[CES Las Vegas 2010] AR.drone de Parrot, l’espionnage de son voisin enfin à la portée de tous

Bien sûr le titre est un brin taquin car si vous me connaissez vous le savez : j’adore ce genre d’engin. L’AR.drone, conçu et présenté officiellement cette semaine au CES par Parrot, une boîte française plus connue pour ses kits audio et Bluetooth automobiles, est un quadricoptère radio-commandé bardé de technologies qui n’a officiellement d’autre

Bien sûr le titre est un brin taquin car si vous me connaissez vous le savez : j’adore ce genre d’engin.

L’AR.drone, conçu et présenté officiellement cette semaine au CES par Parrot, une boîte française plus connue pour ses kits audio et Bluetooth automobiles, est un quadricoptère radio-commandé bardé de technologies qui n’a officiellement d’autre vocation que d’être un jouet sophistiqué utilisable par tous publics, quelque soit l’âge du capitaine.

ardrone

Côté technologie, les amateurs sont servis puisque l’AR.drone fait appel à plusieurs fonctions connues des geeks mobiles notamment, parmi lesquelles le pilotage à l’aide de l’iPhone, qui se transforme ici en télécommande intelligente puisque c’est le capteur de mouvement (accéléromètre) du mobile qui commande le comportement du drone, induisant un pilotage naturel que les iphonautes connaissent déjà avec certains jeux : vous inclinez l’iPhone vers la droite, hop le quadricoptère tourne à droite, vous penchez l’écran en avant, hop il avance. Et ainsi de suite.

ardrone02

ardrone03

Autre technologie inédite sur ce genre d’engin : la télécommande fonctionne via WiFi et non pas avec les ondes radio classiques.

Mais la fonctionnalité qui fera rêver les passionnés de vol virtuel est ailleurs : l’AR.drone est équipé de deux caméras, l’une frontale qui filme ce que voit l’appareil devant lui, et l’autre sous la coque de celui-ci, qui filme le sol, mais qui sert également de capteur afin d’évaluer l’altitude et les obstacles et ainsi stabiliser et sécuriser le vol. D’autres capteurs équipent l’engin afin d’en faciliter encore le pilotage, qui semble en effet très facile.

Les deux caméras envoient le flux en direct sur l’écran de l’iPhone, permettant au pilote de voir en direct ce que voit le drone comme s’il était à bord.

Enfin, les concepteurs ont pensé à tout, et notamment aux jeux rendus possibles avec ce type d’appareil et ses caméras, puisqu’il est prévu de développer des univers en réalité augmentée qui permettront par exemple de livrer des combats aériens avec d’autres drones virtuels.

L’AR.drone est l’une des attractions à succès du CES, vers laquelle la foule se bouscule pour assister à une démonstration, et, une fois n’est pas coutume au pays de l’Oncle Sam et dans la Mecque des nouvelles technologies, ce sont des frenchies qui tiennent la vedette.

L’AR.drone devrait être commercialisé courant 2010 mais aucun prix n’est communiqué pour le moment. Si Parrot arrive à rester en-deça des 300 euros, ça risque de faire un carton. Au-delà c’est moins sûr.

A suivre, sur Twitter par exemple…


Nos dernières vidéos

37 commentaires

  1. Ah j’adore les avions télécommandés ! Mais celui-là avec un signal wi-fi, pilotage avec iPhone et la détection du sol, c’est vraiment le TOP 😀 !

  2. J’ai eu un engin exactement comme celui ci sans la fonction piloté par un iphone bien sûr, je l’ai pété au bout de 6 heures d’utilisation…vu le prix ça fait mal alors avec des cam’ embarquées en plus,ouille, mais non de dieu pour celui qui saura se servir de ça, quel pied total !

  3. Intéressant mais avec 15 minutes seulement d’autonomie (et 90min pour recharger les batteries), le voyage est plutôt rapide…

  4. Je trouve le concept assez fantastique et révolutionnaire. Maintenant comme toute bonne annonce marketing l’engin seras surement moins surprenant quil en a l’air. En tout cas sur le papier et en voyant la video de présentation sa a l’air tout bonnement génial !

  5. Salut !

    J’ai deux trois questions :
    Si le Drone ne capte plus le wifi (imaginons que l’iphone soir hors de porté) il reste stabilisé en l’air ? Il tombe ?

    De même si j’ai plus de batterie sur l’iPhone ? Ou si l’application plante 🙂

    Le wifi fonctionne comment c’est un Ad-hoc ou le drone émet un signal ?

  6. Pire que fan !!! Il m’en faut un, j’imagine déjà les combats dans la ville avec d’autres gens, ou les missions à plusieurs dans le parc ^^ !!!!

  7. @ChoiZ : Si la connexion WiFi tombe, j’imagine que l’appareil enclenche une procédure d’atterissage, compte tenu de « l’intelligence » embarquée…

  8. C’est loin d’être inédit le WiFi pour piloter un quadricoptère radiocommandé ! Le modélisme passe au 2,4GHz depuis quelques années déjà, pour tous types d’aéronefs ou de véhicules !
    De même le pilotage en immersion est connu. Ce qui est inédit, c’est d’avoir tout regroupé via une seule interface (l’iPhone) !

  9. Effectivement l’engin ne peut être qu’à l’horizontal et au moindre coup de vent il se crash et encore une fois, il est extrêment fragile, l’autonomie très faible 10 minutes en pleine puissance après il ne décolle plus que de 10 centimètres pendant les 5 autres dernières minutes.

  10. Donnez le moi par pitié, je le veux!! XD

    Bon faudra juste que je recode l’application de commande pour Android quoi :p

    Plus sérieusement, ce sont fait plaisir les mecs de Parrot, mais faut avouer que waouhh quoi, pour une fois, il y a un drone pour particulier qui ressemble vraiment à quelque chose^^

  11. il a l’air bien mais l’otonomie de 15 min c pas fameux et j’aurais une questions.
    c’est que pour les iphones car moi j’ai un nokia 5800 express music et je voudrais savoirs si sa irais dessus

  12. Pingback: Profession ZZ » Blog Archive » Parrot donne des ailes !

  13. Si un jour vous avez eu l’occasion de piloter un de ces mini-hélicos, vous poserez d’abord la question: Un crash ça coûte combien ? On peut facilement trouver des pièces ? Le prix d’achat risque de devenir dérisoire.

    D’autre part il serait bon de rappeler que n’importe quel hélico (ou avion) n’est pas un jouet. Ça peut blesser et même tuer, surtout des enfants non avertis. Voir forums de modélisme.

  14. Pingback: Une vidéo de surf captée avec un petit hélicoptère radio-commandé

  15. Pingback: Mini-hélicoptère radio-commandé avec caméra embarquée : votre drone personnel

  16. Pingback: Mini-hélicoptère ou drone pour agent immobilier hightech… | Priximmo

  17. Punaise c’est vraiment le top un rêve de gamin que j’ai réaliser ce we, il est génial le drone ça vole super bien c’est stable, la video est excelent, j’ai pu le faire voler dans le jardin et voir au dela j’ai 1000 m² imaginer la porter de ce tru :-D, seul bémol les 15 minutes ça fait juste du coup j’ai filer m’acheter une nouvelle batterie :-). J’ai hate de montrer ça à mes potes lol.

  18. Pingback: 7 indices qui montrent que l'AR.Drone de Parrot va devenir culte auprès des geeks

  19. Pingback: Deezer, Android et internet dans l'Asteroid, l'auto-radio connecté de Parrot

  20. Pingback: L’aéromodélisme en toute simplicité » Archives du Blog » * Curiosités Technologiques

Répondre