Des chercheurs mettent au point des écrans de smartphones qui se réparent seuls

Qui n’a jamais fait tomber son smartphone par terre ou glissé ce dernier dans une poche où se trouvait un trousseau de clés ? Dans les deux cas, la déception est grande lorsque l’on découvre que l’écran est cassé ou griffé, mais à l’avenir ce problème n’existera plus, car les écrans se répareront seuls !

Un écran de smartphone qui se répare tout seul

Des chercheurs du département de chimie de l’université Riverside en Californie semblent avoir trouvé une solution que l’on peut facilement qualifier de révolutionnaire, puisque dès qu’un écran de smartphone sera cassé ou griffé, celui-ci se réparera spontanément. Cette technologie relayera donc ce problème si courant aujourd’hui, aux oubliettes de l’histoire.

Des chercheurs conçoivent un écran de smartphone qui se répare tout seul

Les scientifiques ont conçu un écran composé de polymère étirable et de sel ionique, qui grâce à cette matière conductrice, peuvent effacer (réduire serait plus juste pour l’instant) les dégâts sur un écran. Certains y voient une similarité avec le LG G Flex qui disposait d’une face arrière anti-rayure.

La technologie conçue par les chercheurs du département de chimie de l’université Riverside en Californie est basée sur les échanges ioniques entre les composés de l’écran qui s’attirent pour se recombiner partiellement, car comme on peut le voir sur la vidéo, il reste une trace, mais c’est un bon début ! On aurait presque l’impression de voir une blessure de Wolverine se réparer toute seule, c’est d’ailleurs ce personnage qui aura servi d’inspiration aux scientifiques pour mener à bien ce projet.

Dans moins de 3 ans, il y aura plus de produits auto-réparateurs sur le marché

Chao Wang, l’un des chimistes de l’équipe a déclaré : « Dans moins de 3 ans, il y aura plus de produits auto-réparateurs sur le marché et cela changera notre quotidien. Cela rendra nos téléphones bien plus performants qu’aujourd’hui », ajoutant sur ce matériau, qu’il est : « transparent, auto-réparateur, très souple et il peut être activé par l’électricité. Il peut servir à améliorer des batteries, des appareils électroniques et des robots ».

Ce sont les services après-vente des constructeurs qui vont faire grises mines lorsque cette technologie sera au point, car cela signifie que les réparations seront moins fréquentes et quand on voit qu’Apple a encore augmenté le tarif de la maintenance de ces terminaux il y a quelques jours, faisant passer la réparation d’un écran cassé de 147 euros à 161 euros… Ces écrans en polymère seront une bénédiction !


Nos dernières vidéos

Répondre

Send this to a friend