Combien d’internautes européens sont touchés par la faille de sécurité de Facebook ?

D’après un organe de régulation irlandais, moins de 10 % des 50 millions de comptes affectés par la faille de sécurité de Facebook seraient européens.

C’était l’une des grosses infos de la semaine dernière. Vendredi, Facebook a révélé une faille de sécurité qui a affecté 50 millions d’utilisateurs et obligé le réseau social à déconnecter 90 millions d’utilisateurs par mesure de sécurité.

La faille a déjà été corrigée et l’enquête de Facebook est toujours en cours. D’après les premières informations, la faille provient d’un problème de code, serait liée à la fonctionnalité « voir en tant que » (qui permet de voir comment les autres utilisateurs voient le profil), et a permis à des pirates de voler des jetons d’accès aux comptes affectés.

Pour le moment, on ne connait pas l’auteur de ce piratage massif, ni leur localisation. Et Facebook doit encore déterminer ce que les pirates ont pu faire avec les jetons d’accès volés. En revanche, Facebook a confirmé que même si la faille était sur son réseau social, celle-ci a peut-être affecté d’autres applications et services en ligne qui utilisent le Facebook Login pour connecter des utilisateurs.

> Lire aussi :  Facebook Messenger teste la fonctionnalité pour annuler un message envoyé

Le nombre d’utilisateurs européens touchés

Si officiellement, Facebook n’indique pas où habitent les utilisateurs touchés par sa faille, la Data Protection Commission Ireland (organisme chargé de la protection des données en Irlande) affirme avoir obtenu quelques réponses de la part de Facebook. « Facebook a sorti un billet de blog, vendredi, pour indiquer que 50 millions de comptes ont été potentiellement affectés par un problème de sécurité. Nous comprenons que le nombre de comptes de l’UE potentiellement affectés est de moins de 10 % de cela », écrit le régulateur irlandais. D’après celui-ci, Facebook sera en mesure de fournir plus de détails « bientôt ».


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.