Connect with us

Réseaux sociaux

Facebook teste ses fonctionnalités de dating pour concurrencer Tinder

Facebook, le réseau social aux deux milliards d’utilisateurs actifs, a annoncé lors de sa dernière conférence annuelle F8 que son application allait désormais s’attaquer au marché de la rencontre, dominé par des applications comme Tinder.

Il y a

le

Facebook

On apprend aujourd’hui que de nouvelles fonctionnalités de dating ont commencé à être testées au sein même de l’application du géant américain. C’est une twittos spécialiste de ce genre de leaks, Jane Manchun Wong, qui a révélé l’information par une série de captures d’écrans postée sur son profil.

Bien évidemment, l’objectif de cette opération est avant tout de repérer les premiers bugs de ce nouvel outil, afin d’avoir un premier MVP utilisable rapidement. De même, l’idée est de recueillir les avis des utilisateurs de ce qu’on pourrait appeler une version alpha, afin de commencer à en améliorer l’expérience avant même sa sortie. L’entreprise a d’ailleurs indiqué à ses salariés que toutes les données recueillies lors du test seraient supprimées avant toute sortie officielle.

Grâce à cette nouvelle fonctionnalité (dont on ne connaît toujours pas le nom), vous pourrez indiquer de nombreux détails afin que les autres utilisateurs de la plateforme en sachent un peu plus sur vous : votre genre, le lieu où vous habitez, ou encore le genre des personnes qui vous intéressent. Mais attention, ce n’est pas parce que Facebook teste un nouveau service qu’il va forcément voir le jour. En effet, de nombreux échecs arrivent avant même le PM/F. Et chez Facebook, on ne compte pas le nombre d’applications supprimées, car n’ayant pas trouvé leur marché, comme Slingshot, leur tout premier clone de Snapchat.

> Lire aussi :  Facebook condamné à payer 500 000 livres suite à l'affaire Cambridge Analytica

Si vous espériez pouvoir profiter de ce nouveau service en France, vous devrez toutefois attendre un peu longtemps : en effet, les tests ne sont menés qu’en interne pour le moment, et seuls les employés américains de Facebook peuvent en profiter.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests