Cartouches Atari 2600 d’E.T. : la légende urbaine prend fin

Le mystère entourant l’une des plus grandes légendes urbaines de l’histoire du jeu vidéo vient d’être levé. L’histoire concerne le jeu E.T. the Extra-Terrestrial pour Atari 2600 dont des centaines de milliers d’exemplaires auraient été enterrés au Nouveau-Mexique.

E.T. the Extra-Terrestrial a marqué l’histoire du jeu vidéo. Non pas qu’il s’agisse d’un bon jeu vidéo. Bien au contraire, puisqu’il a même été consacré « plus mauvais jeu vidéo de l’histoire ».

Atari_2600_ET

Nous sommes en 1982 quand E.T. sort sur Atari 2600. La console connait un énorme succès et une adaptation du film E.T. l’extra-terrestre est alors développée en quelques semaines. Quatre millions de cartouches sont produites mais le succès n’est pas au rendez-vous : Atari ne s’en remettra pas.

A l’époque (1983), une gazette baptisée Alamogordo Daily News rapporte qu’entre 10 et 20 semi-remorques avec des logos Atari sont venus enterrer leur contenu dans une décharge de la ville d’Alamogordo au Nouveau-Mexique. Il n’en faut pas plus pour que naisse la légende urbaine des millions de cartouches E.T enterrées au Nouveau-Mexique.

Le mystère est resté enfoui dans la mémoire des joueurs. Mais les cartouches sont bel et bien également restées enfouies dans le désert du Nouveau-Mexique.

A l’occasion du tournage d’un documentaire sur la Xbox One, des cartouches ET (principalement, mais aussi d’autres jeux Atari 2600) viennent en effet d’être récupérées. Il y en aurait quelques 728 000. Une page historique se tourne.

ET_Atari_2600_a

ET_Atari_2600_f

ET_Atari_2600_e

ET_Atari_2600_c

ET_Atari_2600_d

ET_Atari_2600_b

(source)


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. en clair une décharge illégale de la part d’Atari ou d’un de ses sous traitants. Ça devient nettement moins glamour vue comme ça.

Répondre