Suivez-nous

Lifestyle

Cityscoot lève 23,6 millions d’euros, pour renforcer sa présence (entre autres) à Paris

Le groupe Cityscoot annonce une nouvelle levée de fonds de 23,6 millions d’euros, pour renforcer sa présence à Paris et s’installer dans de nouvelles villes européennes.

Il y a

  

le

 
Cityscoot
© Cityscoot

Une nouvelle levée de fonds pour Cityscoot

Le groupe Cityscoot n’est pas peu fier d’annoncer aujourd’hui une nouvelle levée de fonds, réalisée aux côtés des actionnaires du groupe, dont le Groupe RATP et la Banque des Territoires. Une levée de fonds de 23,6 millions d’euros qui sera complétée, comme lors des levées précédentes, par un financement de la flotte de scooters d’au moins 6 millions d’euros, portant le total à 30 millions d’euros.

L’un des objectifs affiché par Cityscoot est de financer l’ouverture du service dans deux nouvelles villes européennes en 2020 et d’amener la flotte à 8000 scooters électriques.

« Après avoir récemment intégré le cercle du Next40 et annoncé un partenariat stratégique avec Uber, cette levée est une nouvelle preuve de confiance dans notre capacité à poursuivre notre développement » explique Bertrand Fleurose, CEO et fondateur de Cityscoot.

Cityscoot

L’Europe en ligne de mire !

Rappelons que depuis son lancement à Paris en juin 2016, une flotte de 7 000 scooters électriques a été progressivement déployée à Paris et dans quinze communes limitrophes, mais aussi à Nice, à Milan ou encore à Rome. A Paris, Cityscoot compte étoffer son offre en installant pas moins de 500 nouveaux scooters électriques dans la capitale, d’ici le mois de juin. Cityscoot a d’ores et déjà confirmé que Barcelone sera la prochaine ville européenne à accueillir le service, et ce, dès le mois de mai 2020.

Une autre ville européenne accueillera bientôt le service, mais pour l’heure, le mystère reste total. A Paris, le service a déjà convaincu 180 000 utilisateurs réalisant 15 000 à 25 000 trajets quotidiens.

En 2019, le chiffre d’affaires de l’entreprise a grimpé de 70%, bien « aidé », entre autres, par les différents mouvements de grève dans les transports parisiens ces derniers mois. A ce sujet, Cityscoot rappelle que les scooters, les batteries principales et leurs prolongateurs d’autonomie sont fabriqués en Europe (respectivement en Pologne, Allemagne et France).

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Yuoulou

    25 février 2020 at 13 h 46 min

    Dommage que le tarif à la minute ait augmenté de 20% depuis le lancement ( 20cts/min, puis 22cts/min, puis 24cts/min en utilisant les packs de minutes )

  2. PapounetUT

    26 février 2020 at 11 h 02 min

    Cityscoot rappelle que les scooters, les batteries principales et leurs prolongateurs d’autonomie sont fabriqués en Europe (respectivement en Pologne, Allemagne et France).

    Fabriquées de A à Z ou juste assemblées par que j’aimerai bien le savoir.

    Parce qu’ici on a tendance a trompé le consommateur.
    Genre Origine France.
    La bête est né en g=france mais grandie est nourrie est abattue est découpée dans les pays de l’est.
    Donc Origine France est vraie mais pas comme le pense les consommateurs.
    La législation joue sur les mots pour nous embrouiller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests