Suivez-nous

Tech

Ces nouveaux scanners corporels pourraient réduire drastiquement le temps d’attente dans les aéroports

L’utilisation du machine learning peut aussi permettre d’éviter de nombreuses fausses alertes.

Il y a

  

le

 
aéroport
© Unsplash / chuttersnap

Qui n’a jamais pesté contre le temps d’attente dans les aéroports ? Des chercheurs de l’Université Queen’s de Belfast sont en train de travailler sur une technologie qui serait à même de résoudre en partie ce problème. L’utilisation des scanners corporels est en effet très répandue aux États-Unis. Le contrôle est relativement rapide (une dizaine de secondes), mais les chercheurs nord-irlandais développent un nouveau prototype qui pourrait ramener ce délai à moins d’une seconde.

Concrètement, ce dispositif est doté d’un système entièrement électronique qui utilise une imagerie radar à ondes millimétriques capable d’effectuer un contrôle en quasi temps réel, et donc beaucoup plus rapidement que les processus manuels actuels. L’ intelligence artificielle a été nourrie par le machine learning au fil du temps et réduit les risques de fausses alertes lors de la détection d’une menace. Ce détail est très important car c’est l’une des grandes critiques adressée actuellement aux scanners corporels.

Une technologie critiquée

Le docteur Okan Yurduseven, un des principaux artisans de ce projet, se montre en tout cas très confiant sur sa réussite future : « Nous nous attendons à ce que le résultat final soit un système beaucoup plus efficace, conduisant à des résultats plus sûrs et à des temps d’attente réduits. »

Il faut dire que les scanners actuels n’ont pas vraiment bonne presse. En 2015, une enquête interne de la Transportation Security Administration aux États-Unis avait révélé que des enquêteurs infiltrés étaient en mesure de faire passer des faux explosifs ou des armes interdites aux points de contrôle dans 95% des cas. Autant dire que la marge de manœuvre est énorme pour mieux sécuriser ces lieux si sensibles.

Outre cette inefficacité, il faut aussi noter que cette technologie est parfois critiquée pour son côté intrusif en offrant une représentation du corps assez détaillée. Certains réglages permettent cependant de flouter l’image et de n’utiliser la définition maximale qu’en cas de doute.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests