Suivez-nous

Objets connectés

CES 2019 : Amazon annonce avoir vendu 100 millions d’appareils Alexa

À l’occasion du CES, Amazon a révélé qu’il avait vendu plus de 100 millions d’appareils Alexa, un chiffre impressionnant qui fait état de la montée croissante des assistants vocaux sur le marché.

Il y a

  

le

 
Amazon Echo Alexa
© Unsplash / Andres Urena
RhinoshieldRhinoshield, coques et protections ultra résistantes pour smartphones : Découvrir ou lire notre article.

D’ordinaire, Amazon ne communique que rarement sur le nombre d’appareils qu’il vend, surtout lorsqu’il s’agit de son assistant vocal Alexa. Néanmoins, Dave Limp, vice-président des appareils et des services au sein de la firme, a accepté d’être un peu plus précis lors d’une interview exclusive accordée au média spécialisé The Verge.

Amazon Alexa à l’assaut des objets connectés

En effet, Dave Limp a confié qu’Amazon avait vendu un total de 100 millions d’appareils Alexa, soit un chiffre impressionnant. Néanmoins, le vice-président n’a pas souhaité communiquer sur la répartition de ces ventes, si bien que l’on ne sait pas de quels dispositifs il s’agit (Amazon Echo, Echo Dot, casque audio, machine à laver…)

De plus, l’on ne sait pas non plus combien d’appareils Alexa sont présents dans chacun des foyers des utilisateurs, et s’ils sont réellement utilisés ou non. Il est intéressant de rappeler que l’assistant vocal d’Amazon est compatible avec plus de 28 000 dispositifs dédiés à la smart home. Compte tenu du fait que ce dernier est une option sur de nombreux appareils tels que les machines à laver ou les fours, il n’est pas difficile de supposer qu’Alexa n’est pas exploité par tous les dispositifs, qu’ils soient liés à l’électroménager ou non.

Néanmoins, Alexa a l’avantage non négligeable d’être compatible avec un très grand nombre d’objets connectés, puisque Amazon a fait le choix d’ouvrir son assistant vocal aux constructeurs. Là où la firme vendait d’abord ses propres dispositifs, ce dernier est présent sur de plus en plus d’appareils aux multiples fonctionnalisés, laissant à penser qu’il s’agira d’une norme dans quelques années. Dave Limp semble confirmer cette stratégie puisqu’il a confié qu’Amazon continuerait à rendre son assistant vocal encore plus accessible tout en misant sur l’international.

D’autre part, Google a également son épingle à tirer de la course au marché des assistants vocaux, car de nombreux smartphones Android disposent directement de Google Assistant, ce qui laisse à imaginer la force de frappe de l’entreprise concurrente.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests