Suivez-nous

Tech

Ces lentilles de réalité augmentée pourraient bientôt être commercialisées

L’entreprise Mojo Vision travaille sur un projet de lentilles connectées. Ce modèle pourrait bien être mis sur le marché prochainement.

Il y a

  

le

 
lentilles AR
© Mojo Vision

C’est une étape décisive dans le développement de la réalité augmentée (AR) qui est sur le point d’être franchie. La start-up californienne Mojo Vision est en train de travailler sur un modèle de lentilles de contact connectées utilisant ce type de technologie. Ce projet a été dévoilé au public à l’occasion du dernier CES de Las Vegas.

Encore des obstacles à franchir

Comme le soulignent de nombreux sites d’infos, on a l’impression d’entrer dans le domaine de la science-fiction avec ce modèle doté d’un mini-écran de 14 000 pixels/pouce intégré dans la lentille. Des capteurs de mouvements et des capteurs d’image sont également présents dans ce nouvel accessoire baptisé Mojo Lens. Ce dispositif est en mesure d’afficher des éléments en AR de manière très nette et permet à l’utilisateur de contrôler l’interface à la manière d’une Google Glass. La start-up promet même qu’il sera possible de voir dans le noir grâce aux lentilles.

Réussir à miniaturiser l’ensemble de ces éléments sur une si petite surface est une véritable prouesse que l’entreprise est parvenue à réaliser. Dans un premier temps, cette technologie est avant tout destinée aux malvoyants, mais la compagnie réfléchit actuellement à d’autres applications qui pourraient s’adresser au plus grand nombre.

Sur son site web, Mojo Vision présente tout l’intérêt de sa nouvelle innovation :
« Les casques AR d’aujourd’hui sont trop gênants pour être portés dans des situations sociales et professionnelles (…) C’est pourquoi Mojo a été le pionnier du concept de l’informatique invisible, un écran qui ne gêne jamais. »

Il reste cependant quelques obstacles à surmonter avant de parvenir à une commercialisation. Pour l’heure, la lentille est gérée via une connexion sans fil. L’idée serait de se passer de toute aide extérieure. Il faut en effet compter actuellement sur un pack qui fournit l’énergie nécessaire et les données à l’écran.

L’entreprise espère désormais obtenir l’autorisation de la Food and Drug Administration car les lentilles de contact sont classées parmi les dispositifs médicaux aux États-Unis. Malgré touts ces obstacles qui restent à franchir, on suivra avec attention la suite du développement de ces Mojo Lens qui pourraient bien révolutionner le marché de la réalité augmentée.

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Dodutils

    19 janvier 2020 at 14 h 00 min

    Rien que la définition de cette lentille, si un réfléchit deux secondes, 14K pixels par pouce ce qui donne en gros un écran de 120 x 120 si on reste sur une surface de 1 pouce carré, mais la pupille n’a pas une telle surface surtout en pleine lumière, donc un divise ça au moins pas 3 ce qui va nous donner un écran de 40×40 … génial ça va être super pour la VR, et sinon côté batterie ça marche comment ? et le coup de la reconnaissance faciale ou tout autre fonctionnalité je mise plutôt sur un module déporté à porté d’onde radio (par exemple le smartphone en Bluetooth) car le processeur intégré à cette lentille ne tiendra jamais la route (puissance/batterie) en tout cas pas avec les techno actuelles.

    Mais si quelqu’un pense autrement je suis ouvert à discussion parce que clairement une lentille VR c’est LE truc que j’achèterais bien … quand ça existera et que ça sera réellement utilisable.

    • Dodutils

      19 janvier 2020 at 14 h 52 min

      p.s : je n’avais pas vu la paragraphe « la lentille est gérée via une connexion sans fil…Il faut … un pack qui fournit l’énergie nécessaire et les données à l’écran. » mais ça confirme juste ma réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests