Suivez-nous

Tech

En Chine, la reconnaissance faciale fonctionne désormais même avec le port d’un masque

Une firme chinoise assure que sa technologie de reconnaissance faciale est capable d’identifier des personnes même lorsqu’elles portent un masque.

Il y a

  

le

 
coronavirus mwc mesures
© Unsplash / Free To Use Sounds

La société Hanwang Technology Ltd, autrement baptisée Hanvon, affirme qu’elle est en mesure de reconnaître des personnes quand elles portent un masque qui cache la moitié de leur visage. Depuis l’apparition du coronavirus en Chine, de nombreuses personnes se protègent avec un tel dispositif afin d’éviter les risques de contamination.

Pour ce faire, Huang Lei, vice-président de Hanwang explique : « Si elle [la technologie, NDLR] est connectée à un capteur de température, elle peut mesurer la température du corps tout en identifiant le nom de la personne, puis le système traiterait le résultat, disons, s’il détecte une température supérieure à 38 degrés ».

Côté performance, il évoque un taux de réussite de 95%, contre 99,5% quand les personnes ne portent pas de masque.

Hanwang a commencé à travailler sur cette technologie au mois de janvier puis a commencé à mettre celle-ci sur le marché moins d’un mois après. Son dispositif de reconnaissance faciale est capable d’identifier la totalité des personnes composant une foule de trente personnes en moins d’une seconde.

La reconnaissance faciale met toujours plus en danger les citoyens chinois

Plus de 200 clients utilisent actuellement sa technologie à Pékin, dont les autorités chinoises. Hanwang prévoit que d’autres demandes suivront dans au moins 20 autres provinces du pays. Pour le vice-président, d’autres pays s’intéresseront aussi à ce dispositif dans le futur, car de plus en plus de cas apparaissent à l’étranger en ce moment et les personnes sont nombreuses à porter un masque.

Pour l’entreprise, le déploiement d’une telle technologie permet de vérifier, entre autres, que les personnes infectées par le coronavirus restent bel et bien en quarantaine. Huang Lei évoque également la possibilité de « détecter les suspects de crime, les terroristes ou faire des rapports ou des avertissements ».

Si ces technologies sont développées sous couvert du coronavirus, il sera intéressant de voir ce que les autorités chinoises font de cette fonctionnalité spécifique lors du retour au calme. Lors des violentes manifestations qui ont eu lieu à Hong Kong l’an dernier, plusieurs manifestants portaient des masques pour ne pas être reconnus par le système de reconnaissance faciale puis sanctionnés par les autorités. On peut déjà imaginer que cette nouvelle capacité sera utilisée lors des prochaines manifestations.

SenseTime, la startup d’intelligence artificielle la plus valorisée au monde, affirme également être capable de reconnaître des personnes portant un masque.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests