Suivez-nous

Gaming

Call of Duty : Warzone a banni 20 000 cheaters, dont un streamer

Activision ne fait pas dans le détail et rien ne pourra arrêter sa lutte contre les tricheurs, ni même la notoriété.

Il y a

  

le

 
ban-twitch
© Presse-citron.net

Si vous avez succombé à la hype de Warzone, le battle royale version Call of Duty, vous ne devez déjà plus supporter les cheaters. Toutefois, une nouvelle devrait vous apporter du baume au coeur. Activision vient de bannir 20 000 tricheurs des serveurs Warzone. La chasse aux cheaters continue chez Activision. En mars dernier, la société annonçait avoir bloqué plus de 70 000 comptes pour des raisons similaires.

Selon les informations par Vice, les 20 000 bans comprennent un streamer important ainsi qu’un joueur de football américain. Le streamer étant Wagnificient (Nick Wagner), tandis que le joueur appartiendrait aux Clemson Tigers. Le point commun entre ces 20 000 comptes utilisateurs est l’utilisation d’un programme permettant d’obtenir plus de facilités pour éliminer ses ennemis. Cette opération massive a eu lieu lundi dernier, alors que Wagnificient était en plein live. Ce dernier n’a pas perdu de temps pour réagir sur Twitter.

EngineOwning dans le collimateur d’Activision.

Le streaming notable explique qu’après avoir fait son premier kill, son écran s’est figé et un message d’erreur est apparu. Il a ensuite redémarré le jeu avant de comprendre qu’il venait d’être banni. Le lendemain, cette figure du jeu vidéo a réapparu à travers le compte d’une autre personne. Le programme de triche dans le viseur d’Activision est EngineOwning. Pour utiliser EngineOwning, il est nécessaire de créer un compte et de payer.

Le site officiel d’EngineOwning vient de publier un communiqué. Ce document explique que l’outil de triche n’est plus fiable, et qu’Activision peut facilement détecter son utilisation. Les joueurs qui continuent d’utiliser EngineOwning peuvent être bannis d’un moment à l’autre. Le mieux est d’acquérir des skills sans utiliser d’assistances illicites, c’est mieux pour tout le monde. Les cheaters font parti de l’ADN de la licence Call of Duty, mais ce n’est pas pour autant qu’Activision se doit de tolérer de tels comportements.

Twitch
Par : Twitch Interactive, Inc
4.7 / 5
3,9 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests