitron, elles sont d’ordre générale sur la blogosphère. Car j’ai déjà subit plusieurs bannissement pour avoir dénoncer (preuve à l’appui) certains travers sur la toile.
    Bonsoir.

    Ps: je sais je suis un dangereux terroriste extremiste.

  87. La France est un pays d’envieux, laisse Eric, tu ne peux rien n’y faire. Ici on ne supporte pas la reussite… C’est dur a dire mais c’est la triste réalité.

    En tout cas bravo d’avoir transformé un ptit blog, en une  » grande brasserie ».

    Good luck Lemon

  88. Un seul mot pour qualifier cet article … Bravo.
    Et bonne continuation de pressage.

  89. bonjour, alors voilà je ne laisse jamais de commentaires dans les blogs et celui-ci est le premier et le dernier mais juste pour dire que quand un magazine ne me plait pas je n’écris pas au courrier de la rédaction pour exprimer mon mécontentement et que quand le magazine me plait je n’envoie pas des chocolats aux journalistes… Donc je n’ai pas compris les agressions ou autres dont vous aviez l’objet, vous auriez pu arrêter le blog je n’aurai pas bruler un cierge pour autant … J’apprécie votre travail, sponsorisé ou pas, j’apprécie votre ton, professionnel ou pas … Alors si certain n’aime pas votre travail qu’ils aillent lire ailleurs, il y a assez de blogs sur internet pour que chacun y trouve son bonheur… et que l’on remette le blog à sa place, un billet d’humeur, une musique qui nous rassemble après c’est pas non plus du journalisme de guerre… Voilà, salutation à tous, bon travail Mr Eric, bon repos ou autres activités !!!! SBAM

  90. Si je peux me permettre un conseil/remarque : en étant si explicite voire en se dévoilant tu donnes vraisemblablement des armes aux malsains dont le passe temps est de nuire pour exister.

    La meilleur réponse à mon avis aux attaques même les plus pernicieuses c’est l’indifférence

    « L’indifférence fait les sages et l’insensibilité les monstres. » Diderot.

  91. Pingback: Affaire Fuzz-Martinez: Fuzz gagne en appel!!

  92. Je ne penses pas faire partie des 1ers lecteurs, des pionniers de Presse Citron…

    Malgré tout, en plein succès (si si qd même) tu n’as pas hésité à prendre le temps de me répondre suite à une petite remarque par email. Donc ceux qui disent que tu t’éloignes de ton lectorat, que tu n’es pas dispo… ça devrait te faire sourire comme tu dis. Certains profitent de cet anonymat (relatif!) pour lâchement se lâcher. Des petites gens en somme, frustrés et envieux de la réussite de quelqu’un qui me semble-t-il arrive à toucher les geeks et les moins geeks. Soit plutôt fier de se que tu fais car tu le fais très bien.
    Welcome back !

  93. Eric

    @Christophe HERBINET
    Je le répète : je n’ai publié que 2 posts sponsorisés sur Presse-citron en 2008, ceux indiqués dans ce billet. Pour Poker Room ce n’est pas un post sponsorisé mais un Publi-rédactionnel. La différence est fondamentale : un publi-rédac est un encart fourni tel quel par l’annonceur, qui loue un espace sur un support, comme dans la presse traditionnelle. C’est une pub dont le contenu n’est pas une bannière mais un texte, tout simplement. Pour les deux autres exemples, ce que tu dis est faux, évidemment. Le post sur SFR n’est payé par personne, c’est une info à part entière reçue comme des centaines d’autres par communiqué de presse, que j’ai sélectionnée et publiée car elle me paraissant intéressante pour mes lecteurs. Je tiens le CP à ta disposition, avec le nom du contact chez SFR, que tu pourras contacter directement si tu veux vérifier. Je n’ai aucun deal avec SFR et je ne connais personne là-bas.
    Pour Orange, idem, tu dis n’importe-quoi, désolé. Le deal que j’avais avec eux sur le salon de Barcelone était un deal éditorial, et c’est d’ailleurs une très bonne expérience que j’espère bien renouveler pour la prochaine édition, mais aussi avec d’autres partenaires. Je n’ai pas été payé pour écrire ni pour faire la promo de qui que ce soit, je devais juste fournir 3 billets d’ambiance sur les coulisses du salon qui ont été publiés sur le portail d’Orange. C’est tout.
    Donc avant de faire des procès pour tout et n’importe-quoi, il serait préférable de se renseigner un peu avant.
    Mais ton commentaire a au moins le mérite de clarifier les choses et de dissiper un éventuel malentendu, en fournissant justement des exemples erronés, et je t’en remercie. En te regardant des les yeux.

  94. Eric

    @Christophe HERBINET
    Précision : j’ai supprimé le lien vers qui tu sais dans ton commentaire car je ne vais quand même pas faire la promotion et offrir un backlink à un site qui cultive une rancoeur à vie à mon encontre et qui ne manque pas une occasion de me vomir dessus, dans ses propres colonnes, mais aussi dans d’autres sites, forums et blogs, à grands renforts de propagande fondée sur des mensonges, des contre-vérités et des approximations (comme toute propagande).
    J’accepte le débat et la contradiction, pas la calomnie.

