Suivez-nous

Tech

La Chine monte au créneau pour défendre Huawei

La Chine a réagi aux nouvelles sanctions des USA contre Huawei en évoquant une « répression déraisonnable ».

Il y a

  

le

 
huawei
© Presse-citron.net

Depuis un an, les tensions qui opposent Huawei aux États-Unis sont montées d’un cran, si bien que le pays a placé la société chinoise sur liste noire, ce qui empêche le groupe de faire du commerce avec des entreprises américaines. En conséquence, la firme n’est —par exemple, plus en mesure d’utiliser l’OS et les services de Google sur ses derniers smartphones.

Les USA prévoient de durcir les mesures à l’égard de Huawei afin que les fournisseurs non américains de semi-conducteurs n’aient plus la possibilité de fournir la société. Ces nouvelles directives « cibleraient étroitement et stratégiquement l’acquisition par Huawei de semi-conducteurs qui sont le produit direct de certains logiciels et technologies américains ».

Cela concernerait ainsi TSMC, l’entreprise qui est en charge de la production des puces Kirin utilisées dans les smartphones du groupe. Autant dire que cela poserait un gros problème à ce dernier si cette décision venait à être efficiente. De plus, TSMC aurait déjà cessé d’accepter les commandes de Huawei.

La Chine pourrait pénaliser des entreprises américaines comme Apple et Qualcomm

Pékina rapidement réagi en venant au secours de Huawei. Dans un communiqué, le ministère chinois des Affaires étrangères a dénoncé une « répression déraisonnable », suite à quoi il a ajouté que « La Chine défendra fermement les droits légaux de ses entreprises ».

Pour ce faire, la Chine pourrait également placer des sociétés américaines sur une « liste d’entités peu fiables », ce qui pourrait impacter Apple, Qualcomm ou encore Cisco et Boeing.

Une source a également indiqué au Global Times : « La Chine lancera des séries d’enquêtes sans fin sur ces entreprises, comme des épées suspendues au-dessus de leur tête. Cela va diminuer la confiance des investisseurs et réduire leurs revenus sur le marché chinois ».

Difficile de savoir comment ces dernières sanctions pourraient impacter à Huawei à plus long terme si elles étaient mises en place. Toutefois, on peut déjà se douter que cela impactera évidemment la production et la vente des smartphones, là où le groupe se positionne actuellement dans le top 3 mondial aux côtés de Samsung et Apple.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests