[CES Las Vegas 2010] Avec Protector, Taser va s’occuper de vos enfants

Vous connaissiez Taser pour sa jolie gamme de pistolets à eau pour shérifs un peu zélés, dont les meilleures gâchettes sont devenues de vraies centrales électriques ambulantes, distribuant le courant gratuitement sur simple demande. ▶ Posez toutes vos questions sur le nouveau forum Presse-citron On en apprend de belles au CES de Las Vegas, ou

Vous connaissiez Taser pour sa jolie gamme de pistolets à eau pour shérifs un peu zélés, dont les meilleures gâchettes sont devenues de vraies centrales électriques ambulantes, distribuant le courant gratuitement sur simple demande.

taser

On en apprend de belles au CES de Las Vegas, ou Taser tient boutique sur un grand stand très high tech : la marque, connue pour ses produits spécialisée dans la sécurité des personnes (et des flics) et la neutralisation sans risque des méchants, fait aussi dans le… logiciel.

Et pas n’importe-quel logiciel puisqu’il s’agit d’une application iPhone plutôt sophistiquée qui a pour vocation d’aider les parents à protéger leurs enfants des dangers que peut représenter leur téléphone mobile.

L’idée de Protector repose sur un fondement simple : vous donnez un mobile à votre ado pour plus de tranquillité d’esprit, faites en sorte qu’il ne constitue pas un souci supplémentaire.

Protector est constitué de deux applications qui qui prétendent apporter une réponse aux deux principaux dangers qui guettent les ados équipés de mobiles : les mauvaises rencontres et les accidents de voiture.

Loup y es-tu ? Qu’entends-tu ?

La première application, Mobile Protector, permet aux parents de prendre complètement le contrôle à distance sur le mobile de leur progéniture afin d’exercer une surveillance (ou un « monitoring ») sur tout ce qui passe par leur téléphone : les parents pourront ainsi écouter et enregistrer les conversations, bloquer ou restreindre les appels à une liste prédéfinie de correspondants, mais également prendre la main sur un appel douteux en répondant à la place de l’enfant, sans compter l’incontournable fonction de géolocalisation qui permet de suivre ses morveux à la trace en temps réel. Ajoutez à cela un ensemble d’outils qui permettent d’identifier la nature des messages écrits à partir d’une analyse des mots-clés contenus dans ceux-ci, et vous avez les relations téléphoniques nettoyées au Kärcher.

Conduite assistée par application

La deuxième application, Driver Protector, visiblement moins intrusive, vise à apporter davantage de sécurité à l’ado au volant, en évitant notamment ce qui semble être devenu un véritable fléau aux USA : les accidents de voiture causés par des personnes qui envoient des messages écrits en conduisant. Les accidents de circulation constituant la première cause de mortalité chez les teenagers américains, Taser propose aux parents de contrôler et restreindre leur usage du mobile en bagnole, avec là encore des outils qui vont quand même assez loin dans le flicage : fonctionnalités du mobile réduites pendant le temps estimé de trajet (programmable), monitoring de l’activité de conduite, localisation par GPS, et, fin du fin pour faire flipper encore un peu plus les parents, envoi d’une alerte (aux parents est aux autorités) quand un airbag se déploie (!) Bonjour l’angoisse en cas de fausse alerte.

protector2

Du point de vue technique, si l’application semble facile d’usage pour sa partie monitoring à installer sur l’iPhone, elle ne fonctionnera qu’avec un nombre probablement assez limité de mobiles, et nécessitera le cas échéant l’intervention d’un installateur, et l’ajout d’un module GPS pour la géolocalisation si le mobile à surveiller n’en n’est pas doté.

Pédagogie ou flicage ?

La brochure est bien faite, juste caricaturale et sécuritaire comme il faut pour bien foutre la trouille aux parents (et faire rire les ados, mais là je ne crois pas que ce soit voulu), et si on ne pourra jamais reprocher à des parents de se faire un sang d’encre pour leurs enfants, je ne suis pas certain que leur imposer de tels outils « pédagogiques » (c’est écrit dans la brochure) soit la meilleure façon d’instaurer un climat de confiance ou de les responsabiliser. Bref,certains trouveront ça génial, d’autres abominable.

Et puis j’imagine déjà les plus geeks des ados se faire un malin plaisir à détourner et cracker le système. Pour emmerder leurs vieux, et accessoirement, pour emmerder Taser.

