Suivez-nous

Robots

Ce robot du MIT apprend à accomplir des tâches en observant les humains

Une nouvelle technique d’apprentissage permet au robot d’assimiler des actions complexes sans avoir été programmé pour les appliquer.

Il y a

  

le

 
Robot MIT
© MIT

Et si un robot apprenait à votre contact ? C’est l’ambition des scientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT) qui travaillent sur un prototype qui serait capable de maîtriser de nouvelles tâches en nous observant. Le travail des chercheurs s’est focalisé sur un robot domestique et une action relativement simple : mettre la table.

Traditionnellement, pour apprendre une tâche, même aussi banale, les robots doivent être programmés avec à la clé de nombreuses difficultés. Mais les chercheurs ont choisi d’agir différemment. Ils ont eu recours à une technique d’apprentissage baptisée Planning with Uncertain Specifications (PunS).

Un robot capable de répondre aux exigences verbales de l’utilisateur ?

Concrètement, le robot choisit donc l’action qui a le moins de chances d’échouer en effectuant de nombreux calculs en fonction de la position de huit objets dans la pièce : une tasse, un verre, une cuillère, une fourchette, un couteau, une assiette, une petite assiette et un bol.

Cette nouvelle technique a d’ores et déjà fait ses preuves et les scientifiques estime que le PunS n’a commis que 6 erreurs sur 20 000 tentatives. Fort de ce succès très encourageant, les chercheurs veulent aller encore plus loin. Outre son intérêt pour gérer les tâches domestiques, le robot pourrait notamment être utilisé dans le domaine industriel à en croire Ankit Shah, l’auteur principal de cette étude :

Les robots n’auront plus à effectuer de tâches préprogrammées. Les ouvriers d’usine peuvent apprendre à un robot à effectuer plusieurs tâches d’assemblage complexes. Les robots domestiques peuvent apprendre à empiler les armoires, à charger le lave-vaisselle ou à mettre la table.

Les scientifiques souhaiteraient également qu’ils puissent modifier leur comportement en fonction des instructions verbales reçues et que l’utilisateur puisse expliquer au robot si ce qu’il vient de faire est une réussite ou non. «Supposons qu’une personne montre à un robot comment mettre une table à un seul endroit. Elle peut dire « fais la même chose pour tous les autres endroits» ou «place le couteau avant la fourchette ici », précise Ankit Shah. «Nous voulons développer des méthodes permettant au système de s’adapter naturellement pour gérer ces commandes verbales, sans avoir besoin de démonstrations supplémentaires. »

Il reste donc du travail mais si la machine venait à être commercialisée dans un futur plus ou moins proche, cela représenterait un énorme bon en avant dans le domaine de la robotique.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests