Cadeau : Warner Home Vidéo offre 10 coffrets de Chuck aux lecteurs de Presse-citron

Si on avait dit à Chuck Bartowski, vendeur dans un magasin d’électroménager et geek invétéré, que la sécurité nationale reposerait sur ses épaules, il ne l’aurait jamais cru… Afin de promouvoir la sortie en DVD et Blu-Ray disc de la série Chuck, Warner Home Vidéo offre 10 coffrets de Chuck aux Presse-citronnautes, comme ça, gratos,

Si on avait dit à Chuck Bartowski, vendeur dans un magasin d’électroménager et geek invétéré, que la sécurité nationale reposerait sur ses épaules, il ne l’aurait jamais cru…

Afin de promouvoir la sortie en DVD et Blu-Ray disc de la série Chuck, Warner Home Vidéo offre 10 coffrets de Chuck aux Presse-citronnautes, comme ça, gratos, sans contrepartie, juste pour vous faire plaisir.

Comme d’habitude ici, pas de concours, pas de règlement puisque c’est juste un cadeau, mais je vais un peu innover dans la méthode de distribution : au lieu d’attribuer les lots aux commentateurs sur Presse-citron, ils seront distribués via Twitter. Pour avoir une chance de remporter un coffret Chuck, il vous suffit donc de me suivre sur Twitter à http://twitter.com/pressecitron et de poster une simple réponse indiquant « coffret Chuck » avec votre adresse email. Les 10 auteurs des 10 premiers Tweets gagneront un coffret.

Ce n’est pas pénalisant ni inéquitable : il est très facile de s’inscrire et de me suivre sur Twitter, c’est gratuit et c’est également une façon de récompenser mes followers, qui sont aussi des lecteurs de Presse-citron.

Comme vous, en fait 🙂


44 commentaires

  1. Argh, ce post n’était pas encore dans mon flux RSS, heureusement que j’suis directement venu voir sur le site héhé.
    Posté sur Tweeter et mon adresse mail, j’ai un peu zappé de la mettre je vais le faire de ce pas 🙂

  2. Pingback: Chuck Vs. Presse Citron | Critictoo

  3. @Laurent-Paul :
    Pour que ce soit un publi-reportage encore faudrait-il qu’il y ait un reportage, et qu’accessoirement j’aie été payé pour. Ce qui n’est pas le cas bien sûr sinon je l’aurais indiqué, je n’ai même pas demandé un coffret pour moi.

  4. C’est un peu segmentant comme manière de faire.

    Tous le monde n’a pas un compte tweeter et pourtant tous le monde souhaite participer.

    Le temps de créer un compte, 10 personnes étaient passer devant moi.

    Le choix par commentaire est quand même bien plus simple et beaucoup plus ouvert.

  5. Hello.
    Alors en lisant cet article je me suis dit : voilà une bonne occasion de s’inscrire à Twitter.
    Ceci fait, je ne sais pas si cela est du à mon grand age, mais je n’ai rien compris.
    Comment ca marche Twitter ? J’ai écri 2-3 conneries pour essayer sur mon profil : ca marche. Mais par contre pour écrire un message à Eric, j’ai pas capté.
    J’ai tenté d’écrire un truc du genre « @pressecitron blablabla » mais mon message n’est pas apparu.
    D’après le peu que j’ai compris, il faut que « pressecitron » me « follow » pour que mon message apparaisse. Dans ce cas, comment aurais-je pu /du participer à ce concours ? Eric : as tu reçu mon message ? Merci de votre aide.

  6. Désolée d’être si désagréable mais c’est plus fort que moi.

    Je ne supporte pas les gens comme Laurent-Paul, très français râleur. Tabou ! Va-t-en !

    Je trouve qu’en ce moment la France va mal même si c’est la crise dans le monde, on ne sait plus innover et surtout prendre le risque d’investir, faire du marketing par rapport aux autres pays…

    On avance comme une tortue à cause des réactions des personnes comme Laurent Paul.

    Désolée Eric d’être si en colère sur votre blog mais je vous trouve trop adorable et vous méritez largement de gagner votre vie. Mettez à fond les publireportage, les pubs, les sponsors du moment que vous écrivez toujours des bons articles.

    On ne s’est jamais plaint, avant l’ère internet, des pubs dans les magazines ou journaux mais cela ne nous a jamais empêché de continuer à les acheter…

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.