La Colombie, nouvel eldorado des startups ?

Connue pour son passé sulfureux lié aux cartels de la drogue, la Colombie fait la une grâce à Facebook qui a choisi le pays pour tester son application Dating en avant-première. Intéressons-nous aujourd’hui au rapport entre les startups et l’économie du territoire d’Iván Duque.

Pour commencer, il faut donc savoir que la nouvelle application de rencontre développée par le plus grand réseau social du monde, sobrement intitulée Dating, a été lancée ce jeudi en République de Colombie. Pourquoi ce choix, alors que l’état est considéré comme l’un des plus inégalitaires d’Amérique du Sud ? La firme de Mark Zuckerberg, via Nathan Sharp en charge du développement du projet, explique que c’est aussi le quatrième pays du continent qui possède le plus d’utilisateurs (21 millions soit près de la moitié de la population locale) inscrits sur la plateforme de Palo Alto. Un échantillon suffisamment important pour obtenir de premiers retours.

Mais Facebook n’est pas la seule entreprise en lien avec la Colombie. Il est d’ailleurs très probable que vous connaissiez une société dans le même cas… Le .co, ça vous dit quelque chose ? Eh oui ! Ce domaine de premier niveau national, auparavant réservé aux Colombiens, est désormais très populaire en Europe. Pour preuve, les plus de 3 millions de sites web recensés en janvier 2018 profitant de cette extension. Elle est particulièrement prisée par les startups, probablement pour la connotation avec les termes company ou le préfixe relatif à la collaboration co- très en vogue en ce moment dans le milieu.

> Lire aussi :  Combien d’internautes européens sont touchés par la faille de sécurité de Facebook ?

Et ça ne s’arrête pas là. Seconde économie de l’Amérique du Sud, la Colombie est un terrain propice à la croissance des projets innovants et est donc prisée par de plus en plus de jeunes entrepreneurs ambitieux. Les formalités administratives pour créer une entreprise étant relativement simples comparé à la France, il y est aisé de débuter une activité en quelques semaines. De même, la concurrence sur le marché de la recherche ou encore des services numériques y est très faible : un atout considérable ! Et pour finir, les Français sont très bien accueillis sur place. Que demande le peuple ?

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.