Casque de réalité virtuelle : l’HTC Vive se vendrait deux fois mieux que l’Oculus Rift

Alors que le casque Oculus Rift fait surtout la Une de l’actualité ces derniers jours, pour un procès dans lequel Facebook est accusé d’avoir volé des technologies pour mettre au point son casque de réalité virtuelle, une autre information est passée plutôt inaperçue : l’Oculus Rift se vendrait deux fois moins que le HTC Vive.

C’est en effet Tim Sweeney, le CEO d’Epic Games qui a fourni quelques chiffres et le roi de la réalité virtuelle ne semble pas être Oculus Rift, mais plutôt HTC avec son casque Vive. Le second étant plus cher que le premier, l’argument du prix ne semble donc pas être la raison de ces résultats.

Il se vendrait deux fois moins d’Oculus Rift, que d’HTC Vive

Ce qui explique qu’actuellement il se vend deux fois plus d’HTC Vive, que d’Oculus Rift, réside dans le choix du business modèle. Oculus a opté pour un environnement plutôt replié sur lui-même, le genre de stratégie qu’Apple a fait pour son iPhone par exemple. En revanche, HTC a privilégié un environnement nettement plus ouvert, en proposant par exemple une diffusion des titres via la plateforme Steam.

Les mots exacts de Tim Sweeney sont : « le HTC Vive se vend deux fois plus que l’Oculus dans le monde. Et cette tendance va continuer ». Il a également fait part de la même analyse, en indiquant : « Je pense que ce n’est pas la bonne solution. Quand vous installez les pilotes Oculus, par défaut, vous êtes dirigés vers l’Oculus Store. Il faut naviguer dans le menu et le fermer pour aller sur Steam. Ce que tout le monde fait ».

Tim Sweeney a étayé son explication en déclarant : « Regardez les applications de communication. Elles sont toutes multiplateformes : Instagram, Facebook. Elles ne fonctionnent que si vous pouvez communiquer avec tous vos amis. Si Apple a la meilleure plateforme de chat possible mais qu’elle ne marche que sur ses appareils, devinez quoi ? Cela ne fonctionnera pas. Car la moitié de vos amis sont sur Android  ».

Le message est passé, espérons que Facebook tirera les mêmes conclusions et ouvrira davantage son environnement, notamment en acceptant davantage de casques concurrents sur sa plateforme.


Nos dernières vidéos

Répondre