L’application Protector, encore en beta privée, sera disponible courant 2010 pour le marché américain, rien n’étant précisé pour le reste du monde.


Avec Protector, Taser va s’occuper de vos enfants"]

Nos dernières vidéos

26 commentaires

  1. Un peu le même principe que les cartables équipés de balise gps… juste la tranche d’age qui diffère. Et pour les plus vieux un dentier relié à twitter =) ?

  2. Dworak_of_sky on

    Sachant que ca vient de Taser, c’aurait pu être des applications fonctionnant sur l’idée de l’expérience de Milgram :p (résumé ultra condensé de l’expérience: décharges électriques à but éducatif).

    Ils auraient en plus vendu un module qui met des décharges quand l’enfant a une utilisation non autorisée de son Iphone.

  3. Vivement les parents qui joueront aux agent de la CIA avec leurs enfants 😉 si ils sont pas trop âgés ca va…vive la communication comme on dit!

  4. p’tains ils vont prendre cher les ados dans 15-20 ans quand leurs parents seront tous nés bien après le Minitel et seront tous des geeks en puissance capable de garder un oeil sur eux…

    A d’mon temps, c’était plus tranquille, une fois passé la porte d’entrée, t’étais libre :)…. jusqu’au petit matin…

  5. boarf, pour être libre de cette contrainte, suffit de jouer 1 heure avec ton iPhone, plus de batterie, l’excuse classique que tu lances à tes parents.
    Sans jus elle devrait marcher moins bien l’appli quand même…

  6. Les parents qui fliquent leurs enfants, c’est une chose, mais l’appli peut s’utiliser sans doute dans d’autres perspectives et on peut imaginer, ô joie, surveiller nos chers employés 🙂

    (j’aime bcp ce billet sur la forme, les (jeux de) mots, etc.)

  7. Je rejoins Xumi sur la batterie : je n’ose pas imaginer la consommation d’énergie… Tu roules 1h, tu enregistres une conversation et « paf pastèque » comme on dit !

  8. Idée de vote à mettre en place :

    Qu’est-ce qui fait vous fait le plus peur ?

    – Se faire fliquer par ses parents.
    – découvrir que le mot « sexe » est dans le TOP 5 des recherches des moins de 7 ans.

  9. Contrôler si son enfant a un portable ou pas d’accord. Mais écouter et vérifier tout ce que fait son enfant sur son téléphone, c’est malsain…

  10. J’attends de voir le succès de cette application iphone avant d’avoir peur.

    (j’aime l’idée de vote BTW)

  11. C’est clair que ça peut être détourné. Faut surtout protéger les jeunes enfants, après les ados dans l’idée de se faire fliquer ça va sûrement accroître un sentiment de manque de confiance. Ado, j’aurais pas aimé que mes parents soient derrière mon dos à fliquer mes moindres conversations…
    Faut voir suivant les âges. Enfin je pense …

  12. ses produits spécialisée dans la sécurité des personnes (et des flics) et la neutralisation sans risque des méchants…

    sans risque ???
    faut oser pour écrire une ânerie pareille.

  13. premier pas et ensuite??
    jusqu’à ce que l’ on réduise cette application à la taille d’ une puce et qu’ on nous l’ injecte à la naissance comme pour les animaux domestiques, merci big brother

  14. Bonjour,

    Pour les parents inquiets, Il y a un site qui permet d’envoyer ses positions GPS à un serveur via un téléphone portable (il faut un Iphone). Le site s’appelle http://www.instant-locator.com .
    L’application iphone qui permet d’envoyer sa position vers le serveur est assez bien faite et très simple d’utilisation. Ce n’est pas du flicage à proprement parlé car l’enfant ou l’ado doit cliquer volontairement sur un bouton pour envoyer sa position GPS. Une fois cette position envoyée, elle est enregistrée sur le serveur et le parent peut se connecter dans l’espace membre pour visualiser cette position sur une carte! Donc c’est pas mal pour les parents inquiets et l’ado ne se sent pas fliqué car il doit se signaler volontairement. Avec l’appli Iphone, il y a une autre fonction qui peut être utilisée pour se rendre quelque part. On voie sa position sur une carte et on peut chercher des itinéraires, l’actualisation de la position est quasi en temps réeL…

  15. Cette application n’a aucun intérêt, il y en a tellement d’autres plus intéressantes !

Send this to a friend