  95. Malheureusement plus on est connu et plus on attire les médisances et les ennemis. Mais il faut continuer, persévérer et passer outre. Bien sur c’est pas facile, on a tous plus ou moins déjà été confronté à ce genre de situation (au moins dans la vie réelle), et je crois que ca prouve un certain sens de sensibilité et donc d’humanité que de se remettre en question, et de prendre un peu de recul, contrairement à « eux ». Courage et continue car ton blog est très intéressant et lu par beaucoup. Il ne faut pas laisser une minorité faire « chier » la majorité 🙂

  96. C’esr la rançon du succès et puis le droit d’être fatigué on l’a tous…En tous cas moi depuis 4 ans que je te lis régulièrement je ne trouve pas que tu aies changé tout au plus tu t’es amélioré.

  97. Welcome back et bon courage! Le sentiment de propriété qu’ont certains lecteurs sur le blog qu’ils lisent me surprendra toujours.

  98. il y aura toujours des imbécile ceux la resteront idiot à vie.

    ce blog es super bonne continuations

    Dill

  99. @Eric,
    Merci pour ces précisions, on est pas d’accord sur tout, loin de là… mais c’est toujours intéressant d’en débattre de cette façon, appréciant moi aussi la contradiction quand elle s’exprime dans la courtoisie et le respect de chacun…
    Sur ce : bonne continuation à toi.

  100. Ce billet est extrêmement intéressant car il met en exergue de multiples incohérences et injustices dont sont aujourd’hui victimes les bloggers.

    Sur le break de trois jours :

    Alors qu’un salarié (qui est rémunéré) a le droit de prendre 5 semaines de vacances un blogger n’aurait pas le droit de s’absenter 3 jours sans raison. En d’autres termes un blogger serait lié par un contrat moral envers les internautes et doit leur rendre des comptes alors qu’on lui interdit en contrepartie d’accepter de se faire rémunérer par des billets sponsorisés.

    Sur les billets sponsorisés :

    Je ne comprend pas pourquoi un blogger n’aurait pas le droit de vivre de son travail alors qu’il travaille beaucoup plus qu’un journaliste papier.

    Pour reprendre un fameux adage : « tout travail mérite salaire ».

    J’ai vraiment du mal à comprendre au nom de quoi un bloggers professionnel se doit de devoir travailler la journée pour pouvoir blogger gratuitement la nuit.

    Sur la prétendue obligation du professionnel :

    Encore une fois il y a la une incohérence dans la mesure ou l’on estime d’une part qu’en tant que professionnel le blogger aurait des obligations vis à vis de ses lecteurs et d’autre part il ne doit pas être rémunéré n’y prétendre vivre des nombreuses heures passées à rechercher des informations à diffuser à ses lecteurs.

    Il me semble que soit le blogger est un professionnel et dans ce cas il a le droit de monétiser son audience soit on estime que ce n’est pas un professionnel et dans ce cas il ne devrait être redevable de rien envers ses lecteurs.

    En définitive, je suis pour mettre en place des systèmes permettant de trouver un modèle économique afin de monétiser les blogs et permettre aux bloggers de vivre de leur travail, de pouvoir y consacrer plus de temps afin de pouvoir poster des billets de qualité.

  101. Je reviens juste sur la gestion des commentaire qui peut être parfois difficile (pas au sens quantité de travail) moralement.

    Vu la renommé de presse-citron, peut etre serait il temps de prendre (si c’est techniquement et financièrement possible) un manager (pour ne pas employer le terme de modérateur) de commentaire qui serait, lui, affectivement détaché du contenu du post lui même.

    Il ne travaillerai donc pas sur l’aspect technique, relaliste, trolliste des reactions, mais modererait, de manière poli, tout commentaire attaquant de manière significative le posteur, plus que le fond de la question.

  102. Et bien au moins, ça a le mérite d’être clair et écrit dans une prose très agréable à lire comme d’habitude, je pense si des individus trouvent encore quelque chose à redire, c’est soit qu’ils ne lisent pas bien le français, ou soit qu’ils ne le comprennent pas, et l’explication de texte, c’est niveau collège, alors on peu rien faire pour eux !! bravo pour le billet, et bon retour !!

  103. Du pur bonheur cette expression dont tu as usé : « Fermez le ban » et qui témoigne d’une grande histoire, de grandes émotions et de petites victoires. Ban, comme dans banlieue, dans bandit, dans abandonné. Ban, très proche du mot communauté sur laquelle tu t’es largement ouvert, et rien que pour cela, surement sans en maitriser parfaitement les contours, c’est un bel hommage à l’histoire des langages la plus ancienne, bien sûr, je tiens en toi, une possible preuve s’il en fallait une, de l’existence persistante des proto-indo-européens.
    Merci de ne pas être passé à côté de ça. 🙂

  104. De la masturbation intellectuelle..j’ai lu les 20 (vingt)premières lignes de cet article. Il n’y a que de l’ego et de la sensibilité mal placé. Bloger en pro c’est accepter son succès, c’est pas un métier.
    Amitiés
    Un blogeur-de-la-blog-O-sphère

  105. Eric

    « …j’ai lu les 20 (vingt)premières lignes de cet article »
    Ah bon, et comment pouvez-vous porter un jugement alors ?

  106. Je part du principe que je suis invité sur ton blog faire un commentaire malsain serait un manque de respect, si je ne suis pas d’accord je le dit mais je reste correct car les mots peuvent blesser plus que les paroles.

    Puis ont est sur le net alors si ont est pas d’accord ont change de site point barre à mine. 😉

  107. Pingback: La Brigade Anti Troll | Marketing en Chine

  108. Pingback: Affaire Fuzz-Martinez: Fuzz gagne en appel!! | unsimpleclic

Send this to a friend