Suivez-nous

Cybersécurité

Cette campagne de phishing vise spécifiquement les employés de retour au bureau

Une initiative assez bien exécutée qui commence à faire des dégâts.

Il y a

  

le

 
Réunion, startup, business plan, laptop, bureau, travail
© Free-Photos (via Pixabay)

On sait que les cybercriminels font souvent preuve d’une imagination à toute épreuve. En matière de phishing, cette pratique qui consiste à se faire passer pour quelqu’un d’autre dans le but de vous soutirer des informations sensibles, ces derniers ont par exemple déjà beaucoup utilisé la peur de la pandémie de coronavirus pour passer à l’action.

Une nouvelle tendance émerge et elle a été révélée par la société de cybersécurité Check Point Research. Des pirates profitent du fait que de nombreux salariés retournent sur leurs lieux de travail pour tromper leur vigilance.

Le mouvement Black Lives Matter est aussi exploité

Lorsqu’ils sont de retour au bureau, les employés reçoivent souvent des mails comprenant des vidéos et des indications concernant les mesures sanitaires visant à éviter la propagation du coronavirus. C’est dans ce cadre que les cybercriminels entrent en action en envoyant de faux e-mails supposés contenir des consignes importantes à ce sujet.

Dans le détail, ces campagnes de phishing proposent notamment aux salariés de s’inscrire à de faux séminaires de prévention. Une fois que la cible clique sur le lien, elle est renvoyée vers un site malveillant qui est spécialement conçu pour récupérer ses données d’identification de Microsoft.

Ces pratiques seraient d’autant plus fortes en Europe où de nombreux employés sont retournés travailler sur site. À contrario, les attaques qui exploitent directement le filon de la peur du coronavirus seraient en diminution sur le continent. L’inverse se produit en Amérique du Sud et en Afrique du Sud où l’épidémie bat toujours son plein.

Par ailleurs, toujours désireux de surfer les sujets d’actualité, certains pirates ont désormais jeté leur dévolu sur le mouvement Black Lives Matter. De nombreux mails proposant de donner son avis en toute confidentialité sur le sujet ont été envoyés au début du mois de juin. Ils permettaient en réalité le téléchargement d’un cheval de Troie assez redoutable.

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actus Cyber-sécurité

Bons plans VPN

Les meilleurs VPN